Femina Logo

minceur & forme

Détox: le kale, on s’y met

Difficile à trouver, le kale est une mine d'or pour l'organisme.
© DR

Aux États-Unis, le Kale (prononcer «kayle») est un peu un des hérauts de la guerre anti-junk food. À preuve, il est une des stars du potager de Michele Obama qui n'a pas hésité à le faire préparer en entrée du traditionnel repas de ThanksGiving donné à la Maison-Blanche il y a deux ans.

Mais qu'est-ce qu'il a de plus que les autres ce petit chou vert et frisé? Il explose les scores des apports en vitamine C par rapport à l'orange - 60 g de kale représentent 134% des apports quotidiens -, il est aussi riche en vitamine A et en calcium. Sans parler du fait que comme toutes les crucifères - choux, brocolis, navets, radis, cresson- il contient des substances soufrées (glucosinolates) qui stimulent le fonctionnement hépatique. En 2008, il figurait même en sixième position des sept aliments qui pourraient nous suffire sur une île déserte du journal Live Science.

Convaincus? Reste à le trouver et ce n'est pas la moindre des besognes car le kale qui a longtemps servi de nourriture pour le bétail ou les lapins n'est plus guère cultivé en France. On peut le trouver chez les producteurs de la marque Prince de Bretagne, parlez-en à votre maraicher. Ou encore via le système de vente en circuit court, notamment chez «La Ruche qui dit oui».

Il se cuisine ensuite de toutes les manières, cuit, en soupe, à la vapeur, ou cru, en salade ou en smoothie.

Il suffit de laisser parler son imagination.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Podcasts

Dans vos écouteurs

Episode spécial: Interview d'été avec Juliane et Ellen

Avant la petite pause estivale du podcast, nous voulions vous remercier pour votre écoute et votre présence, toujours plus nombreuse! Dans cet épisode spécial, chacune d'entre nous interviewe l'autre quant à ses meilleurs souvenirs et anecdotes d'été... pour vous mettre dans l'ambiance des vacances.

Dans vos écouteurs

E37: Mieux comprendre et gérer l'hypochondrie

S'il vous arrive d'angoisser à l'idée d'avoir contracté une maladie, avant de réaliser que vous vous êtes inquiétés pour rien, cet épisode est pour vous! Une psychologue nous parle de l'hypochondrie, de ses possibles causes, et nous propose des exercices destinés à l'enrayer, à raisonner notre cerveau inquiet et à interrompre les cycles de pensée anxieux. 

Avec le soutien du Groupe Mutuel

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina