santé

    «Raw Food»: la tendance arrive en Suisse

    Les  adeptes du raw consomment des aliments basiques (non transformés) qui peuvent être cuits à une température maximale de 42 degrés. Le but est d’en préserver les vitamines, enzymes, fibres et minéraux, éviter les produits chimiques présents dans l’industrie alimentaire, mais aussi de s’inscrire dans une démarche écologique globale.

    Publié le 
    12 Avril 2016
     par 
    Lucie Ryser

    Les crudivores sont très souvent véganes (la viande, le poisson, les produits laitiers et les œufs crus sont plus susceptibles d’être porteurs de bactéries et difficiles à conserver, et leur production est très polluante), évitent le sucre raffiné ainsi que le gluten. L’objectif premier n’est pas forcément de perdre du poids, mais d’être en meilleure santé et plus en accord avec la nature.

    Au menu: des fruits, des légumes, des oléagineux (noix), des graines et céréales germées, des huiles (pressées à froid), des herbes et épices, des fleurs et des algues; de préférence bio, locaux et de saison, bien entendu.


    © Getty

    A qui le crudisme est-il déconseillé?

    Attention toutefois, ce régime ne conviendra pas à tout le monde ni à tous les métabolismes: il n’est pas conseillé aux individus qui ont un terrain allergique, aux nourrissons, aux enfants, aux adolescents, aux femmes enceintes ou allaitantes et aux personnes âgées, qui ont tous des besoins accrus ou spécifiques en vitamines et nutriments. Il faut aussi savoir qu’il y a des risques de carences en fer, en vitamine B12 et en calcium si l’on ne fait pas très attention à diversifier ses repas et ses apports nutritionnels. Il est donc important d’être suivi par un médecin et de faire régulièrement des analyses sanguines pour vérifier que notre corps a tout ce dont il a besoin. Egalement à prendre en compte: le risque d’irritation de l’estomac, due au fait que les fibres qu’on ingurgite ne sont pas ramollies par la cuisson, et donc plus difficilement assimilables par notre organisme.

    En parallèle aux tendances que sont le véganisme ou le régime paléo, le phénomène raw prend de l’ampleur en Suisse.


    © Getty

    Petit tour d’horizon des sites spécialisés sur le sujet en Romandie.

    Helveg est un site genevois qui prône le véganisme, et par extension le raw food. Une boutique en ligne : onlineHelveg et un service de coaching aux particuliers ou aux professionnels pour végétaliser son alimentation sont aussi proposés.
     
    Simplement cru a été créé par une Suisso-américaine établie à Morges qui voulait faire découvrir la culture raw à la Romandie. «Raw Food Coach» certifiée, elle propose des cours de cuisine, du coaching, des recettes, ainsi qu’une boutique en ligne d’appareils de cuisine et de livres.
     
    Carrément cru. Un petit creux? Les carrés vegan à base de graines germées, sans sucre raffiné et sans gluten de cette Morgienne sont idéaux pour un encas l’après-midi.
     
    Le raw lab propose des cours, des ateliers, des conseils, des recettes, des ustensiles de cuisine et un service traiteur, tout ça par un sympathique jeune homme de Prilly!
     
    Fééries crues dispense des ateliers de cuisine crue: quiches, desserts et chocolat, à Vevey.
     
    Les ateliers découvertes de «Cuisine végétale. Un peu sauvage» nous emmènent parfois faire la cueillette de plantes en forêt ou en campagne. La Renanaise qui est derrière ce concept propose aussi des cours de cuisine végétale, raw, vegan ou sans gluten, ainsi que des sorties sportives et gourmandes.
     
    Graine de Soleil est un site qui se concentre exclusivement sur le cru. Son auteure genevoise est une «Raw food teacher» certifiée et donne des cours de cuisine crue en ligne ou «en vrai», présente des recettes et organise des brunchs raw et vegan une fois par mois.

    A lire aussi:
    Régime Paléo: le retour aux sources
    9 régimes alimentaires sous la loupe
    Manger cru, est-ce bon pour la santé?

     

    A lire également
    La beauté de notre teint passe également par notre assiette! Les conseils d'une naturopathe.
    O
    À méditer absolument, avant de regarder un troisième épisode de «Jane the Virgin» sous la couette...
    O
    La Journée mondiale de la santé aura lieu le 7 avril 2019. L'occasion de revenir sur les moyens mis en œuvre par les entreprises pour notre santé.
    O