news loisirs

    5 idées pour prendre soin de nos animaux de façon plus naturelle

    Alors que nous aspirons à un mode de vie de plus en plus «green», il serait bien dommage d'oublier nos boules de poils préférées! Nourriture fraîche et locale préparée à Neuchâtel par les créatrices de «Joy's Food», elixir de fleurs pour calmer le stress... Mistigri peut même contribuer à diminuer notre empreinte carbone, en utilisant une litière biodégradable. 

    Publié le 
    27 Février 2019
     par 
    Ellen De Meester

    1. Pour Médor: des croquettes saines et locales

    En juin 2018, Mélissa et Aïcha, deux meilleures amies neuchâteloises, lançaient leur propre start-up de croquettes, «Joy's Food». Très sensibles au bien-être de leurs compagnons à quatre pattes, ces deux «amoureuses des animaux» s'étonnaient de ne trouver que très peu de marques locales, totalement respectueuses du bien-être de leurs chiens.

    Au moment de créer leur concept, elles tenaient donc à ce que la nourriture proposée soit fraîche, naturelle, non-transformée, sans gluten, et au plus près du régime BARF («Biologically Appropriate Raw Food»), une alimentation basée sur de la viande crue, considérée comme étant optimale pour les carnivores et facile à digérer. 

     
     
     
     

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Une publication partagée par Joy's Food (@joysfoodch) le

    Leurs préparations, pour l'instant uniquement réservées aux chiens, sont composées de viande de poulet fraîche 100% suisse, d'huile de saumon et de pommes de terre cuites.

    «L'huile de saumon aide à parfaire le pelage, qui devient tout doux, précise Mélissa, contactée par téléphone. Aussi ajoute-t-elle que la texture «semi-humide» des croquettes facilite la mastication des toutous. 

    Dans le futur, la jeune marque suisse prévoit de développer une gamme dédiée aux chats, basée sur le même concept... une excellente nouvelle pour les parents de matous exigeants en terme de collation!

    Plus d'informations


    © Joy's Food

    2. Pour Médor: des fleurs de Bach, en cas de stress

    Attention, nous ne parlons pas ici d'huiles essentielles: l'utilisation de ces dernières pour soigner des animaux peut être très dangereuse. Demandez conseil à votre vétérinaire et respectez minutieusement les dosages indiqués! Elles sont à proscrire totalement pour les chats, dont la sensibilité à ce genre de substance est particulièrement importante. 

    La fleur de Bach est un élixir floral: attention toutefois à choisir une variante spécialement conçue pour les animaux (donc sans alcool). Elles se trouvent facilement en pharmacie, notamment dans les Sun Store

    Les feux d'artifice du premier août, un passage chez le vétérinaire, un trajet en avion ou en voiture... tant d'épisodes susceptibles de stresser nos pauvres petites boules de poils, qui ne parviennent plus à retrouver le calme.

    «Pour canalyser les émotions de ma chienne, parfois un peu agitée, il m'arrive de mélanger quelques gouttes de fleurs de Bach à son alimentation, explique Mélissa, également formée à la communication animale. Cela fonctionne à merveille sur elle!»

    Une façon toute simple d'aider notre animal familier à supporter des événenements inquiétants ou innhabituels. 


    © Roberto Nickson

    Selon une étude, les propriétaires d'animaux de compagnie réussissent mieux dans la vie

    3. Pour Mistigri: une litière naturelle biodégradable

    De nombreux propriétaires de chats le savent: nous avons beau faire preuve de la meilleure des volontés, le choix de la litière revient exclusivement à Mimi elle-même! Si une litière 100% végétale, souvent constituée de fibres végétales ou de bois, est évidemment l'alternative la plus clémente envers la planète, il n'est pas garanti qu'un Minou habitué aux granulés blancs accepte le changement: et ce n'est pas si catastrophique non plus! L'essentiel est que l'animal se sente bien.

    Pour rendre le changement moins brutal, on peut commencer par mélanger la litière initiale avec la nouvelle, puis diminuer progressivement la quantité de l'ancienne. On trouve des options végétales dans la chaîne de magasins Landi ou sur le site IPet ou chez Maxi Zoo


    © Philippe Gagne

    4. Pour Pan-Pan: du fenouil et du foin bio

    Bonne nouvelle pour nos petits lapins, qui adorent grignoter ce légume riche en potassium et en calcium: le printemps initie la longue saison de l'un de ses péchés-mignons: le fenouil!

    En effet, bien que les dessins animés nous aient fait croire que Pan-Pan est friand de carottes, on n'oublie pas de lui proposer des légumes variés, frais et bio, en faisant l'impasse sur les graines, dont de trop grandes quantités ne sont pas adaptées à ces petits herbivores duveteux. On préfère leur offrir des herbes des champs (sans pesticides!) et un foin bio, de bonne qualité, comme on en trouve facilement sur le marché

    Le site «La Dure Vie du lapin urbain» recèle notamment une liste des légumes que l'on peut leur donner sans problème. En cas de doute, cependant, ou si le lapin a grise mine après son repas, on passe un petit coup de fil à notre vétérinaire!


    © Waranya Moolde

    5. Pour Mistigri: des petits plats faits maison?

    Diverses études ont souligné la présence de substances potentiellement cancérigènes dans de nombreuses croquettes sèches. Et les alternatives naturelles pour nourrir nos matous préférés ne sont pas si faciles à dénicher, malheureusement... Il s'avère que ces petits carnivores capricieux ont aussi besoin de nourriture humide, de viande fraîche et de mets variés.

    C'est en constatant ces besoins tout particuliers que Véronique Aïache et Laure Zulli ont publié leur livre de recettes adapté aux humains... et aux félins! («Recettes pour mon chat... et moi!», Marabout). Ainsi, nul besoin de passer dix minutes à déchiffrer les ingrédients listés sur les emballages, ou de désespérer du peu de choix, en matière de mets totalement sains!

    Un peu laborieuse au quotidien, selon l'emploi du temps de chacun, cette idée dépanne en cas de pénurie de pâtée «clean», et nous donne de bonnes idées quant aux «restes» que nous pouvons tout à fait déposer dans la gamelle. 

    Je cuisine pour moi et mon chat

     

     

     

     

    Les applications pour le bien-être de nos animaux

    «Tractive Dog Walk», qui nous permet d'enregistrer toutes nos balades en compagnie de Médor (et de compter le nombre de fois et les endroits où l'animal a fait ses besoins). 

    «Ikkible Free», qui propose une liste complète de tout ce que notre animal peut et ne peut pas manger. 

    «Cat Buddy», qui nous aide à surveiller le poids, les vaccins à renouveler et les visites médicales de notre chat.

    «PupTox», qui contient une liste de toutes les substances toxiques pour chiens et chats. 

    A lire également
    La Reine Amber sera de retour en décembre 2019... avec une petite surprise!
    O
    Psycho
    Mieux qu’un coach de vie ou que n’importe quel gourou en développement personnel, Minou est une source d’inspiration quotidienne pour nous.
    O
    News société
    Et si nous écoutions les leçons de vie distillées par les animaux?
    O
    Cuisine
    Un nouveau livre de recettes s'attache à protéger la santé des matous.
    O
    Voyage
    Cet hiver, la classe Business 1ère des TGV Lyria propose des plats du chef Michel Roth. L’occasion de découvrir d'inédits bistros parisiens.
    O
    News loisirs
    Pour inviter le soleil dans notre assiette, en découvrant des saveurs venues des quatre coins du monde!
    O
    plaque chocolat noir
    En Suisse
    Dégustations, ateliers, festivals... De quoi satisfaire tous les gourmands!
    O