news société

    Royaume du Web: Ces Youtubeurs qui captivent

    Du 28 au 30 septembre 2018, à Genève, les stars de YouTube tiennent salon. L’occasion de revenir sur ces phénomènes qui font vibrer la Toile, des ados aux trentenaires.

    Publié le 
    17 Septembre 2018
     par 
    Saskia Galitch et Fabienne Rosset

    Casque vissé sur les oreilles, yeux rivés sur sa tablette, Nathan, 13 ans, pouffe de rire affalé sur le canapé du salon. La cause de son hilarité? Les péripéties du Grand JD, youtubeur genevois, qu’il suit frénétiquement à la grande incompréhension de sa mère quarantenaire:

    «Je ne comprends pas le concept, même si l’humour est personnel, on est d’accord. Mais quand il passe son temps à regarder des joueurs en train de jouer aux jeux vidéo, là je suis perplexe.»

    Comme cette maman, nombreux sont les adultes largués devant le succès des chaînes YouTube et de leurs auteurs, parfois érigés au rang de stars et suivis par des millions d’abonnés. Humour, lifestyle, beauté, gaming… les catégories sont foison. Les amateurs en auront un bon échantillon fin septembre 2018, à Genève, où se tiendra le Royaume du Web, avec une quarantaine de youtubeurs en vue pour la plus grande joie de leurs abonnés. Et de leurs parents?

    Contre toute attente, au Royaume du Web, les visiteurs ne sont pas si jeunes et donc pas forcément à chaperonner, comme le confirme Bertrand Saillen, directeur artistique du rassemblement genevois:

    «La moyenne d’âge des communautés de la majorité des youtubeurs présents se situe entre 18 et 30 ans. Par contre, ce sont plutôt des jeunes qui suivent les chaînes YouTube consacrées à la pâtisserie et embarquent leurs parents. Ils pourront participer ensemble à des ateliers sur place avec leurs youtubeuses préférées.»

    C’est peut-être un peu cliché, les ateliers pâtisserie parents-enfants, non? Et pourtant, c’est une catégorie qui cartonne! Tout comme celles que l’on décortique – avec chaque fois, en emblème, une star présente au raout genevois – pour ceux qui seraient perdus dans cette galaxie, mais qui aimeraient avoir le mode d’emploi afin de suivre un minimum lors des repas de famille face à leur progéniture, aux neveux ou aux filleules.

    Le Royaume du Web, du 28 au 30 septembre 2018, Palexpo - Genève, royaumeduweb.ch

     

     
     
     
     

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Une publication partagée par Royaume du Web (@royaumeduweb) le

     

    Où sont les filles sur YouTube?

    #WTF


    © Sarah Jaquemet / Royaume du Web

    LA CATÉGORIE: WTF [What The Fuck, qu’on pourrait traduire par «C’est quoi ce bordel»], selon Bertrand Saillen, qui reconnaît que certains youtubeurs à succès sont inclassables tellement ils sont multiples. En gros, c’est de l’éclectisme à l’état pur niveau contenu: de l’humour mélangé à des parodies, des chansons, des reportages, des expériences… un grand brassage qui fait un carton.

    LE MODÈLE TYPE: Le Grand JD, alias Julien Donzé, un Genevois numéro 1 des youtubeurs en Suisse romande. Du haut de ses 32 ans, il fait presque figure d’ancêtre sur YouTube. Historiquement, il appartient à la première génération qui a commencé sur DailyMotion avant de se lancer sur YouTube en 2010 en faisant du gaming… c’est-à-dire en se filmant en train de jouer à des jeux vidéo. Ensuite, il a dérivé en creusant son sillon et en s’érigeant en véritable vidéaste, puisque c’est comme ça qu’on appelle les youtubeurs, dans le jargon.

    LE NOMBRE D’ABONNÉS: 2 110 104.

     

     

    LE CONCEPT: Le Grand JD, c’est le grand écart du contenu. Il peut autant faire des vidéos décalées sur une chanson qui sera considérée comme humoristique qu’une vidéo d’Urbex [l’exploration urbaine], car il s’est fait une réputation dans la chasse aux fantômes et visite des maisons hantées.

    Ce qui le branche aujourd’hui, ce sont les vidéos animalières et la sensibilisation aux thématiques environnementales. Dernièrement, il est parti à Bornéo pour parler de la problématique de l’huile de palme et de la déforestation dans un format quasi de documentaire puisque ce genre de vidéos, une websérie nommée Alerte bleue, fait vingt-six minutes! Décalé, mais engagé donc.

    ET LES AUTRES? Dans le genre, c’est un ovni. On peut toutefois citer son comparse Fabwildpix, qui s’est acoquiné avec lui pour la websérie reportages animaliers, Animalis. Dans le même registre, ou presque, il y a Seb la Frite, qui peut faire des clips de rap, comme des vidéos totalement décalées avec le Grand JD au Paléo. Dans cette catégorie des youtubeurs les plus suivis du monde francophone, on compte aussi Norman, Cyprien ou Squeezie.

    # beauté/lifestyle


    © Dear Caroline / Royaume du Web

    LA CATÉGORIE: On est loin, très loin des filles qui se filmaient dans leur chambre ou leur salle de bains en testant le dernier produit de beauté sorti sur le marché en tuto face caméra. Cette catégorie est une porte d’entrée pour beaucoup de femmes sur YouTube, comme le constate Amélie Van Waebeke, cofondatrice du collectif Les Internettes, qui promeut et rassemble en communauté les femmes vidéastes sur YouTube:

    «Il est plus facile de se lancer en tant que femme dans des sujets étiquetés 100% féminins, comme la mode, la beauté ou le lifestyle. Elles sont encore peu à se consacrer à d’autres sujets, car elles ne se sentent pas légitimes. Leur public est essentiellement féminin et c’est un peu une zone de confort.»

    Sur le site du collectif, 30 catégories et 1278 chaînes sont pourtant recensées.

    LE MODÈLE TYPE: Dear Caroline, une Suissesse qui a débuté en 2014 avec de la beauté-lifestyle pour, depuis un an, s’aventurer sur d’autres terrains, dont celui de l’humour avec sa websérie Life as Carolines. A l’instar du Grand JD, elle s’oriente désormais sur des thèmes «plus sérieux et plus personnels», comme elle nous l’explique au bout du fil. «La transition n’est pas facile et certaines de mes abonnées regrettent les vidéos que je faisais au début, mais depuis que je me suis lancée dans l’environnement et l’écologie, notamment via ma collaboration avec la RTS, mes vidéos ont plus de succès. L’âge de mes abonnés a changé – avant elles avaient entre 15 et 25 ans – et plus d’hommes suivent mon travail.»

    LE NOMBRE D’ABONNÉS: 754 898.

     

     

    LE CONCEPT: Exit, donc, les tutos face caméras. Aujourd’hui, les youtubeuses labélisées beauté/lifestyle se diversifient et parlent de leur vie de tous les jours, au plus près de leurs abonnés(e) s et de leurs préoccupations, parfois bien loin du sujet de base.

    ET LES AUTRES? L’incontournable EnjoyPhoenix, celle dont le nom est le plus connu dans cette catégorie, une des premières aussi. Présentes au Royaume du Web: Caroline Beauté Active, Romy et Juste Zoé.

    Vidéo: la pétillante Dear Caroline n'a pas fini de nous faire rire

    #cuisine


    © Ilan Dehe / Royaume du Web

    LA CATÉGORIE: Comme à la télé, avec des émissions du style de Top Chef, Le meilleur pâtissier and Co., cette catégorie est un véritable phénomène sur YouTube. Mention spéciale à la pâtisserie, qui draine un public plus jeune, et leurs parents avec.

    LE MODÈLE TYPE: L’Atelier de Roxanne. Elle avait 16 000 abonnés il y a un an et demi et vient de dépasser les 2 millions. C’est un peu La Mercotte version 2.0, branchée licorne, arc-en-ciel et pâte à sucre. Elle a d’ailleurs participé à l’émission phare ultrasucrée qui a vu ses créations culinaires jugées par le chef Lignac.

    LE NOMBRE D’ABONNÉS: 2 049 964

     

     

    LE CONCEPT: Sur sa «chaîne gourmande», comme elle la labellise, Roxanne pâtisse: des cupcakes, des cakes pop, des gâteaux cake design. Son credo? Le kawaï [le mignon, en japonais]; du rose, de l’ultra-sucré, des créations ultra-instagrammables. Et puisque la trentenaire est aussi maman, elle réalise ses recettes du mercredi avec sa fille Louane, ce qui donne une touche finale totalement addictive à sa chaîne YouTube.

    Ce qu’on préfère? La recette qu’on ne fera jamais, mais qui nous fait quand même rêver: le gâteau licorne XXL. Celle qui nous fait vraiment saliver: l’Oréo maison. Un coup de cœur pour les tutos de Loulou, qui s’essaie à des expériences culinaires qu’on ne reproduirait pas forcément avec sa progéniture, mais qui pourraient bien occuper des 
    mercredis après-midi pluvieux.

    ET LES AUTRES? Plus classique, mais avec une multitude derecettes, Il était une fois la pâtisserie. Avouons tout de même que si le trend est là, les chaînes sympas ne sont pas encore hypernombreuses sur YouTube. A suivre de près car, forcément, le modèle type du binôme maman-enfant sauce kawaï devrait faire des émules…

    #jeuxvidéo


    © Wartek / Royaume du Web

    LA CATÉGORIE: Probablement la plus obscure à comprendre pour les non-initiés. On ne parle même pas des parents, qui restent dans un état de perplexité permanente à chaque fois qu’ils entendent leur progéniture vociférer casque sur les oreilles lorsqu’ils regardent un youtubeur en train de jouer à un jeu vidéo. Si, si, c’est le concept.

    Une catégorie totalement à part, d’après Bertrand Sallien, qui reconnaît qu’elle touche des aficionados à réunir dans des conventions spéciales, moins grand public que le Royaume du Web. Même si beaucoup de youtubeurs – et youtubeuses – se sont lancés dans l’aventure en commençant par faire du gaming, à l’instar du Grand JD ou de l’incontournable Squeezie, par exemple.

    LE MODÈLE TYPE: Preuve que le gaming peut mener à tout, ou en tout cas est une porte d’entrée sur la plate-forme, un peu comme la beauté pour les youtubeuses, on citera parmi les talents présents au Royaume du Web le Genevois Anil B, ex Wartek pour les connaisseurs. Il s’est fait connaître avec ses vidéos principalement sur Call of Duty. Il s’est recyclé dans l’exploration urbaine et les voyages.

    LE NOMBRE D’ABONNÉS: 631 428 sur sa nouvelle chaîne (1 435 128 abonnés sur sa chaîne de gaming).

     

     

    LE CONCEPT: On l’aura compris, cette catégorie de geekerie ne concerne pas celles et ceux qui utilisent YouTube pour traquer un tuto afin de réparer leur machine à café ou trouver la solution à un problème de câblage domestique. Il s’agit de regarder un gamer jouer, de Minecraft à League of Legends en passant par Call of Duty.

    Et on est loin des clichés quand on parle abonnés de gaming: non, ce ne sont pas que des pré-ados boutonneux ou des gamers accros et asociaux. L’Association française pour le jeu vidéo révélait en 2016 qu’un fan de gaming sur quatre était une femme et que la moyenne d’âge des adeptes du genre était de 33 ans.

    ET LES AUTRES? Le Suisse PsYkO17, présent à Genève fin septembre, spécialisé dans le gaming, et plus particulièrement dans le jeu de foot FIFA.

    Gameuse Power: les héroïnes s'emparent de l'univers des jeux vidéo

    #humour


    © Royaume du Web

    LA CATÉGORIE: Il y a ceux qui sont restés bloqués sur Norman et ceux qui trouvent Squeezie ou Seb la Frite super drôles. Même si ces derniers sont experts en parodies, décalages et déconne, sans se revendiquer humoristes. Dans la catégorie humour peuvent se classer plus ou moins tous les youtubeurs, puisque ce canal et ses formats permet de se lâcher, au propre comme au figuré, sur à peu près tous les sujets, de la pâtisserie à la chanson, en passant par la beauté.

    LE MODÈLE TYPE: Puisqu’il faut en choisir un, on citera Pierre Croce. Présent au Royaume du Web, cet humoriste fait du stand- up sur scène, se revendique comme tel, et fait d’autres choses sur YouTube, comme des défis. La plate-forme lui permet d’autres formats, d’autres explorations, de sortir de son étiquette d’humoriste pure souche. En gros, de se lâcher encore plus.

    LE NOMBRE D’ABONNÉS: 2 524 400

     

     

    LE CONCEPT: Faire rire. Avec de la parodie, des chansons, des défis… ça ratisse large. Du coup, c’est aussi une des catégories les plus ingrates

    ET LES AUTRES? Puisqu’il y a autant d’humour que de youtubeurs et d’abonnés, on ne citera que les plus suivis pour leur style décalé. Parmi eux, Squeezie, dans son genre, Mc Fly & Carlito, duo qui fait son show en appelant des gens au hasard lors de leurs prestations, pour lesquelles ils invitent youtubeurs, humoristes ou même chanteurs célèbres.

    Côté fille, Audrey Pirault et Andy. Enfin, Cyprien cartonne toujours, même s’il appartient à la même génération que Norman, parce que l’humour n’a pas d’âge, hum… Dans le même registre d’humoriste qui se diversifie sur YouTube, on trouve le Vaudois Yoann Provenzano, aussi chroniqueur radio, présent au Royaume du Web, et qui se glisse dans la peau de différents personnages.

    YouTube en version «j’apprends et je révise»

    On a peut-être tendance à l’oublier, mais en plus d’être fun, YouTube peut aussi se révéler… intelligent. La preuve par ces quelques exemples non-exhaustifs.

    Pour les (tout-) petits

    • Monde des Titounis (lancée en 2006, plus de 2 millions d’abonnés): Rigolote et colorée, cette chaîne constitue la référence d’innombrables parents. Par des comptines, des jeux, des danses ou de simples dessins animés, les pioupious y apprennent notamment des mots de vocabulaire mais aussi des chiffres, des lettres, des poésies…
    • Foufou Channel (lancée en 2016, près de 30 000 abonnés): Avec Foufou le chien, les tout-petits partent à la découverte du monde des chiffres, des lettres ou des couleurs et peuvent aussi s’initier 
    • à l’anglais. Entre autres.

    Pour les 7-12 ans

    • L’esprit sorcier (lancée en 2015, près de 55 000 abonnés): Déclinaison Web de la regrettée émission de télé C’est pas sorcier, cette chaîne se propose de décrypter et d’expliquer les 1001 mystères du monde.

    Pour les plus grands

    • Dirty Biology (lancée en 2014, près de 630 000 abonnés): Une chaîne qui prouve que maths, biol, physique ou chimie sont des matières bien plus marrantes (et compréhensibles!) qu’on ne l’imagine. C.Q.F.D.!
    • Nota Bene (lancée en 2014, près de 700 000 abonnés): Anecdotes désopilantes ou troublantes, décryptages, explications fouillées mais accessibles… cette chaîne réconciliera tous les traumatisés de la date avec l’Histoire!
    • E-penser (lancée en 2013, près de 835 000 abonnés): Pourquoi le bâillement est-il contagieux? D’où vient le vent ou que veut dire E = MC2? Eh bien, grâce aux exposés superclairs développés sur cette chaîne, on comprend tout. Même si tout est relatif…
    • Et tout le monde s’en fout (lancée en 2017, près de 415 000 abonnés): Cette websérie bimensuelle engagée et pleine d’humour se propose de décoder des concepts généraux tels que l’argent, le racisme, l’eau ou l’amour en moins de 5 minutes.
    • Les tutos de Huito (lancée en 2014, près de 70 000 abonnés): une chaîne idéale pour les brèles en anglais puisqu’un prof vous en décortique tout doucement les généralités et les subtilités, parfois en français, parfois in English.
     
    A lire également
    Dites «miaou»! Car les nouveaux «cat lenses» vont devenir votre nouvelle obsession - si vous connaissez un matou.
    O
    Un phénomène rare certainement dû à la météo inhabituellement chaleureuse...
    O
    A 85 ans, la doyenne de la Cour suprême américaine, est devenue l’incarnation de la lutte féministe et des droits civiques.
    O
    News société
    Stars du Web, ados surexcités et parents perplexes: on vous raconte tout.
    O
    News société
    Sur les 100 YouTubeurs les plus influents, on ne dénombre que 13 femmes. Comment expliquer cette sous-représentation?
    O
    Voyage
    On vous présente tous nos spots préférés dans la merveilleuse capitale du «Hygge»!
    O
    En Suisse
    Rêver sous des baldaquins et se prendre pour Hermione (ou Daenerys, selon les goûts!).
    O