culture

    Ce soir, quatre «Millenials» tiendront les rênes du 19h30, sur la RTS

    Le 31 octobre 2018, à 19h30, la RTS présentera une édition toute particulière de son journal télévisé: exceptionnellement, celui-ci sera tenu et présenté par une trentaine de journalistes, graphistes et réalisateurs de moins de 35 ans, qui offriront leur regard unique sur l'actualité. À la tête de l'équipe? Quatre jeunes femmes pleines de talent! 

    Publié le 
    31 Octobre 2018
     par 
    Ellen De Meester

    La journée du 31 octobre 2018 est très loin de se dérouler comme les autres, pour Hannah Schlaepfer, Hélène Joaquim, Sophie Badoux et Muriel Favre. Ces quatre jeunes journalistes de la RTS ont pris place ce matin dans la grande salle de réunion genevoise, à la place de Darius Rochebin. C'est le moment de parcourir l'actualité, et de décider ensemble des sujets qui seront traîtés dans le journal télévisé de ce soir.

    Car en cette journée particulière, elles occupent respectivement les postes de présentatrice, cheffes d'édition et réalisatrice. Autour d'elles, leurs collègues «Millenials», en compagnie desquels elles vont réaliser et présenter une édition spéciale du 19h30, d'ici quelques heures. Et elle risque d'être bien différente des autres, puisqu'aujourd'hui, les moins de 35 ans s'occupent d'absolument tout! Le choix et la réalisation des sujets leur reviendra, sans oublier le graphisme, le choix des formats et la présentation du journal. 

     

     
     
     
     

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Une publication partagée par Darius Rochebin (@darius_rochebin) le

     

    Voici pourquoi les millenials détestent téléphoner

    Un tiers de Millenials parmi les journalistes

    On a du mal à imaginer comment cette trentaine de jeunes (dont une majorité de filles!) vit cette expérience inédite! «Je dirais qu'il s'agit d'un mélange d'excitation et d'appréhension», nous explique Hannah Schlaepfer, qui s'occupera ce soir de présenter le journal. Elle qui travaille habituellement au sein de la section régionale vaudoise, se retrouvera subitement assise face-caméra, à la place de Darius Rochebin, le temps de trente minutes qu'on imagine très intenses pour toute l'équipe.

    «C'est la première fois pour tout le monde: nous avons évidemment préparé des choses en amont, mais je pense qu'on attend un peu qu'arrive le moment de panique», poursuit-elle, une subtile note de stress dans sa voix enthousiaste. 

    Les «Millenials» (ou les moins de 35 ans) représentent près d'un tiers des journalistes produisant quotidiennement des sujets pour les différentes éditions du 12h45, du 19h30 ou de Couleurs Locales. En concevant entièrement leur propre édition du journal, ils disposent d'une occasion rêvée de présenter leur regard unique sur l'actualtié, et de mettre en avant leur travail. Chacun a également pu occuper un poste bien différent de l'activité qu'il pratique habituellement. «L'idée est que nous soyons plusieurs à apparaître à l'écran, ajoute Hannah. Il y a beaucoup de jeunes par ici, et c'est l'occasion de le montrer!». 

     
     
     
     

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Une publication partagée par Darius Rochebin (@darius_rochebin) le

    La question qui nous turlupinait: que font les journalistes «non-millenials», pendant ce temps? «Ils seront dans les parages, confirme Hannah. Je pense que nous aurons peut-être besoin d'un coup de main à certains moments!»

    Si vous nous cherchez ce soir, nous seront devant la télé: on a beaucoup trop hâte de voir ce que produiront les Millenials de la RTS, et les ingrédients qu'ils auront choisi d'inclure dans leur propre version du 19h30! 

    A lire également
    10 ans après le succès de «LOL», cette comédie s’annonce être la comédie du printemps.
    O
    Millennial tenant un smartphone et se cachant derrière un masque
    News société
    La génération Y a sa propre manière de communiquer avec un natel. 3 commandements pour établir le contact avec elle.
    O
    News loisirs
    Selon le moteur de recherche Nestpick, la génération Y aurait tout intérêt à poser ses valises dans la capitale allemande.
    O
    News loisirs
    Pour inviter le soleil dans notre assiette, en découvrant des saveurs venues des quatre coins du monde!
    O
    En Suisse
    Ce printemps nous réserve de belles surprises, pour sortir en douceur de l'hibernation.
    O
    plaque chocolat noir
    En Suisse
    Dégustations, ateliers, festivals... De quoi satisfaire tous les gourmands!
    O