Femina Logo

Des chercheurs de l'Université de Washington DC ont montré qu'un régime hyper-calorique à base de friture et autres aliments très gras pouvait engendrer un cercle vicieux chez les souris de laboratoire. Plus elles mangeaient des aliments à forte teneur en graisse, plus la barrière hémato-encéphalique (entre la circulation sanguine et le système nerveux central) s'affaiblissait, et réduisait l'irrigation de l'hippocampe, la zone du cerveau qui gère l'apprentissage et la mémoire.

Cette étude, parue dans la revue Physiology and Behavior, a fait passer une batterie de tests cognitifs à des rats de laboratoire ayant suivi un régime soit hyper-calorique soit hypo-calorique. Les cobayes devenus obèses suite à une alimentation excessivement grasse enregistraient de moins bons résultats que leurs pairs de poids normal au cours de ces tests cognitifs, selon les auteurs de l'étude.

"Il me semble qu'un cercle vicieux entre l'obésité et le ralentissement cognitif se met en place", explique Terry Davidson, en charge de l'étude. Et d'ajouter, "le régime hyper-calorique entraîne une surconsommation de nourriture parce que ce système inhibiteur est progressivement entravé. Et malheureusement ce système inhibiteur sert aussi à se souvenir et à se débarrasser des pensées parasites".

Comme l'hippocampe gère aussi la suppression des souvenirs, les résultats de cette étude suggèrent par ailleurs qu’un régime très gras et sucré peut mettre à mal la capacité qu’a le cerveau d’effacer des pensées indésirables, comme l’envie d’aliments très caloriques, et entraîner ainsi un cercle vicieux de surconsommation.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E24: Oser dire "non" sans culpabiliser

Si vous êtes du genre à accepter toutes les sorties, à prêter main forte dès que vous en avez l'occasion et à éviter l'articulation d'un simple «non», cet épisode est fait pour vous. Une psychologue nous explique comment établir des limites (au travail ou en privé), clarifier nos propres besoins et créer le parfait équilibre entre le «oui» généreux et le «non» libérateur. Car ce petit mot délicat peut parfois s'avérer essentiel. 

Dans vos écouteurs

E23: Comprendre notre microbiote intestinal pour mieux le soigner

S'il vous arrive de vous poser des questions sur votre digestion, cet épisode est fait pour vous. Le Professeur Gilbert Greub, Directeur de l'Institut de Microbiologie du CHUV, nous explique le fonctionnement du microbiote intestinal, corrige certaines de nos idées reçues et nous rassure sur de nombreux points. On en parle enfin, pour se sentir mieux (et éclairé) ensuite!

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina