minceur & forme

    Femmes cheffes: nos quatre coups de coeur

    C'est une cheffe brésilienne qui vient tout juste de recevoir le prix Veuve Cliquot de la meilleure femme cheffe 2014 du monde, prouvant ainsi qu'en cuisine, ces messieurs ne sont plus les seuls à côtoyer les étoiles.

    Publié le 
    16 Avril 2014
     par 
    Jennifer Segui

    Helena Rizzo, du Mani à Sao Paulo, Brésil.

    Elle est jeune, jolie et sa renommée dépasse désormais les frontières de son continent. Helena Rizzo, cheffe du Marni, vient tout juste d’être récompensée par le Prix Veuve Clicquot de la meilleure femme cheffe 2014. Née en 1978, la jeune femme s’est d’abord tournée vers une carrière de mannequin, avant que sa passion pour la gastronomie ne devienne la plus forte. Après une initiation culinaire, faite de voyages et de stages dans les plus grandes maisons à travers l’Europe, Helena est à la tête du Mani (du nom de la déesse du Manioc) depuis 2006. Elle y  propose une cuisine « respectueuse des pratiques gastronomiques traditionnelles et des ingrédients, mariée à la technique moderne et parsemée d’influences, notamment ibériques. »
    www.manimanioca.com

     

    Tanja Gandits, du Stucki à Bâle, Suisse.

    Une cuisinière « gracieuse et confiante »… c’est ainsi que le prestigieux guide Gault-Millau qualifie celle qu’il a élue Cheffe de l’année 2014. Aux fourneaux du Stucki à Bâle depuis cinq ans, Tanja invente une cuisine où les épices sont reines. Elle est la seule femme à obtenir seule ce titre de meilleure cuisinière de Suisse.
    www.stuckibasel.ch

     

    Anne-Sophie Pic, de la Maison Pic à Valence, France et du Anne-Sophie Pic ai BRP à Lausanne, Suisse.

    On ne présente plus Anne-Sophie Pic, seule femme triplement étoilée chez nos voisins français. Dans sa maison familiale de Valence, où au Beau-Rivage Palace de Lausanne, la cheffe, héritière d’une grande lignée de cuisiniers mais elle-même autodidacte, fait toujours rimer élégance, raffinement, équilibre des saveurs et esthétique féminine.
    www.pic-valence.com
    et www.brp.ch

     

    Elena Arzak, du Arzak à San Sebastian, Espagne.

    A 42 ans, Elena Arzak est la quatrième génération à tenir les rennes de la Maison familiale. Triplement étoilé depuis 1989, ce restaurant présente une cuisine d’évolution, construite notamment autour des produits de la gastronomie basque.  Meilleure femme cheffe de l’année 2013 par Veuve Cliquot, celle qui a débuté ses études à Lucerne, avant de faire ses armes chez Bras, Troisgros ou encore El Bulli, travaille toujours aux côtés de son père.
    www.arzal.es

     

    A lire également
    édito sonia arnal
    Chaque semaine, Sonia Arnal, la rédactrice en chef de Femina, croque dans son édito le quotidien, avec humour et ironie.
    O
    Vous préférez gambader plutôt que d'attendre le bus? C'est parfait! Il vous suffit juste d'accélérer légèrement le pas... et le tour est joué!
    O
    Chien tête en bas, planche et corbeau: cet été 2018, les yogis envahissent les parcs.
    O
    Cuisine
    Dans les Grisons, une ferme salmonicole durable offre un poisson de qualité qui se retrouve sur la table des restaurants.
    O
    Voyage
    Vous aspirez davantage à des vacances plus green, sans (trop) de traînées de kérosène pour y arriver? Cette sélection de lieux est faite pour v(n)ous.
    O
    En Suisse
    Les meilleures adresses gourmandes de Suisse romande où savourer un repas festif le dimanche matin.
    O