Femina Logo

cuisine

Les stars de la gastronomie font appel à la relève pour changer le monde

Cette lettre ouverte a été co-rédigée par neuf des meilleurs chefs mondiaux membres du collectif G9 (qui fait partie du Basque Culinary Center de Ferran Adria), dont Ferran Adria, René Redzepi, Dan Barber et Michel Bras.

Cette lettre, qui a été signée le 10 septembre 2011 à l'occasion du Festival gastronomique de Mistura au Perou, fait office de serment et s'adresse à tous les chefs présents et futurs pour leur demander d'utiliser leur influence sur le grand public pour changer les habitudes de consommation de la planète.

"La cuisine est un outil puissant et transformatif, qui, à travers les efforts collectifs des co-producteurs - que ce soit les chefs, les producteurs ou les consommateurs - peut changer la façon dont le monde se nourrit", explique le groupe dans l'introduction de la lettre.

En effet, c'est la première fois de l'histoire que la gastronomie touche autant de personnes à travers le monde et les classes sociales, des cuisines de restaurants étoilés à celles des classes moyennes. Avec l'avènement des chaînes culinaires diffusant des programmes de cuisine 24h/24 et les initiatives de chefs célèbres comme Jamie Oliver qui se lancent dans des croisades contre la malbouffe à l'échelle de tout un pays, les chefs sont devenus des stars à part entière susceptibles d'influencer le consommateur moyen.

Dans la lettre ouverte, les stars de la cuisine demandent aux jeunes chefs d'employer cette influence pour le bien culinaire en se pliant à des principes comme le développement durable, le respect des ingrédients, la préservation et la transmission de leur patrimoine culinaire, et le soutien aux artisans locaux et à l'économie locale.

"Nous pratiquons une profession qui a le pouvoir d'affecter le développement socio-economique d'autrui", explique la lettre. "Nous pouvons avoir un impact économique important en encourageant l'exportation de notre propre culture culinaire... En même temps, en travaillant avec les producteurs locaux et en ayant recours à des pratiques économiques justes, nous pouvons générer de la richesse durable au niveau local et renforcer nos communauté sur le plan financier".

C'est la même idée qui était derrière le MAD FoodCamp de René Redzepi à Copenhague le mois dernier. Ce festival rendait hommage au règne végétal. Dans une chronique publiée dans le Guardian en amont de l'événement, René Redzepi rappelait à ses confrères qu'ils avaient "une nouvelle opportunité - voire une obligation" d'agir pour l'intérêt général.

Pour lire la lettre: lima2011.bculinary.com/en.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E12: Prendre soin de son couple quand on a des enfants

Dans ce 12e épisode destiné aux parents et aux futurs parents, la thérapeute de couple Anne-Dominique Spertini nous donne des clés et des conseils, destinés à concilier le rôle de «maman» ou de «papa» avec le rôle de conjoint. Rassurante et sincère, elle évoque l'importance de la communication (verbale et physique), la sexualité, la culpabilité, la fatigue et le manque de temps libre. Pour se rappeler qu'on ne peut faire davantage que de son mieux (et que la perfection n'existe pas!).

Dans vos écouteurs

E11: Apaiser son quotidien grâce au yoga

De sa voix chaleureuse et motivante, Julien Pidoux, journaliste et prof de yoga, nous rappelle l'objectif essentiel de la «boîte à outils» que nous offre cette discipline: cultiver le calme intérieur, remplir nos réserves de zen et de gratitude, afin de les emporter partout où nous choisissons d'aller. Il nous offre les clés nécessaires à débuter du bon pied (littéralement), ou à recentrer notre pratique pour n'en tirer que des bienfaits. Un moment zen, qui va vous donner envie de faire quelques salutations au soleil.

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.