Femina Logo

Souvenez-vous, la fameuse méthode, celle qui a propulsé le docteur français sous les feux des projecteurs, son régime hyperprotéiné. Un régime qui s’organise ainsi: «structurée en quatre phases, deux pour perdre du poids (soit la première de protéines pures et la deuxième de protéines + légumes) et deux pour stabiliser le poids retrouvé (la troisième se caractérise par la réintroduction de fruits, pain complet et féculents et la quatrième par un jour de protéines pures à vie)».

Si, avec cette cure, la perte de poids initiale est rapide, la durée totale du régime l’est nettement moins. Une personne désirant se débarrasser de 10 kg, par exemple, devra faire la diète durant quatre mois, au minimum.

Une version revisitée…

Avec «l’Escalier Nutritionnel», l’auteur à succès propose une variante «douce» de sa formule amaigrissante. D’après lui, sa dernière méthode, s’adresse à des personnes ayant peu de poids à perdre, peu pressées de maigrir ou dotées d’une vie sociale exigeante et ne voulant pas y renoncer. Mais aussi aux gens qui possèdent des difficultés à entamer un régime sur une longue durée.

Le principe du nouveau programme se base sur la forme d’un escalier, d’où son nom, à sept marches. Bien entendu, pour arriver à sa taille de rêve, il faut les gravir au fil de la semaine. Plus la marche est basse, plus l'aliment est important dans le contrôle du poids. Et plus vous montez les échelons, plus vous allez en direction des aliments qui vous procurent du plaisir.

Le lundi, à l’instar de sa méthode précédente, la première marche est consacrée aux protéines pures. À celles-ci s’ajoutent dès le lendemain des légumes, suivis par les fruits le mercredi. Vers la fin de la semaine, le pain complet fait son apparition, le fromage son entrée le vendredi.

Pour commencer le week-end de bonne humeur, il est permis d’intégrer les féculents le samedi, tout en évitant les pommes de terre et la purée, mais en s’autorisant en revanche une portion de pâtes «al dente». Afin de finir la semaine en beauté, le dimanche, il est permis de consommer une entrée, un plat principal accompagné d’un verre de vin et d’un dessert. À noter que le samedi et le dimanche, il est recommandé de pratiquer au moins une heure de marche par jour.

Une version revisitée ET contestée…

Malgré les millions d’adeptes de la méthode Dukan à travers le monde, les professionnels de l’alimentation de manière générale ne cautionnent pas ses régimes: «Chaque aliment joue un rôle particulier et priver le corps de certains d’entre eux ne constitue pas une bonne manière pour perdre du poids, affirme Stéphanie Oreiller, diététicienne au cabinet BO Nutrition & Diététique Sàrl en Valais.

Du même avis, Isabelle Agassis, coach en nutrition diplômée de l’école de Naturopathie de Vevey, reconnaît néanmoins, une amélioration dans cette nouvelle version de la diète. «C’est nettement mieux, de plus la phase de protéines pures étant plus courte que dans la version précédente, les risques de constipation et le taux d’acidité sont réduits».

Mais d’après ces deux spécialistes, la meilleure manière de maigrir s’effectue à travers une prise de conscience qui permet de reprendre contact avec ses sensations alimentaires telles que la faim et la satiété. En quelques mots: écouter son corps.

Moins frustrant et peut-être plus facile à suivre, «L’Escalier Nutritionnel» promet une perte de poids variant entre 700 et 800 grammes par semaine. Quant aux résultats sur le long terme, ceux-ci ne sont pour l’heure, pas encore prouvés.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E16: Apprendre à se déconnecter pour se retrouver

Si vous n'osez même pas vous demander combien de temps vous consacrez au «scrolling» chaque jour, cet épisode est fait pour vous. Doux rappel pour les «smartphone-addicts», il nous encourage à prendre un pas de recul, en questionnant les raisons qui nous poussent à dégainer notre téléphone... pour reprendre l'habitude de lever les yeux!

Avec le soutien de Homegate

Dans vos écouteurs

E15: Comment soigner l'orthorexie, l'obsession de bien manger

En découvrant les centaines de recommandations, études et «régimes detox» dont nous bombarde la Toile, il n'est pas difficile de devenir légèrement parano, en pensant à son alimentation. Mais comment manger sainement, sans que cette envie ne vire à l'obsession ou nous dérobe toute notion de plaisir? Dans cet épisode, une diététicienne nous aide à identifier le trouble très moderne de l'orthorexie, à simplifier notre rapport à l'alimentation et surtout... à retrouver le bonheur de manger!

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.