Femina Logo

Crédit: AnneCé Bretin/Photo: UE/Interfel/Amélie Roche

Saison: Hiver

Préparation: 20

Coût: Cher

Difficulté: Moyenne

Cuisson: 35

Nombre de personnes: 4

Type de plat: Soupes

Ingrédients

  • 1,5 kg d'endives
  • 12 noix de Saint-Jacques (sans corail)
  • 300 g de champignons de Paris et pleurotes
  • 40 g de beurre demi-sel
  • 1 c.s. de sucre
  • 20 cl de crème liquide
  • ½ citron jaune
  • quelques brins d'origan
  • 1 branche de thym
  • Sel et poivre du moulin

Retirer les premières feuilles des endives et couper le talon.

Couper les endives en rondelles et les faire fondre dans une sauteuse (ou un wok) avec 20 g de beurre. Saupoudrer de sucre, saler, poivrer et cuire pendant 25 à 30 minutes à couvert en mélangeant régulièrement jusqu'à ce qu'elles soient fondantes.

Déposer les endives dans le bol du blender, verser le jus de citron et la crème liquide et mixer. Réserver au chaud.

Rincer et essuyer les champignons. Les émincer. Rincer l'origan.

Dans une poêle, faire fondre le beurre restant et faire suer les champignons à feu doux pendant 4 à 6 minutes. Augmenter le feu pour faire évaporer l'eau de végétation des champignons puis les faire colorer à feu vif pendant quelques secondes. Réserver au chaud.

Sécher soigneusement les noix de Saint-Jacques.

Dans une autre poêle, chauffer l'huile de colza et cuire à feu vif les noix de Saint Jacques 30 à 40 secondes de chaque côté pour qu'elles soient colorées à l'extérieur et juste « nacrées » à l'intérieur.

Servir la crème d'endives dans des bols. Déposer des noix de Saint Jacques et des champignons puis parsemer d'origan ciselé.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.