déco

    Déco: Réussir un collage de cadres

    Créer sa propre galerie d’art dans son salon, ça demande quand même un petit peu d’organisation.

    Publié le 
    24 Janvier 2015
     par 
    Gaëlle Ramet

    Qu’est-ce qu’on accroche?

    Avant de sortir clous et marteau, quelques secondes de réflexion s’imposent. Tout d’abord, on choisit les images, photos, pages de livres et autres œuvres d’art que l’on aimerait suspendre. En règle générale, le mélange d’un même médium est le plus simple: une sélection d’images en noir et blanc ne sera pas compliquée à arranger pour obtenir un résultat harmonieux. Pour des contenus qui n’ont rien en commun, on mise tout sur des cadres qui se ressemblent.

    Parlons-en d’ailleurs des cadres: ils sont tout autant importants que ce qu'ils contiennent. Pour un collage sans prise de tête, on les choisit de différentes tailles mais de même couleur. Les économes penseront à faire le tour des marchés aux puces à la recherche d’encadrements à repeindre. Pour les plus téméraires, un mélange de couleurs et de textures est possible, mais le mot d’ordre reste toujours l’équilibre!

    Comment on l’arrange?

    Pas si vite! Pour ne pas se retrouver avec un mur en passoire, on prend le temps d’organiser ses œuvres d’art sur le sol pour définir leurs positions dans l’assemblage. Là encore, rien ne doit être laissé au hasard:

    • On commence toujours par placer les plus grosses pièces, qui seront complétées par les plus petites.
    • Pour un meilleur résultat, on organise ses cadres en suivant l’une de ces trois formes de base: le rectangle, le diamant ou le carré. Il est aussi possible d’arranger ses cadres en rangs, mais dans ce cas on n’oublie pas de vérifier qu’ils soient droits!
    • 3 à 5 cm d’espace entre chaque tableau donnera à l’ensemble une touche de cohérence. Cependant, le plus grand se placera en pièce principale et sera beaucoup mieux accommodé s’il dispose de quelques centimètres en plus autour de ses bords.
    • Dans la mesure du possible, on place nos cadres de façon balancée: chaque pièce unique devrait avoir son double placé à côté d’elle, ou à son opposé.

    On teste!

    Non non, ce n’est toujours pas le moment de percer (oui on sait, ça démange)! Pour s’assurer de son choix de disposition, on prend le temps de découper des feuilles d’un vieux journal à la taille de nos cadres. Après avoir numéroté tableaux et feuilles correspondantes, on accroche ces dernières aux endroits où nos futures créations prendront place. Si cette étape est contraignante, elle permet néanmoins de s’assurer qu’une fois au mur, l’ensemble convient, et dans le cas contraire, d’effectuer des modifications.

    A lire également
    Balcon avec des plantes et des meubles en bois.
    Décryptage de quatre tendances fortes qui vont vous inspirer.
    O
    Comme un certain personnage de Walt Disney, il nous en faut peut pour être heureux!
    O
    En Suisse
    Les meilleures adresses gourmandes de Suisse romande où savourer un repas festif le dimanche matin.
    O
    Voyage
    Vous aspirez davantage à des vacances plus green, sans (trop) de traînées de kérosène pour y arriver? Cette sélection de lieux est faite pour v(n)ous.
    O
    Cuisine
    Dans les Grisons, une ferme salmonicole durable offre un poisson de qualité qui se retrouve sur la table des restaurants.
    O