news mode

    Coup de cœur total: à Genève, on peut désormais louer des robes de luxe à prix doux

    Suspendues dans un joli showroom installé au coeur des Eaux-Vives, des dizaines de robes de créateurs attendent patiemment leur heure de gloire. Prêtées par la crème des fashionistas suisses, elles deviennent les vôtres le temps d'un EVJF, d'un mariage ou du date de votre vie... n'importe quel événement important, qui exige un look dévastateur! Vous serez la plus belle du bal, sans débourser un mois de salaire. On a testé (et adoré) l'expérience. 

    Publié le 
    12 Septembre 2018
     par 
    Ellen De Meester

    Alors que nous entrons dans le showroom de La Garde-Robe, le parquet de bois grince délicatement sous nos chaussures. On croirait arriver chez une amie, ravie de nous accueillir dans son nouvel appartement, pour un café entre filles. Par l'une des fenêtres, le Jet d'Eau révèle sa couronne, risquant un regard curieux par-dessus le toit des bâtiments d'en face. Vous connaissez les Airbnb? En fait, c'est un peu pareil: sauf qu'ici, on loue des robes de designer.

    Elles attendent, sagement disposées sur leurs cintres, alignées les unes derrière les autres. Les tissus, les coupes et les couleurs, enchevêtrés dans un sublime mariage de textiles accolés, ne permettent aucun malentendu: ces robes-là sont uniques. Et en temps normal, on n'aurait même pas osé les regarder, de peur de tomber amoureuse d'une pièce inaccessiblement chère. Mais ici, tout est permis: on les regarde, on les essaie... et on part avec, si on le souhaite, sans être contraintes de sacrifier le rein gauche dans la procédure. Car les pièces ne sont aucunement destinées à l'achat: elles appartiennent déjà à quelqu'un!

     
     
     
     

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Une publication partagée par La Garde-Robe (@lagarderobe.ch) le

    Prêtées par des férues de mode, de jeunes créateurs ou des blogueuses suisses, les robes imitent celle de Cendrillon: lorsque la fête est finie, la tenue repart. Ce qui n'est pas si grave, surtout en 2018, à l'ère de Zalando, d'Instagram et de la surconsommation vestimentaire. (Vous vous souvenez? Les Suisses ne portent que 21% de leur garde-robe!) Le concept cartonne. À New York, le célèbre «Rent The Runway» séduit déjà un grand nombre de femmes.

    «Aujourd'hui, nous avons tendance à acheter beaucoup de vêtements, indique Nadia, l'une des cofondatrices de la boutique. La mode est devenue très rapide, et il est rare que nous portions tout.»

    Instagram et ses petits collègues y sont évidemment pour quelque chose: «Les filles voient leurs blogueuses préférées parader dans des tenues sublimes, toujours différentes, et porter des marques qui leur semblent totalement inaccessibles, poursuit Nadia. En louant une robe de créateur pour une occasion spéciale, leurs rêves les plus fous deviennent une réalité! Elles sont sublimes durant leur soirée, et sur toutes les photos!»

     
     
     
     

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Une publication partagée par La Garde-Robe (@lagarderobe.ch) le

    Slow fashion: nos bons plans pour acheter moins et mieux

    Une véritable communauté

    Créée par trois jeunes cofondateurs, dont Nadia et sa pétillante acolyte Stéphanie, La Garde Robe est devenue, en trois mois à peine, une véritable petite communauté! Des filles qui prêtent leurs robes (et reçoivent 25% du prix de la location) à celles qui les empruntent: toutes sont gagnantes, dans le sillage du mouvement «slow fashion» que nous sommes de plus en plus nombreuses à adopter.

    Aussi le téléphone des deux responsables ne cesse-t-il de vibrer: environ 150 clientes leur demandent régulièrement des conseils, leur donnent des nouvelles ou envoient des photos d'elles lors de leur fameux event. Si les robes louées empruntent quelques traits à celle de Cendrillon, Nadia et Stéphanie, elles, s'apparentent à deux petites fées de la mode! Elles savent ce qui nous va, et leur oeil d'expertes sait nous aider à faire le bon choix.

    «Porter une jolie robe permet parfois de faire la paix avec son corps, estiment-elles. Certaines femmes viennent nous voir après un accouchement, par exemple, désespérées à l'idée de ne pas trouver une belle tenue qui leur aille. Une fois la pièce choisie, elles rayonnent! L'habillement n'a pas pour seul objectif de ne pas être nu: on s'habille por dégager quelque chose, et cela peut parfois déterminer le déroulement d'une journée.»

    Fashion detox: comment organiser son dressing

     

     
     
     
     

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Une publication partagée par La Garde-Robe (@lagarderobe.ch) le

     

    «Il faut que je rencontre un homme», «Je dois aller à un mariage, et je me sens grosse»... elles arrivent, des vraies femmes, avec leurs histoires, leurs batailles et leurs complexes, comme nous en avons toutes. Grâce aux conseils de Nadia et Stéphanie, elles repartent, les yeux remplis d'étoiles, et avec dans leurs mains la certitude de passer une soirée magique. Et de se sentir belles, irrésistiblement belles. 

    Nous avons testé!

    Pour voir comment se déroule un rendez-vous typique dans le showroom de La Garde Robe, découvrez la capsule vidéo de notre expérience, disponible sur notre chaîne IGTV (à regarder via Instagram, @feminasuisse.) 

    Mode: Voilà pourquoi on devrait toutes se mettre au second hand

    A lire également
    défilé victorias secret 2018 new york lingerie final
    Parmi les temps forts, les adieux d'Adriana Lima, le Fantasy Bra d'Elsa Hosk, les retrouvailles du clan Hadid-Jenner...
    O
    elsa hosk fantasy bra victorias secret 2018
    Fantasy Bra, artistes présents, top models les plus attendus… On vous dit tout!
    O
    MOSCHINO [tv] H&M
    La collection disponible dès le jeudi 8 novembre 2018 est à l’image de son créateur Jeremy Scott, fun et inclusive.
    O
    News société
    La recherche révèle toutefois que nous sommes loin d'être le laisserions les plus mauvais élèves!
    O
    News mode
    Respecter les critères éthiques et écologiques. Car oui, la mode peut être responsable.
    O
    Conseils
    Juste avant la sortie de son livre «The Curated Closet», Anuschka Rees nous livre ses conseils.
    O
    Déco
    Objectif nettoyage de printemps, selon la pratique de Marie Kondo, qui préconise le bien-être et la sérénité!
    O
    Tendances
    Entre le mélange des styles et les incontournables classiques, cette saison, la mode est résolument fun et audacieuse, à vos cahiers!
    O
    Bandes de tissu jean
    News mode
    L’industrie de la mode change. Autrefois uniquement préoccupée de l’instant présent, elle pense désormais recyclage et revalorisation.
    O
    En Suisse
    Rêver sous des baldaquins et se prendre pour Hermione (ou Daenerys, selon les goûts!).
    O
    Voyage
    Inde, Chine, Japon... On flâne dans la capitale française à la recherche de saveurs exotiques.
    O
    Cuisine
    L'emblématique «choc» se réinvente pour mieux nous étonner... et nous régaler!
    O