psycho

    Rêve: je suis nue devant mes collègues

    Chaque semaine, Danièle Corthésy, thérapeute et experte en symboles, décode les images qui peuplent votre sommeil.

    Publié le 
    1 Octobre 2014
     par 
    Danièle Corthésy

    Le rêve

    «Je commence un nouveau job et suis conviée à un souper d’entreprise dont l’ambiance me paraît aussitôt bizarre. Mes collègues sont tous habillés, alors que je suis entièrement nue. Je me sens terriblement mal à l’aise, eux ne donnent pas l’impression de me voir. La soirée se déroule normalement. Le lendemain, en séance, je critique vivement leurs mœurs et dénonce avec force ce moment que j’ai ressenti comme un piège. Personne ne me répond. Je dis ensuite à ma collègue que j’ai peur de perdre ma place; elle me répond que cette soirée n’a pas eu lieu et que j’ai rêvé. Je me précipite dans le bureau du directeur pour m’excuser: il n’a pas l’air content; puis je me retrouve en face de lui, couchée sur un canapé.» [Marlise, 63 ans]

    La réponse

    Votre rêve fait appel à la symbolique, assez fréquente, de la nudité. Au vu de son décor, il semble désigner principalement vos interactions sociales – ici représentées par le domaine professionnel. Et, plus précisément, le malaise, le sentiment d’insécurité qu’il vous arrive probablement de ressentir face à des personnes ou des situations inhabituelles – le «nouveau job».

    Il se peut que vous vous jugiez trop sévèrement, omettant de faire confiance à vos propres ressources – d’où votre «nudité». Vous avez l’impression qu’il vous «manque quelque chose» et qu’autrui possède ce qui vous fait défaut – les fameux «vêtements».

    Les habits représentent en effet nos attitudes, notre personnalité, mais également cette protection que nous mettons souvent entre le monde extérieur et nous. Le fait que vous vous retrouviez nue dans un groupe de personnes habillées suggère ce sentiment de dénuement et de vulnérabilité face aux autres. Comme si cet autre possédait un avantage, une qualité, des outils que vous ne trouvez pas en vous.

    Une telle croyance engendre la crainte d’être écartée, considérée comme sans valeur; ce que votre rêve illustre par l’appréhension de perdre votre emploi parce que vous avez exprimé tout haut ce qui vous dérangeait. Or, cette crainte est le fruit de votre imagination: le rêve vous l’indique clairement avec cette collègue qui vous annonce que «vous avez rêvé» ladite soirée. Une prise de conscience libératrice, comme le corrobore, dans la scène suivante, le changement d’attitude du directeur passant du mécontentement à une certaine complicité.

    Mon conseil: ayez confiance en vous et évitez de vous fier aux apparences; chacun possède qualités et faiblesses, indépendamment de ce qu’il montre. «L’habit ne fait pas le moine»!

     

    Un songe vous décontenance, vous interpelle ou vous angoisse? Envoyez-le, avec vos prénom, âge et téléphone, à notre spécialiste qui en livrera la clé.

     

    A lire également
    Passer du temps sur Facebook, Instagram & Co pourrait augmenter la fatigue et développer le sentiment de solitude.
    O
    Dans son dernier livre, le pédopsychiatre Marcel Rufo analyse le comportement des enfants tyrans.
    O
    Devenir soi en se libérant de l’influence de papa-maman? Un long processus d’apprentissage que nous expliquent les experts.
    O
    News loisirs
    Jusqu'au 23 décembre, la capitale culturelle de la Suisse se transforme en un lumineux village de Noël, situé au cœur de la vieille ville.
    O
    tarte chocolat vegan
    Cuisine
    Pour les gourmands qui ne consomment pas de substances animales, les chefs de l'EHL ont concocté un menu de fêtes 100% végétal!
    O
    News loisirs
    Tous nos coups de cœur de l'année: le doux parfum du vin chaud, de la raclette et des marrons nous appelle déjà!
    O