Femina Logo

minceur & forme

Le fromage suisse a toujours la cote: les exportations progressent en 2011

Au total, quelque 64 528 tonnes de fromage, fromage fondu et fondue prête à consommer ont été exportées l'an dernier. L'Allemagne est le premier client des fromages suisses et absorbe 40% des exportations. Les ventes vers le voisin allemand ont augmenté l'an dernier de 17,8%. En revanche, les exportations vers l'Italie, deuxième marché des fromages suisses, ont chuté de 14,1%.

Les exportations vers la France, troisième marché pour les fromages suisses, ont progressé de 2,6% et celles vers la Grande-Bretagne de 18%. Les Français ont surtout importé du Gruyère suisse (2.369 tonnes), de l'Emmental (2.096 tonnes) et de l'Appenzeller (652 tonnes).

Les Allemands ont quant à eux plébiscité l'Appenzeller (4293 tonnes), l'Emmental (3468 tonnes) et le Gruyère (2595 tonnes). Enfin, 80% des exportations de fromage suisse vers l'Italie concernent l'Emmental.

Globalement, les fromages à pâte dure - comme le Gruyère, l'Emmental ou l'Appenzeller - ont représenté 33 098 tonnes exportées l'an dernier, sur un montant total de 64 528 tonnes.

La Suisse a aussi augmenté ses importations de fromage venant de l'étranger. En 2011, ces importations ont augmenté de 4,4% à 48 892 tonnes. Les importations proviennent principalement d'Italie (18 172 tonnes), de France (13 206 tonnes) et d'Allemagne (11 121 tonnes).

Parmi les fromages suisses qui ont enregistré de bonnes performances à l'exportation l'an dernier, il faut signaler la Raclette (+7,8%), le Vacherin Fribourgeois AOC (+3,3%) et la Tête de Moine AOC (+0,3%).

Podcasts

Dans vos écouteurs

E16: Apprendre à se déconnecter pour se retrouver

Si vous n'osez même pas vous demander combien de temps vous consacrez au «scrolling» chaque jour, cet épisode est fait pour vous. Doux rappel pour les «smartphone-addicts», il nous encourage à prendre un pas de recul, en questionnant les raisons qui nous poussent à dégainer notre téléphone... pour reprendre l'habitude de lever les yeux!

Avec le soutien de Homegate

Dans vos écouteurs

E15: Comment soigner l'orthorexie, l'obsession de bien manger

En découvrant les centaines de recommandations, études et «régimes detox» dont nous bombarde la Toile, il n'est pas difficile de devenir légèrement parano, en pensant à son alimentation. Mais comment manger sainement, sans que cette envie ne vire à l'obsession ou nous dérobe toute notion de plaisir? Dans cet épisode, une diététicienne nous aide à identifier le trouble très moderne de l'orthorexie, à simplifier notre rapport à l'alimentation et surtout... à retrouver le bonheur de manger!

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.