Femina Logo

Cette étude, parue le 10 décembre 2012 dans la revue Pediatrics, montre que la consommation de sel est étroitement liée à celle de sucre chez certains enfants. Les enfants qui boivent plus qu'une portion par jour de boisson sucrée risquent plus de souffrir de surpoids ou d'obésité, et ce à 26%.

Pour mener cette étude, les chercheurs de l'Université de Deakin ont suivi plus de 4.200 jeunes Australiens âgés de deux à seize ans. Les garçons étudiés (entre 12 et 16 ans) buvaient en moyenne deux canettes de soda par jour (soit 650 ml), et les filles du même âge buvaient environ 414 ml. Les chercheurs ont montré que les enfants les plus accros aux boissons sucrées (sodas, jus, boissons énergétiques) consommaient 6,5 grammes de sel par jour, contre 5,8 grammes pour les enfants buvant de l'eau.

Pour les parents désireux de surveiller la consommation de sel de leurs enfants, voici la liste des apports maximum conseillés par jour selon le National Health Service britannique. Certaines étiquettes appellent parfois le sel chlorure de sodium. Pour calculer le taux de sel présent dans le sodium, l'équation est simple : sel = sodium x 2,5.

  • De 1 à 3 ans: 2g de sel/jour (0,8g de sodium)
  • De 4 à 6 ans: 3g de sel/jour (1,2g de sodium)
  • De 7 à 10 ans: 5g de sel/jour (2g de sodium)
  • Au-delà de 11 ans: 6g de sel/jour (2,4g de sodium)

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Podcasts

Dans vos écouteurs

Episode spécial: Interview d'été avec Juliane et Ellen

Avant la petite pause estivale du podcast, nous voulions vous remercier pour votre écoute et votre présence, toujours plus nombreuse! Dans cet épisode spécial, chacune d'entre nous interviewe l'autre quant à ses meilleurs souvenirs et anecdotes d'été... pour vous mettre dans l'ambiance des vacances.

Dans vos écouteurs

E37: Mieux comprendre et gérer l'hypochondrie

S'il vous arrive d'angoisser à l'idée d'avoir contracté une maladie, avant de réaliser que vous vous êtes inquiétés pour rien, cet épisode est pour vous! Une psychologue nous parle de l'hypochondrie, de ses possibles causes, et nous propose des exercices destinés à l'enrayer, à raisonner notre cerveau inquiet et à interrompre les cycles de pensée anxieux. 

Avec le soutien du Groupe Mutuel

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina