Femina Logo

A la rue du Collège à Nyon, l’étal de Joël Phelippot attire les amateurs de bons fromages. Le patron, 65 ans, est originaire de la région de La Rochelle, et n’a pas toujours pratiqué ce beau métier. Après une formation à l’Ecole hôtelière à Paris, il fait la connaissance de Pierre Messmer, ministre des Armées du général de Gaulle. Notre futur fromager devait alors remplir ses obligations militaires; Messmer lui offre de travailler pour lui. Un mois après son entrée en fonction, il lui est proposé de devenir maître d’hôtel au service privé d’un général.

«Rien n’a filtré»

Joël Phelippot est loin de se douter que le général en question n’est autre que de Gaulle! Il le découvre plus tard. Et c’est avec bonheur qu’il se met à l’œuvre pour le grand homme. «Madame Simone, son épouse, était très sévère en ce qui concerne l’alimentation du général, raconte-t-il. Si bien que lorsqu’elle était absente, celui-ci nous demandait de lui faire plaisir. Il désirait un peu de foie gras, des huîtres, une bonne volaille, du bon fromage et un bon vin. Nous étions ravis de nous exécuter. Rien n’a jamais filtré. Nous étions tenus au secret d’Etat!»

Après le départ du général de Gaulle, Joël Phelippot travaille pour Pompidou. Puis, libéré de ses obligations militaires, il arrive en Suisse fin 1969, et exerce son métier de maître d’hôtel dans plusieurs restaurants de renom. Au printemps 1988, las des horaires dans la restauration, il se met aux fromages, d’abord au sein des magasins La Fermière à Lausanne, puis à son compte, à Nyon.

«Le Mont-d’Or suisse? Un superproduit!»

Dans son échoppe, il privilégie les bons produits, les fabrications artisanales, les vins des copains, les saucisses aux choux et, tout prochainement, bien sûr... les vacherins Mont-d’Or. Alors, que pense ce Français de notre Mont-d’Or au lait thermisé? «Je trouve que nos autorités auraient dû laisser le choix du lait cru ou thermisé au consommateur. Mes amis producteurs font toutefois un superproduit avec ce lait chauffé. Un véritable délice, à déguster froid ou chaud!»

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.