Femina Logo

minceur & forme

« C'est agréable de ne plus être invisible »

Nella Thüring a perdu 15kg avec le programme eBalance
© DR - eBalance

Portrait Nella Thüring:
Âge: 30
Domicile: Muttenz BL
Métier: Employée de Banque
Taille: 160 cm
Poids initial: 78 kg
Poids actuel: 63 kg
Poids idéal au départ: 58 kg

Cette femme, qui ouvre la porte de son appartement, a l'allure jeune et dynamique d'une adolescente. Un peu plus et la personne qui sonne à la porte demandait à voir sa mère. C'est pourtant bien Nella Thüring qui se tient sur le pas de la porte ; cette trentenaire a cependant perdu 15 kilos et n'en pèse désormais plus que 63, porte des vêtements de taille 38 au lieu de la taille 44 et a une allure radicalement différente de celle qu'elle avait deux ans auparavant.

« Oui, je sais », déclare cette employée de banque de Muttenz avec un rire réjoui. Selon elle, elle n'était toutefois pas obèse au point que les gens se retournent vers elle dans la rue. « Cependant, on ne me remarquait tout simplement pas, car j'étais bien trop peu attirante. Aujourd'hui, je remarque que je ne suis plus invisible et que j'attire parfois les regards. »

J'ai pris du poids avec mon travail de bureau

Nella Thüring a pris du poids de façon très classique. Quant elle était petite, elle n'était pas pantouflarde, mais passait souvent du temps dehors. Même si elle ne s'intéressait à aucun sport en particulier, elle est restée mince jusqu'à environ 20 ans. Cependant, son mode de vie a changé suite à sa formation dans le domaine commercial et à son départ du domicile familial.

Elle était alors assise toute la journée au bureau, n'exerçait plus beaucoup d'activité physique, mangeait de façon irrégulière et cuisinait des plats riches en calories. « Pour faire revenir un morceau de viande ou quelques pommes de terre, je versais une quantité généreuse d'huile d'un mouvement léger du bras. Je pensais que la majeure partie de cette huile restait de toute façon dans la poêle. » Cette idée était cependant fausse : Cette cuisine riche en lipides a conduit cette jeune femme active à prendre dix livres en un rien de temps. Par la suite, sa prise de poids fut plus lente, mais continue.

Échec des régimes restrictifs

En 2008, Nella Thüring a entrepris une méthode de perte de poids, avec des menus personnalisés basés sur une analyse de sang personnelle. Au cours de la première phase de ce régime, elle n'avait le droit de manger que très peu et devait pratiquement complètement renoncer aux glucides. « Sans surprise, ces règles aussi strictes m'ont permis de perdre 15 kilos en quatre mois. Puis, après 6 mois, j'ai à nouveau pris du poids, car je mangeais à nouveau en quantités normales et j'ai également arrêté de fumer. »

Aujourd'hui, Nella Thüring juge les régimes de ce genre comme étant « très malsains, peu équilibrés et peu motivants ». C'est pourquoi il n'était pas possible de suivre ce régime à long terme. « Je ne souhaitais par exemple pas exclure le riz ou les pâtes de mon alimentation, car ils font partie de ma vie. Ainsi, le programme eBalance fut le plus adapté à ma situation. Je peux décider moi-même comment équilibrer ma consommation de calories. » Dans le cadre de ce programme, elle n'était plus obligée de faire l'impasse sur le repas à la cantine avec ses collègues. « Avec eBalance, aucun plat n'est interdit : je peux donc choisir si je prends un menu avec moins d'accompagnements ou si je prends une salade. »

Heureusement j'ai découvert eBalance

Nella Thüring est tombée par hasard sur le programme en ligne début 2012. Elle a trouvé un flyer eBalance dans un magasin, l'a examiné et a trouvé la méthode raisonnable. « Le fait de contrôler à l'aide d'un journal personnalisé ce que l'on mange réellement et en quelles quantités permet vraiment de nous ouvrir les yeux. J'avais en effet l'impression de ne pas manger en si grandes quantités et de ne pas consommer des aliments si riches. C'était cependant une supposition fausse.»

Grâce au programme eBalance, elle a commencé à manger de façon plus équilibrée, plus saine et ainsi plus légère. Elle s'est mise à saisir ses repas à l'avance dans son journal en ligne. Cela lui permettait de savoir exactement combien de calories elle consommait et combien elle pouvait encore en consommer pour le reste de la journée. Grâce à ses saisies, elle a pu constater que les « têtes de nègre » d'un fabricant régional n'étaient pas si caloriques qu'elle le pensait. « Ainsi, je peux en manger une de temps en temps en dessert tout en ayant bonne conscience. »

Des outils intéressants et efficaces

Nella Thüring, qui se décrit elle-même comme une technophile, a trouvé la saisie d'aliments et de recettes « ludique et captivante ». « On peut ainsi facilement voir les éléments où l'on peut encore éliminer un peu de graisse. J'utilise désormais moitié moins de graisse et je trouve tout de même cela bon ».

De plus, elle a également adapté la taille de ses portions. « Avant, j'avais le sentiment de devoir manger autant que mon mari, qui effectue beaucoup de travaux physiques. Cependant, cette période est révolue : en général, une assiette me suffit toujours. » Si un plat s'avère absolument délicieux, elle peut cependant en prendre une portion supplémentaire. « Avec eBalance, cela ne pose pas de problème : je peux compenser cet excès d'une autre manière. »

Encouragée à re-bouger

Grâce aux informations saisies dans son journal, Nella Thüring a notamment pu remarquer qu'elle devait « bouger davantage ». Depuis septembre 2013, elle court deux à trois fois par semaine pendant 30 à 60 minutes, selon l'envie, l'humeur et l'objectif. Au début, elle s'est attaquée à la course urbaine de Bâle : Une application de fitness lui a servi de motivation pour son exercice physique, avant de parvenir à courir aisément sur les 5,5 kilomètres du parcours.

Depuis, elle s'émerveille également de ne plus être totalement à bout de souffle lors des balades en montagne, même les journées de chaleur intenses, sur les sentiers raides du Stanserhorn. « Ma condition physique et mon endurance se sont nettement améliorées. »

Un programme qui s'adapte à ma situation

Le changement d'alimentation et l'augmentation de l'activité physique ont permis à Nella Thüring de perdre du poids de façon constante. Juste une fois, après les vacances, la balance a affiché une petite prise de poids. Ces deux kilos supplémentaires ont cependant vite fondu lorsqu'elle a repris le programme eBalance de façon intensive. Elle doit toutefois admettre qu'il lui a été « difficile de reprendre le programme après les vacances ».

Son conseil : elle a activé le redémarrage du programme et a pu repartir de zéro. « J'ai fait cela environ dix fois. Je me suis ainsi rapproché étape par étape et sans frustration de mon poids idéal. »

Les membres du forum sont d'une grande aide

Ce qui a également aidé Nella Thüring, c'est de décider à l'occasion de ses 30 ans qu'elle ne voulait plus peser davantage que le double de son âge. Elle a publié cette déclaration sur le forum d'eBalance afin de se mettre une certaine pression pour atteindre son objectif. Elle n'a pas encore totalement atteint son objectif : elle doit pour cela perdre encore quelques kilos. Mais cela ne la stresse pas : « Mon mari affirme en effet que je suis déjà parfaite comme je suis. Cependant, une fois que j'aurai réussi à bien stabiliser mon poids, je m'attaquerai aux derniers kilos. »

Autrement dit : Elle effectue à nouveau ses saisies de façon plus disciplinée et pèse ses aliments plusieurs fois. « Cependant, je m'accorderai de nouveau du temps pour perdre du poids. Et si au final la balance affiche encore un certain poids en trop, mais que mes pantalons ne me serrent plus, cela me conviendra parfaitement. » En effet, Nella Thüring a appris la chose suivante grâce à eBalance : Les muscles ont un volume plus faible que les tissus adipeux. Toute personne pratiquant un sport renforce ainsi sa musculature et obtient donc une silhouette plus mince, même si la balance ne le montre pas forcément.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E9: Apprendre à se ressourcer pour éviter l'épuisement

Dans le rythme effréné que nous impose l'année 2019, il est de plus en plus facile de s'oublier... De la méditation à la culpabilité, en passant par le courage de dire «non», cet épisode aborde les obstacles mentaux au repos, ainsi que des manières de ralentir le rythme, le temps de reprendre pied et de respirer un bon coup.

Dans vos écouteurs

E8: Mieux s'organiser, pour tirer le meilleur de chaque journée

Bullet journal, méthode d'Eisenhower, anticipation, quête de perfection... la coach Caroline Moix nous parle d'organisation, pour nous aider à accorder davantage de notre temps à ce que nous aimons vraiment.

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.