Femina Logo

voyage

Sur l'île d'Aruba, on nage parmi les flamants roses

0C6A7465
© Pinterest JessaKae

En 2015, la Toile s'entichait des petits cochons nageurs qui brassent les eaux turquoises des Bahamas. A présent, une nouvelle «tendance» animalière a séduit les globe-trotteurs connectés: les flamants roses!

Situé sur une plage privée de l'île caraïbéenne d'Aruba, au large des côtes du Venezuela, ce petit coin de paradis permet à ses visiteurs de passer des moments inoubliables parmi de magnifiques oiseaux résidant sur place. L'endroit appartient d'ailleurs au luxueux hôtel «Renaissance Aruba Resort», ce qui explique le prix d'environ 100 francs pour une journée. Venus du monde entier, les touristes se ruent sur cette magnifique plage de sable fin, afin d'obtenir un selfie avec l'un des superbes animaux.

De beaux prisonniers dans une cage dorée?

Cependant, selon le célébrissime site Tripadvisor, il ne serait pas normal que ces beaux oiseaux roses vivent au même endroit durant toute l'année: l'espèce est en effet réputée pour migrer lors des mois estivaux. Ainsi, il serait possible qu'une partie de leurs ailes ait été sectionnée, afin de les empêcher de quitter Aruba, et de les obliger à rester sur place. Cette hypothèse, relayée entre autres par le site britannique Metro, assombrit nettement la jolie scène impregnée de turquoise et de rose...

Ainsi, si l'on tient absolument à faire la rencontre de quelques-unes de ces jolies créatures plumées, il vaut mieux choisir de visiter d'autres îles (comme l'archipel Galapagos, par exemple) sur lesquelles elles atterrissent de leur plein gré et qu'elles quittent quand bon leur semble. Car il semble évident qu'un selfie, peu importe son nombre de likes, ne vaudra jamais le bonheur d'un animal.


A lire aussi:
Escale insolite: à la nage avec les cochons aux Bahamas
Voyage: 7 destinations secrètes à explorer
Tendance 2017: partons découvrir le Bélize

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.