Femina Logo

Voici les 10 conseils incontournables pour ne plus rater le mariage d'une recette à un vin.

1. Pas d'alcools riches en sucre à l'apéritif

Les vins riches en sucres ou en alcool auront pour effet d'écraser les papilles, avant même que le repas n'ait commencé. Ils saturent d'emblée le palais, contrairement au vin blanc, au champagne et aux autres vins effervescents.

2. Le vin blanc ou le champagne avec les huîtres, l'accord incontournable

Sans doute l'un des accords les plus naturels et les plus faciles à réaliser pour un débutant. Le vin blanc, ou les bulles du champagne, se marient avec magie aux huîtres. Le Chablis est une évidence, tout comme le Muscadet. Les vins blancs bourguignons donnent aussi des résultats délicieux.

3. Au cours du repas, toujours monter en puissance

Idéalement, la solution est de commencer par un vin blanc en entrée pour "attaquer" ensuite le plat de résistance avec un vin rouge costaud qui embaume les papilles. En dessert, préférer le vin liquoreux, tel que le Sauternes, plus riche en sucres. Attention, ceci n'est qu'une règle de base, qu'il convient d'adapter en fonction des goûts des convives, mais surtout des recettes servies à chaque moment du repas.

4. Attention aux accords avec les plats épicés

Les épices, si elles sont en quantité dans le plat, ont tendance à embaumer fortement le palais. Difficile alors pour un vin de s'exprimer en bouche. Dans les cas où les épices sont justement dosées, seuls les vins réussissant à leur tenir tête feront l'affaire. Le curry se marie par exemple très bien avec le Gewürztraminer.

5. Un grand vin au repas peut être de mauvais goût

Les beaux vins de garde qui n'attendent que de délivrer leur potentiel aromatique n'ont besoin d'aucune recette pour les sublimer. Les servir au repas, même avec le plus beau des morceaux de viande ou le meilleur fromage, les déstabiliserait.

6. Du vin blanc ou un vin rouge âgé avec du poisson

C'est une évidence à la dégustation : le vin blanc et le poisson sont faits pour se rencontrer. Mais, il peut arriver que certains convives n'aiment pas cette couleur. Le vin rouge n'est pas interdit, sauf s'il est encore jeune. Au plus le millésime est vieux, au moins il se distinguera par cette sensation de "râpe" en bouche.

7. Accorder un fromage à un vin, du blanc naturellement

Pas facile ! D'autant que les idées reçues ont la vie dure, surtout celui qui aime accorder le vin rouge au fromage. Cliché totalement désuet puisque d'une manière générale, ce sont les vins blancs qui se marient le mieux. À tester aussi : le champagne avec les fromages de chèvre, ou les bières avec les fromages à caractère comme le maroilles. Une règle peut aider les débutants à trouver (presque) toujours le bon accord : associer un vin à son fromage régional.

8. Le Champagne en dessert, une mauvaise idée

Les convives français sont habitués à terminer le repas sur un dessert servi au champagne. Pourtant, l'erreur est fatale pour le palais qui se voit tout à fait déstabiliser après le service d'un vin rouge. Les bulles du champagne sont parfaites pour mettre en appétit avant le début du repas. Mais, en fin de dîner, c'est une catastrophe. La solution : opter pour un repas tout au champagne.

9. Un vin doux naturel avec le chocolat

Les recettes au chocolat, telles que la mousse ou le fondant, se servent avec un vin doux naturel, comme le Banuyls ou le Porto. Servir du champagne est une erreur, ou plutôt inutile, car les arômes du vin effervescent seront indétectables en bouche face à la puissance du chocolat.

10. Suivre son instinct et ses goûts

Réussir un accord entre un mets et un vin, c'est avant tout se faire confiance et se diriger vers les bouteilles qui nous donnent envie. Il ne faut pas hésiter à suivre ses affinités pour tel ou tel vignoble et tenter l'expérience.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.