Femina Logo

minceur & forme

L'alimentation des grands-mères aurait des effets sur les générations suivantes

Les grand-mères qui consommaient des aliments très nutritifs pendant leur grossesse auraient des petits enfants en meilleure santé.
© DR

Les résultats de ces recherches ont été présentés par le docteur Christopher Kuzawa de la Northwestern University à l'occasion du congrès annuel de l'American Association for the Advancement of Science (AAAS), organisé à Chicago.

Le docteur Kuzawa et son équipe ont découvert que lorsque les femmes privilégiaient les aliments nutritifs pendant leur grossesse, cela bénéficiait à leurs enfants, mais aussi à leurs petits-enfants, qui affichaient une meilleure santé sur le long terme.

«En général, les mesures de nutrition obtenues lorsque la mère est petite voire elle-même in utero sont des indicateurs plus fiables du poids de son bébé que lorsqu'on regarde son alimentation à l'âge adulte», a noté le professeur Kuzawa pendant le congrès. «De nombreuses preuves convergentes suggèrent que la quantité de calories consommées pendant sa grossesse n'a pas d'effets notables sur le bébé. C'est surtout une question d’alimentation avant de tomber enceinte et la nutrition lors des premiers jours de développement.»

L'équipe a suivi 3000 femmes philippines depuis 1983 sur trois générations pour découvrir les effets de l'alimentation sur les enfants et les petits enfants.

«De nombreuses preuves montrent que la malnutrition prénatale peut altérer la biologie de façon permanente de manière à perdurer jusqu'à l'âge adulte et accroître le risque de maladie», a noté le professeur. «Un poids de naissance plus important est associé à un risque moindre de maladies à l'âge adulte, mais jusqu'à un certain point. Lorsque le poids de naissance est vraiment très élevé, le risque de maladie à l'âge adulte augmente.»

Podcasts

Dans vos écouteurs

E13: Se libérer des tensions physiques dues au stress

Une mâchoire serrée, le ventre retourné, un nœud derrière l'omoplate... les périodes chargées sont souvent celles des petits maux agaçants. Afin de comprendre et de mieux gérer ces tensions physiques, nous accueillons Sarah Bezençon, psychologue de la santé. De sa voix apaisante, elle nous rappelle que ces petites douleurs du quotidien sont en réalité des messages que tente de nous faire parvenir notre corps, et qu'elles peuvent être chassées grâce à des techniques toutes simples.

Dans vos écouteurs

E12: Prendre soin de son couple quand on a des enfants

Dans ce 12e épisode destiné aux parents et aux futurs parents, la thérapeute de couple Anne-Dominique Spertini nous donne des clés et des conseils, destinés à concilier le rôle de «maman» ou de «papa» avec le rôle de conjoint. Rassurante et sincère, elle évoque l'importance de la communication (verbale et physique), la sexualité, la culpabilité, la fatigue et le manque de temps libre. Pour se rappeler qu'on ne peut faire davantage que de son mieux (et que la perfection n'existe pas!).

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.