Femina Logo

Crédit: Sylvaine

Saison: Printemps

Difficulté: Facile

Nombre de personnes: 4

Type de plat: Entrées

Ingrédients

  • Pour 12 cigares
  • Pour la pâte à bricelets:
  • 140 g de farine
  • 1,2 dl de vin blanc
  • 2 dl de crème double aigre
  • Sel
  • Pour la farce:
  • 2 dl de crème
  • 100 g de chèvre frais
  • 2 c.s. de feuilles d’ail des ours hachées
  • 1 trait de jus de citron x sel

Pour les cigares

Commencer par réaliser les bricelets salés. Mélanger tous les ingrédients. Cuire les bricelets dans un fer ad hoc. Les rouler rapidement autour d’un bâton de 1,5 cm de diamètre. Conserver à l’abri de l’air.

Pour la farce

Détendre le fromage de chèvre avec 0,5 dl de crème. Ajouter les feuilles d’ail des ours, bien mélanger. Battre le solde de la crème en veillant à ce qu’elle ne soit pas trop ferme. Mélanger les deux masses délicatement. Saler et ajouter un filet de jus de citron. Remplir un sac à dresser muni d’un embout lisse. Garder en attente au frais.

Pour le dressage

Au moment de servir avec une salade de pousses sauvages en entrée, farcir les cigares.

Astuce

Pour ceux qui ne possèdent pas de fer à bracelet, Judith Baumann préconise d’utiliser de la pâte filo (en vente dans tous les supermarchés). Pour ce faire, découper 12 rectangles de 10 x 9 cm dans les feuilles de pâte filo. Emballer les feuilles dans du papier film, car elles sèchent très vite. Couper des bandes de papier sulfurisé de 20 x 9 cm. Rouler chaque bande de papier pas trop serrée sur une tige en fer de 2 cm de diamètre. Scotcher, passer au four à blanc. Retirer le rouleau et le scotch. Badigeonner la feuille de pâte filo d’huile d’olive ou de beurre fondu des deux côtés, puis rouler autour du papier sulfurisé. Coller au jaune d’œuf. Cuire les cigares 8 à 10 minutes dans un four à 180°. Laisser refroidir et retirer le papier.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.