Femina Logo

Le cordonnier allongé (supta baddha konasana)

On débute la pratique des postures, les yeux fermés, avec un instant de recentrage. Durant au minimum dix longues respirations, on reprend contact avec son corps, on écoute les premières sensations qui émergent (bonnes ou mauvaises). Puis on vient poser une main sous le nombril et une autre au niveau de la poitrine, afin de sentir le souffle au niveau du ventre et de la cage thoracique (5 inspirations minimum).

Genou à la poitrine (ardha apanasana)

La jambe droite tendue, on amène le genou gauche vers la poitrine, afin d’étirer simultanément fesse et arrière de la jambe. Veillez à garder la jambe au sol bien engagée, avec les orteils qui pointent vers le ciel. Sur les expirations, amenez le nombril plus proche de la colonne pour éventuellement serrer davantage le genou. Restez-y 5 respirations, puis faites l’autre côté.

Prendre son pied (supta padangusthasana)

Trop souvent assis, l’arrière de nos jambes est raide, ankylosé. Et le tout entraîne des problèmes posturaux, maux de dos en tête. On profite donc de cette posture pour étirer ses ischio-jambiers et ses mollets. On utilise une sangle ou une ceinture que l’on passe sur l’arche du pied gauche, et on tend cette jambe vers le haut. Comme dans la posture précédente, on prend garde à simultanément engager la jambe qui est sur le tapis pour davantage d’efficacité. Jouez avec la sangle pour garder les bras tendus. Restez 5 respirations, puis changez de côté.

Chaque semaine trois postures de yoga, bienfaisantes pour le tonus général, seront ajouté à cet article. A la fin de l’été un cours complet et structuré à disposition.


A lire aussi:
Les inspirations bien-être de trois yoginis
Réveiller son énergie avec le zen-stretching
Le yin yoga pour lutter contre le stress

Podcasts

Dans vos écouteurs

E13: Se libérer des tensions physiques dues au stress

Une mâchoire serrée, le ventre retourné, un nœud derrière l'omoplate... les périodes chargées sont souvent celles des petits maux agaçants. Afin de comprendre et de mieux gérer ces tensions physiques, nous accueillons Sarah Bezençon, psychologue de la santé. De sa voix apaisante, elle nous rappelle que ces petites douleurs du quotidien sont en réalité des messages que tente de nous faire parvenir notre corps, et qu'elles peuvent être chassées grâce à des techniques toutes simples.

Dans vos écouteurs

E12: Prendre soin de son couple quand on a des enfants

Dans ce 12e épisode destiné aux parents et aux futurs parents, la thérapeute de couple Anne-Dominique Spertini nous donne des clés et des conseils, destinés à concilier le rôle de «maman» ou de «papa» avec le rôle de conjoint. Rassurante et sincère, elle évoque l'importance de la communication (verbale et physique), la sexualité, la culpabilité, la fatigue et le manque de temps libre. Pour se rappeler qu'on ne peut faire davantage que de son mieux (et que la perfection n'existe pas!).

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.