Femina Logo

minceur & forme

Le Japon décrète un embargo sur du riz de la région de Fukushima

Le porte-parole du gouvernement, Osamu Fujimura, a ordonné au gouverneur de Fukushima, Yuhei Sato, de bloquer la commercialisation du riz d'Onami, une localité située à 57 kilomètres au nord-ouest de la centrale endommagée, après la découverte d'un taux de césium supérieur à la limite autorisée. "Cette interdiction sera maintenue jusqu'à ce que le riz produit dans la région soit déclaré sûr", a indiqué un responsable du ministère de l'Agriculture. Il a précisé que l'embargo visait 154 fermes rizicoles, qui produisent au total 192 tonnes de riz par an.

Cette découverte va encore accroître les inquiétudes des Japonais, qui craignent que toute la chaîne alimentaire, pourtant sévèrement contrôlée dans l'archipel, n'ait été contaminée par les rejets radioactifs de la centrale Fukushima Daiichi, gravement endommagée par un tsunami le 11 mars 2011. Les échantillons testés dans une ferme d'Onami avaient un taux de césium de 630 becquerels par kilogramme, alors que le niveau maximum fixé pour les produits alimentaires est de 500 becquerels. Toutefois, la récolte de cette exploitation, évaluée à 840 kilogrammes, n'a pas encore été mise sur le marché, ont affirmé les responsables locaux.

Il s'agit du premier décret d'interdiction de vente touchant le riz, aliment de base des Japonais, depuis la catastrophe de Fukushima. Plusieurs légumes, du lait, de la viande de boeuf, du thé et certains produits de la mer ont en revanche déjà été interdits à la consommation. Les aliments provenant de la préfecture de Fukushima et des préfectures voisines ont malgré tout du mal à se vendre, même s'ils ont reçu l'approbation des autorités sanitaires.

Le mois dernier, la préfecture de Fukushima, habituellement l'une des principales régions japonaises productrice de riz, avait pourtant affirmé que son riz pouvait être commercialisé, après avoir testé un total de 1.174 échantillons provenant de 48 communes.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E10: Devenir plus optimiste pour vaincre les pensées négatives

Un train annulé, une dispute, une gaffe (monumentale) en pleine réunion: il n'est pas toujours facile d'éviter que les imprévus du quotidien ne gâchent notre journée. Pourtant, il est totalement possible de choisir tous les matins d'être de bonne humeur et ainsi mieux rebondir face aux obstacles de la vie. La psychologue Brigitte Favre nous aide à reprendre le contrôle, pour remplacer les soupirs par les fous rires.

Dans vos écouteurs

E9: Apprendre à se ressourcer pour éviter l'épuisement

Dans le rythme effréné que nous impose l'année 2019, il est de plus en plus facile de s'oublier... De la méditation à la culpabilité, en passant par le courage de dire «non», cet épisode aborde les obstacles mentaux au repos, ainsi que des manières de ralentir le rythme, le temps de reprendre pied et de respirer un bon coup.

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.