sexo

    Je manque de sensualité, comment y remédier?

    Odeurs, caresses, regards… obscure pour beaucoup, la sensualité se travaille. On passe aux travaux pratiques.

    Publié le 
    24 Avril 2017
     par 
    Nicolas Leuba

    La question

    «Mon amie se plaint de mon manque de sensualité. Je ne comprends pas ce que cela signifie et je ne sais pas comment y remédier.» [Jacques, 38 ans]

    La réponse

    Rassurez-vous, Jacques, vous n’êtes ni le premier, ni le dernier à vous poser cette question. La sensualité apparaît aux yeux de nombreuses personnes, et fréquemment d’hommes, comme une entité floue et insaisissable. Elle parle de nos cinq sens. Dans son acception scientifique, elle désigne la capacité de l’être humain à percevoir des sensations au travers des sens. On parle alors plus volontiers de «sensorialité». Dans le domaine de l’érotisme et de la relation intime, la sensualité renvoie à la fois au plaisir tiré de ces stimuli mais aussi au jeu qui s’installe entre les partenaires autour d’elles, qu’il s’agisse de touchers, de ressentis, de regards. Mais ces expériences peuvent également se faire en solo.

    D’ailleurs, pour apprivoiser votre propre capacité sensuelle, débutez peut-être par des explorations solitaires. Fermez les yeux pour diminuer les stimulations visuelles, auxquelles nous donnons parfois trop d’importance. Revenez au contact tactique: sentez lorsque vos mains frôlent et caressent votre peau. Elargissez l’expérience à l’entier du corps, et ne vous focalisez pas sur votre appareil génital. Les yeux fermés, tendez les oreilles vers les bruits caractéristiques de ces moments. Le son souple des plis de la couverture. Les odeurs que dégage ce corps. Laissez votre esprit flotter et rebondir sur les idées qui s’associent à ces différentes expériences sensorielles.

    Lorsque vous aurez fait cet exercice, que vous aurez identifié ce qui vous parle, ce qui vous plaît, et que vous vous sentirez à l’aise, expérimentez ces nouvelles acquisitions en compagnie de votre amie. Mais auparavant, prenez le temps de définir avec elle ce qu’elle entend par sensualité. Cette mise au point vous permettra de vous mettre d’accord sur un espace commun dont vous pourrez éventuellement jouir ensemble. Rappelez-vous que même si la sensualité vous semble a priori obscure, votre corps est capable de ressentir toute une gamme de sensations, et que vous pouvez lui faire confiance.

     

    Notre expert

    Cette semaine, envoyez vos questions à Nicolas Leuba, psychologue-psychothérapeute FSP, thérapeute de couple, spécialiste en sexologie SSS: nicolas.leuba@femina.ch


    A lire aussi:
    Rapports sexuels: quelle est la bonne fréquence?
    Peu démonstratif au lit: Comment s’assurer qu’il grimpe aux rideaux?
    «Sexting»: comment être une reine de la prose coquine?

     

    A lire également
    S’étirer avant le sport, c’est bien. S’étirer avant de passer sous la couette, c’est encore mieux.
    O
    Sortir de la mélancolie, c’est aussi retrouver une vie sexuelle épanouie. Or, l’arrêt des médicaments ne suffit pas toujours
    O
    Comment accéder à cet état de transe, seule ou à deux? Camelia Sutra, notre experte ès sexualité, vous éclaire.
    O