news société

    Journée internationale des droits des femmes: 10 idées pour s’engager en Suisse

    Comment se mobiliser à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes? Conférence «Féminisme(s): des suffragettes à #MeToo», cours de fitness «Women only», apéritif «Journée de la Wonder Woman» afin de soutenir l’entrepreunariat au féminin… Notre repérage pour passer une belle «fête» impliquée.

    Publié le 
    6 Mars 2018
     par 
    Juliane Monnin

    Pédagogie: «Féminisme(s): des suffragettes à #MeToo»

    À l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, le Bureau de l’égalité de l’Université de Lausanne organise une conférence de Christine Bard, professeure d’histoire contemporaine à l’Université d’Angers, spécialiste de l’histoire du féminisme, suivie d’une projection du film «L’Ordre Divin», de Petra Volpe.

    Vague de dénonciation des cas d’harcèlement sexuel, viralité des mouvements millenials, sexisme ordinaire au travail… ce rendez-vous lausannois propose de mieux saisir les débats de société et de porter un éclairage sur l’histoire des luttes pour l’égalité entre hommes et femmes. Un événement important, si ce n’est indispensable. On y va avec sa sœur, son mari, ses amies, etc.   

    Quand: le jeudi 8 mars 2018, dès 16 h 30

    Lieu: Université de Lausanne, 1015 Lausanne

    Plus d’infos et inscription d’ici au 2 mars 2018 (service de baby-sitting mis en place sur demande des participants).

    Sport: un fitness réservé aux femmes

    Suivre ou ne pas suivre le mouvement croissant des événements «Women only»? Vous avez répondu positivement à plus de 63 % sur notre sondage Instagram feminasuisse suite à la publication de notre article «Vacances, îles, fitness: la non-mixité a le vent en poupe».

    Alors pour celles qui préfèrent «transpirer» entre filles, pourquoi ne pas tester ce 8 mars 2018 une des trois journées portes ouvertes réservées aux femmes au Schaefer Lady Fitness (le seul fitness qui nous soit exclusivement réservé à Lausanne)? Cours découverte de 30 minutes (BodyPump, Zumba, Fonctional Training, FitBall, Pilates, etc.), beauty workshops ou encore ateliers de cuisine diététique sont au programme afin de marquer cette journée pas comme les autres.

    Cerise sur le gâteau: chaque participante recevra un cadeau surprise et bénéficiera de tarifs avantageux en cas d’inscription.

    Quand: 8, 9 et 10 mars 2018

    Lieu: rue Saint-Martin 9, 1003 Lausanne

    Plus d’infos

    Entrepreneuriat féminin: Afterwork, Journée de la Wonder Woman

    Envie de donner un coup de pouce à votre start-up? L’espace de co-working Soft-space et l’incubateur de projets solidaires Softweb, organisateurs de l’événement, souhaitent réaliser une vidéo afin de mettre en avant l’entrepreneuriat féminin. L’occasion de pitcher son concept (on décide ou non d’être filmé), de venir se détendre ou de développer son réseau… Entrepreneuses, rendez-vous à Genève pour ce moment «Wonder Woman». (hommes et enfants bienvenus)

    Quand: le jeudi 8 mars 2018, de 18 h à 21 h

    Lieu: Soft-Space, 2 rue des Cordiers, 1207 Genève

    Plus d’infos (si vous souhaitez présenter votre projet, contactez les organisateurs en MP, lien ci-contre)

    Fête: Les Créatives (des)habillent ton genre 

    Pour marquer l’ouverture de la Semaine de l’égalité de la Ville de Genève, l’association à l’esprit «badass», Les Créatives, propose aux Genevoises et Genevois une soirée «(des)habillent ton genre» en les invitent à se détacher de leurs codes vestimentaires. Concerts, Dj sets, défilés Kings et Queens ou marché de créatrices: la fête promet d’être belle!

    Quand: le 3 mars 2018

    Lieu: Salle communale de Plainpalais, Genève  

    Plus d’infos


    © Unsplash / Jessica Podraza

    Vidéo: en Belgique, les petites filles se rendent au travail… dès 9 ans!

    Art et féminisme: 3 rendez-vous du service égalité UNIGE

    L’Université de Genève participe également activement au 8 mars 2018. On retiendra en premier lieu le vernissage de l’exposition photos «Mais t’étais habillé comment?» dans le cadre du Festival universitaire genre & égalité (FUGE) le 5 mars à 17 h à l’Uni Mail. Ce projet s’inspire de l’exposition «What were you wearing?» créée par Jen Brockman, directrice du Centre d’éducation et de prévention contre les agressions sexuelles de l’Université du Kansas.

    Plus d’infos

    Mais aussi: l’exposition «La longue lutte des féministes arabes pour l'égalité des sexes», sa conférence et sa table ronde qui se dérouleront le 8 mars de 14 h à 17 h à l’Uni Dufour. Depuis la révolution dudit Printemps arabe en 2011, se joue la promotion d’une véritable égalité entre les sexes. Spécialiste de ces phénomènes sociaux, la chargée de cours Leïla El Bachiri livrera son regard sur l’histoire du féminisme «autonome», notamment celui de la Tunisie.

    Plus d’infos

    Toujours dans le cadre du Festival universitaire genre & égalité (FUGE), un troisième rendez-vous à ne pas manquer: un atelier «danse, corps et consentement» qui aura lieu le 7 mars à midi dans la salle MS180. Ce dernier sera animé par Iona D'Annunzio du collectif de danse contemporaine Woman’s move.

    Plus d’infos

    Comment ne plus avoir peur de parler en public?

    Et aussi

    A Fribourg: Organisée par Maya Dougoud du parti Energie Citoyenne, la conférence «Mint» convie des femmes travaillant dans des domaines scientifiques tels que la chimie, l’informatique ou la mécanique. Ce talk se déroulera à la Haute école de gestion de Fribourg ce 1er mars.

    Plus d’infos

    A Neuchâtel: Et si pour la Journée de la femme, on avait tout simplement envie de faire la popote? Ou du moins d’en apprendre davantage sur l’alimentation «nomade»? Rendez-vous le 8 mars à l’épicerie Chez Mamie Bio Vrac (Corcelles) au cours «Mille millets» orchestré par l’école de cuisine Les laboratoires culinaires. 

    Plus d’infos

    A Sion: Le 8 mars est aussi une bonne occasion pour prendre un peu de temps également pour sa tribu. Grâce à l’exposition du célèbre photographe suédois Johan Bävman, qui montre des pères suisses au quotidien avec leurs enfants, on célèbre en beauté les liens parentaux. Ou quand l'engagement paternel au sein de la famille nous touche profondément. (visible jusqu’au 11 mars 2018)

    Plus d’infos

    Et en France?

    Si vous prévoyez un petit week-end prochainement, il est possible que vous tombiez sur une affiche de «Merci Simone». En effet, afin de «fêter» la Journée internationale des droits des femmes, ce collectif de Street Art se mobilise en tapissant les murs de toutes les grandes villes de France avec des affiches à l’effigie de Simone Veil.


    © Instagram merci.simone

    Dans le but de «rappeler que le combat pour l’égalité et la paix continue», l’association appelle sur leur site Internet à la participation des internautes. A partir de 5 euros*, les participants pourront se procurer leur propre affiche ou un sweat imprimé. Parce que «La barbarie ne meurt jamais», on la colle dans notre lieu-dit en Romandie?

    *Les bénéfices des ventes des sweats #Merci Simone seront reversés à l'association Féminisme Populaire qui inscrit son action dans l'accompagnement des femmes, vers plus d'autonomie en leur permettant d'accéder à leurs droits et à leur émancipation.

    Comment la mode fête la femme toute l’année 

    Style: un tee-shirt engagé sinon rien

    On ne vous présente plus le basique à logo, qui séduit une saison encore, les créatrices comme les modeuses les plus pointues. Icône populaire de la révolution féminine dans les années 60, ce printemps, le basique en coton célèbre la femme, encore et toujours. Brodées de lettres «feminism» ou «fearless», le tee-shirt, on a pas encore trouvé mieux pour faire passer le(s) message(s).   

    Tee-shirt «feminist team» Bizzbee, 9, 99 euros.


    © Bizzbee

    Tee-shirt «amour» Aperolabel, 69 dollars.


    © Aperolabel

    Tee-shirt «fearless» Aperolabel, 64, 95 dollars.


    © Aperolabel

    Tee-shirt «thanks» Sandro, 75 euros.


    © Sandro

    Tee-shirt «sexcuse me» French Disorder, 42 euros.


    © French Disorder

    Tee-shirt «feminism» Missguided sur Asos, 13,49 euros.


    © Asos

    Le vêtement, arme de communication massive

    Réseaux sociaux: des comptes Instagram à suivre

    Le point commun des marques parisiennes de prêt-à-porter Claudie Pierlot et Sézane? Une communication féministe et des citations d’icônes qui véhiculent des thématiques comme l’ambition, la création ou l’envie. Pour une bonne dose d’inspiration quotidienne via notre smartphone, on s’abonne à ces comptes dès ce 8 mars et plus si affinités.


    © Instagram claudiepierlot_officiel

    Bonne Journée internationale des droits des femmes à toutes et tous!

    #FeminaOpinion: Cessons de stigmatiser la «féministe parfaite»

    A lire également
    L'incendie est officiellement le plus meurtrier que l'Etat n'ait jamais connu.
    O
    Alexandria ocasio cortez meeting octobre 2018 robe bleue
    Trop pauvre pour se loger à Washington, la nouvelle élue de 29 ans a été la cible d’attaques de la part de la chaîne pro-Trump.
    O
    Depuis qu'il s'est promis de perdre quelques kilos, David Cookson fait sensation!
    O
    médecin hôpital infirmière masque
    News société
    Les femmes sont nombreuses à subir des remarques déplacées en milieu hospitalier.
    O
    Scarlett Johansson tapis rouge paris mars 2017 ghost in shell
    News people
    Le sexisme? L’actrice en fait chaque jour l’expérience. Elle se bat pour abolir les préjugés.
    O
    Janelle Monae Grammys Awards 2018 New York cérémonie discours
    News people
    Retour sur 6 instants engagés, drôles ou magiques qui ont marqué les quatre heures de retransmission télévisée.
    O
    News people
    La présentatrice et femme d’affaires américaine a annoncé une «aube nouvelle» pour les femmes.
    O
    News société
    Une initiative imaginée pour contrer le manque de reconnaissance des femmes dans l'industrie du divertissement.
    O
    News société
    Depuis le 21 octobre et jusqu'à la fin de l'année, les Suissesses font du bénévolat.
    O
    News people
    Dans le film «Stronger», comme dans la vie, l’acteur privilégie les femmes fortes et s’engage pour l’égalité ♡
    O
    News people
    Réservée, rare en interview, l’actrice de 37 ans fait une exception pour se confier sur sa carrière et la place des femmes à Hollywood.
    O
    Cuisine
    L'emblématique «choc» se réinvente pour mieux nous étonner... et nous régaler!
    O
    En Suisse
    Rêver sous des baldaquins et se prendre pour Hermione (ou Daenerys, selon les goûts!).
    O
    Voyage
    Inde, Chine, Japon... On flâne dans la capitale française à la recherche de saveurs exotiques.
    O