Femina Logo

Stephan Broburg, vice-président de Baobab Foods (Etats-Unis) a récemment confié que son entreprise était en pourparlers avec "un certain nombre de marques agro-alimentaires" et qu'il fallait s'attendre à trouver ce fruit africain dans les céréales, les barres énergétiques et autres en-cas au chocolat d'ici la fin d'année.

Le fruit du baobab est utilisé depuis longtemps en Afrique. Son goût exotique acidulé est décrit comme un mélange de pamplemousse, de poire et de vanille. A l'intérieur de sa coque, de la taille de celle d'une noix de coco, la poudre du fruit se déshydrate naturellement sans intervention extérieure.

Selon National Geographic, le fruit de l'"arbre à vitamines" contient six fois plus de vitamine C que l'orange et deux fois plus de calcium que le lait, et se trouve aussi être une bonne source de fer, de potassium et de magnésium. Il dispose d'un indice glycémique bas, et apporte plus de fibres que les pommes, pèches, abricots et bananes.

Le dernier produit en date de la marque, Baobest Fruit Cubes, qui sera présenté au salon Natural Products Expo East cette semaine aux Etats-Unis, prétend aussi contenir près de quatre fois plus d'antioxydants que les cerises séchées, les myrtilles et les cranberries déshydratées.

Ces bonbons sont disponibles en quatre parfums -- mangue, framboise, fraise et mélange de baies -- et sont composés de pectine d'agrumes, de poudre de baobab et de purée de fruits sans sucre ajouté.

Les cubes de fruits contiennent même 45% de sucre de moins que les cerises séchées et 60% de sucre de moins que les cranberries déshydratées.

Baobab Fruit distribue aussi ses produits au Royaume-Uni. PhytoTrade Africa, qui développe le commerce de produits africains naturels, a joué un grand rôle dans l'introduction du fruit du baobab en Angleterre.

Le salon Natural Products Expo East à Baltimore (Etats-Unis) fermera ses portes le 24 septembre.

baobabfoods.com

Baobab Foods
1 / 1© DR

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.