voyage

    Escapade: 72 heures en Sicile, un pays di...vin!

    De Palerme à Marsala en passant par l’Etna, l’île est un paradis pour les amateurs de grands crus et d’œnotourisme.

    Publié le 
    1 Mai 2019
     par 
    Saskia Galitch

    Pourquoi y aller?

    La Sicile, c’est l’Etna, les plages, Palerme, Catane. C’est aussi les ruines antiques, la mafia version Corleone ou encore la littérature –  du «Guépard» de Lampedusa au plus contemporain «Commissaire Montalbano» d’Andrea Camilleri. Mais c’est aussi la gastronomie et le vin. Ou plutôt les vins! Car avec quelque 100 000 hectares de vignes (presque 7 fois plus qu’en Suisse), 22 dénominations d’origine contrôlée (DOC) et une dénomination d’origine contrôlée et garantie (DOCG), l’île regorge de domaines à visiter sans modération.

     

     
     
     
     

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Une publication partagée par Donnafugata (@donnafugatawine) le

    Ainsi des vignobles situés au pied de l’Etna, par exemple, où l’on trouve du raisin jusqu’à 1000 mètres d’altitude, planté dans des paysages surréalistes et dignes du Mordor – dixit un fan du Seigneur des anneaux. De même, les vignes de l’île de Pantelleria qui, sises dans des espèces de petits cratères pour les protéger d’un vent incessant, font joliment penser aux cercles des fées des déserts namibiens et australiens.

    Vacances: où partir en 2019?

    Gustativement parlant, l’épate est également au rendez-vous. Parce que si le Grillo (blanc sec) et le Nero d’Avola (rouge fruité)  sont aujourd’hui mondialement réputés, les vignerons du cru se font un devoir de cultiver des cépages locaux encore peu connus chez nous. Dont le Zibibbo (dit muscat d’Alexandrie), le Frappato (une variété noire qui s’épanouit dans les régions de Raguse, Catane et Syracuse) ou encore le Nerello Mascalese (un raisin noir qui se plaît dans les terres volcaniques de l’Etna).

    Bref, en crapahutant par monts et par ceps, on constate que la Sicile n’usurpe pas son titre de «continent vitivinicole» – et que même si on aime la mer et l’histoire, l’œnotourisme est décidément l’un de ses atouts majeurs.

    Se balader

    Parce que l’Etna est décidément incontournable, on joindra l’agréable… à l’agréable: avant une balade magique dans le parc naturel du volcan (mieux vaut se renseigner avant de planifier son excursion car la bête ne dort jamais complètement), suivez la route des vins. Au départ de Catane, en voiture, prenez la direction de Randazzo par Viagrande, Trecastagni, Zafferana, Milo, Linguaglossa et Passopisciaro. Les paysages somptueux et  les bourgs typiques méritent qu’on s’y arrête (pourquoi  pas une nuit?).

     

     
     
     
     

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Une publication partagée par Luca Valenti (@valentilucafotografie) le

     

    Côté dégustation: au fil de ce périple de 80 kilomètres, la majorité des quelque 100 caves et œnothèques que compte la région sont visitables.

    Déguster

     
     
     
     

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Une publication partagée par Donnafugata (@donnafugatawine) le

    Donnafugata: Dans une ambiance accueillante, on déguste les vins élaborés par le duo de sœur et frère José (sic) et Antonio Rallo (photo Instagram ci-dessous).

     

     
     
     
     

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Une publication partagée par Donnafugata (@donnafugatawine) le

    Au-delà de l’image (l’esthétique des étiquettes fait mouche), on retient surtout que la maison Donnafugata, qui mise beaucoup sur les cépages autochtones sans pour autant délaisser complètement des raisins plus internationaux, pratique le développement durable, l’écoresponsabilité et offre une gamme très diversifiée de vins subtilement et arttistiquement élaborés. Parmi ses (nombreuses) réussites: le tout doux Zibibbo Ben Ryé, à env. 60 fr., ou l’estival Lighea, 100% Zibibbo à 19 fr. 50.

    Visites: plusieurs lieux et formules possibles selon les périodes de l’année. 

    Le «New York Times» révèle les 52 destinations à découvrir en 2019

    Benanti, près de Viagrande: Tenue depuis 2012 par les jumeaux Salvino et Antonio Benanti, très axés développement durable, cette maison se concentre aujourd’hui sur les crus volcaniques et ne cultive plus que des cépages locaux. Si bien qu’elle est l’une des références des vins de l’Etna. Chez eux, on retient notamment l’Etna Bianco, pour 20 fr. env. ou, le Serra della Contessa, dès 36 fr. selon le millésime.

     

     
     
     
     

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Une publication partagée par BENANTI Winery (@benantiwinery) le

     

    Visites: se renseigner sur vinicolabenanti

    L’Azienda I Vigneri, à Milo: Lancée par Salvo Foti, surnommé «le magicien de l’Etna», cette guilde propose des blancs, des rosés ou des rouges autochtones. Dont le splendide Etna Rosso, délicat assemblage de Nerello Mascalese et de Nerello Cappuccio, à env. 31 fr.

     

     
     
     
     

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Une publication partagée par Ivigneri di salvofoti (@ivigneri_salvofoti) le

     

    Visites: sur rendez-vous, renseignements

    Et manger, aussi

    Vous aimez la cuisine italienne? Vous allez a-do-rer la gastronomie sicilienne! À ne manquer sous aucun prétexte: les arancini (boulettes de riz frites), les panelle (beignets de pois chiches), les poissons et fruits de mer à l’ail-huile d’olive-jus de citron, la pasta n’casciata (des espèces de macaronis avec une sauce fourre-tout redoutable) ou encore les innombrables variations autour de l’amande et de la pistache – dont une pâte à tartiner à passer sa matinée à petit-déjeuner!

     

     
     
     
     

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Une publication partagée par Padstow Food Service (@padstowfoods) le

     

    Si vous avez un peu de temps…

    Toute petite île volcanique de 83 km2 toute proche de la Tunisie, Pantelleria est une oasis de bien-être et de douceur de vivre accessible en avion – avec plusieurs vols hebdomadaires de Catane ou Palerme. Longtemps méconnue, elle a commencé à se faire une petite réputation depuis que Giorgio Armani y passe ses vacances (il y a une sublime propriété) et que Carole Bouquet y élève son vin, le Sangue d’Oro. Outre ces aspects people, ce caillou est remarquable par ses habitants chaleureux, ses paysages sauvages et arides, ses plants de vigne enterrés pour résister au sirocco, ses drôles de maisons (les dammusi) et ses jardins littéralement emmurés - comme on le voit sur la photo Instagram ci-dessous (jardin de la propriété Donnafugata).

     

     
     
     
     

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Une publication partagée par Donnafugata (@donnafugatawine) le

     

    Pratique

    Y aller: De Genève, avec ou sans escale à Rome, plusieurs vols par semaine sur Catane et/ou Palerme par Easyjet, Alitalia ou Swiss.

    Y dormir: Nombreux hébergements à tous les prix. Dont l’Etna Quota Mille, à Randazzo, avec une vue imprenable sur l’Etna. Dès 70 fr. env. Ou, à Marsala, l’hyperchic et bien centré 4 étoiles Viacolvento, dès 100 fr. env. 

    S’organiser: Nombreux sites – notamment pour savoir où louer une voiture (utile). Le plus officiel Italia

     

    A lire également
    À un peu plus d'une heure de Genève en avion, la ville épicurienne promet de combler nos sens!
    O
    Vous aspirez davantage à des vacances plus green, sans (trop) de traînées de kérosène pour y arriver? Cette sélection de lieux est faite pour v(n)ous.
    O
    Attention: après la lecture de cet article, vous allez vouloir réserver vos vacances illico presto!
    O
    Voyage
    Lieux ensoleillés ou merveilles naturelles enneigées: les fans de montage seront aussi comblés que les amateurs de sable fin!
    O
    Voyage
    Voici la formule pour trouver le vol au meilleur prix: réservez votre voyage au moins trois semaines à l'avance et...
    O
    Voyage
    Le froid, la neige… la météo nous donne envie de nous téléporter sous des cieux plus cléments. C’est le moment idéal pour booker nos futures vacances
    O
    En Suisse
    Les meilleures adresses gourmandes de Suisse romande où savourer un repas festif le dimanche matin.
    O
    News loisirs
    Un peu de shopping, pour échapper à la pluie qui menace notre fin de semaine!
    O
    FeminaEnBalade Delémont Nina Simon étudiante travail social dät concept store
    En Suisse
    La capitale du Jura regorge de petites pépites à découvrir… et à savourer.
    O