Femina Logo

minceur & forme

31 millions d'Américains ne petit-déjeunent pas

Ce sondage montre que les hommes âgés de 18 à 34 ont le plus tendance à sauter ce repas - ils sont 28% - alors que les adultes de plus de 55 ans font partie de la catégorie qui petit-déjeune le plus. 14% des adolescents de 13 à 17 ans ne prennent pas ce repas, c'est le plus fort taux chez les enfants.

L'étude de NPD intitulée "Morning MealScape 2011" a pris en compte les réponses de 27 180 participants qui ont répondu à un questionnaire en ligne entre janvier et mars de cette année. Il est bien connu que le risque d'obésité augmente chez les personnes qui ne commencent pas la journée par ce repas. Des chercheurs de l'Université du Minnesota ont montré, par exemple, que les adolescents qui commençaient la journée par un petit-déjeuner équilibré avaient plus de chances d'être actifs, de mener une vie plus saine, et étaient moins susceptibles de prendre du poids plus tard dans la vie, que ceux qui ne le prenaient pas.

En mai 2011, des chercheurs de l'Université du Missouri (Etats-Unis) avaient découvert qu'un petit déjeuner hyper-protéiné accroissait l'impression de satiété et réduisait la faim pendant toute la journée. Leur étude avait été publiée dans la revue Obesity.

Quelques idées pour un petit-déjeuner équilibré

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E25: Vieillir en aimant son corps

Comment accepter les signes du temps qui ancrent sur notre peau chacun de nos rires, chacune de nos peines et les grands bouleversements de notre vie? Dans cet épisode, une psychologue nous aide à faire preuve de bienveillance envers nous-mêmes et à comprendre les changements qui accompagnent le passage des années. Pour s'accepter et s'aimer tels que nous sommes!

Avec le soutien du Groupe Mutuel

Dans vos écouteurs

E24: Oser dire "non" sans culpabiliser

Si vous êtes du genre à accepter toutes les sorties, à prêter main forte dès que vous en avez l'occasion et à éviter l'articulation d'un simple «non», cet épisode est fait pour vous. Une psychologue nous explique comment établir des limites (au travail ou en privé), clarifier nos propres besoins et créer le parfait équilibre entre le «oui» généreux et le «non» libérateur. Car ce petit mot délicat peut parfois s'avérer essentiel. 

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina