psycho

    4 questions que chaque couple devrait absolument se poser

    Votre chéri(e) fait preuve d'un comportement inhabituel qui vous trouble? Pas de panique! Peut-être qu'il est simplement temps de (re)découvrir sa définition de l'intimité au sein du couple, une notion vague dont l'incompréhension peut mener à de nombreuses discordes facilement évitées. On vous explique: 

    Publié le 
    7 Septembre 2017
     par 
    Ellen De Meester

    «L'expérience de l'intimité est complexe et difficile à comprendre, autant pour les nouveaux amoureux que pour les couples déjà établis», explique le Docteur Randi Gunther au site «Psychology Today». Selon elle, chacun en possèderait une définition toute personnelle, laquelle ne serait pas toujours facile à saisir pour sa moitié. 

    Le scénario peut sembler familier à certains: du jour au lendemain, un partenaire complètement énamouré se montre soudain plus distant et semble désintéressé. La réaction immédiate et classique de l'autre, face à cette attitude: colère, panique, tristesse et sentiment de rejet. Issus de l'incompréhension, ces derniers n'auraient toutefois pas lieu d'être, car dans bien des cas il ne s'agirait pas d'un manque de sentiments, mais bien d'une mauvaise communication. Le premier des deux partenaires pourrait tout simplement ressentir le besoin d'une petite dose d'indépendance supplémentaire, sans avoir pris la peine d'en informer l'élu(e) de son cœur: le danger de cette dissynchronie réside surtout dans une mauvaise interprétation résultant d'un manque d'information. 

    Pour contrer ce genre de malentendu potentiellement catastrophique, il faudrait commencer par se poser quelques petites questions toutes simples. 

    Quatre questions anti-quiproquo

    Aux yeux du Dr. Gunther, il existe quatre types d'intimité: physique, émotionnelle, mentale et spirituelle. Afin de se faire une idée claire des attentes et des besoins de son partenaire, dans chacun de ces domaines, il conviendrait d'établir la communication en lui demandant: 

    1. Comment et quand aimes-tu que je te touche?

    2. De quoi pouvons-nous parler qui soit intéressant et épanouissant pour toi?

    3. Comment puis-je faire en sorte que tu te sentes en sécurité, afin que tu oses parler ouvertement de tes sentiments?

    4. Qu'est-ce qui donne du sens à ta vie et que tu voudrais partager avec moi?

    Il faut évidemment que la personne interrogée soit ouverte à la discussion, mais dès que les deux membres d'un couple auront mieux saisi les besoins de l'autre, ils seront à la fois en mesure d'y répondre, et de voir leurs propres attentes comblées. Comme quoi, afin d'éviter les quiproquos malheureux, il suffit tout simplement... de se parler. 


    A lire aussi:
    Couple: 8 conseils pour une meilleure communication
    Couple: 17 questions à poser à son/sa chéri(e) pour devenir encore plus proches
    Couple: il suffit de prononcer un mot magique pour mettre fin à une dispute

     

     

    A lire également
    jeune femme blonde bois forêt finlande sisu
    On connaissait le hygge et le lagom, place désormais à la variante made in Finland.
    O
    L’intuition? Elle a tout juste. La psychothérapeute Helen Monnet nous montre comment en profiter pleinement.
    O