Femina Logo

voyage

10 raisons de découvrir La Grée des Landes

10 raisons de découvrir La Grée des Landes

La nature est omniprésente dans cet éco-hôtel d'un genre nouveau, invitant à y vivre à son rythme.

© lagreedeslandes.com

1. Une utopie devenue réalité

On le présente toujours comme le pionnier de la cosmétique verte, voire un utopiste, ce n’est pas une formule creuse. Le jeune Yves Rocher a concocté ses premières potions - dont personne ne voulait au début - dans le grenier de la maison familiale à La Gacilly en 1959 (voir avant-dernier point). De la même façon, il a imaginé un hôtel avec spa dans un bâtiment 100 % éco-responsable au début des années 90. A cette époque, la préservation de l'environnement ne faisait pas les gros titres et les solutions ou les matériaux n’existaient tout simplement pas. C’est Jacques, son fils, qui a concrétisé ce rêve. L’eco-hôtel de La Grée des Landes a été inauguré en avril 2009, huit mois avant la mort de son initiateur.


© DR

2. L’éco-responsabilité

Les contraintes pour créer un tel lieu sans nuire à la nature relèvent quasi de l’impossible. Et pourtant, les équipes autour de ce projet ont réussi un petit miracle. Plus que respectueux de l’environnement, le complexe de la Grée des Landes est un véritable biotope qui permet à 50 espèces d’oiseaux de nicher, aux abeilles de butiner dans les champs de fleurs sauvages ou les toits de verdure, aux grillons, papillons, coccinelles etc. de s’épanouir. Résultat: la biodiversité du site a augmenté depuis l’ouverture, en un cercle vertueux. Panneaux photovoltaïques, toits végétalisés, bassin d’épuration, récupération des eaux de pluie, tout est mis en oeuvre pour tourner au maximum en autarcie.


© DR

3. Les chambres troglodytes

Cosy sous leur apparence spartiate, les 29 chambres offrent un confort minimaliste. Point de linges à foison ni de vanity set et autres flaconnettes de shampoings, le savon est conditionné dans un distributeur mural, les accessoires supplémentaires dont vous pourriez avoir besoin disponibles sur demande à la réception. Partiellement enterrées (troglodytes), ces chambres n’ont pas besoin de climatisation, la terre faisant office de régulateur thermique, conservant la chaleur en hiver et apportant de la fraîcheur en été. Gare aux petits insectes qui du coup s’invitent volontiers sur les murs, mais cela fait partie du charme de la campagne.


© lagreedeslandes.com

4. La piscine et le spa

Les installations wellness sont également simples mais agréables. Une piscine pour nager sous un magnifique mur végétal, un bassin à débordement pour buller, dont l’eau est récupérée pour les chasses d’eau. Un hammam bien sûr et quatre cabines de soins avec les traitements signatures Yves Rocher à la gestuelle bien étudiée. Les plus actifs y trouveront aussi une salle de sport.


© lagreedeslandes.com

5. La cabane dans les arbres

Petit bonus pour les curistes, une cabane est nichée dans un cyprès centenaire. Faut-il vous préciser qu’elle est en bois local, que les peintures utilisées sont sans solvants, que le coton des linges est bio… On y croise un couple en peignoir qui s’y rend en flânant à travers le potager. On peut y loger d’octobre à mai. Le soin cabine duo de 25 minutes coûte 132 euros.


© lagreedeslandes.com

6. Le restaurant gastronomique bio

Ce n’est de loin pas la partie la moins intéressante des lieux. Le chef Gilles Le Gallès réalise un triple exploit: faire une cuisine gastronomique, locavore et bio. Un vrai challenge. Rien de ce qui passe sous ses couteaux ne vient de plus de 50 km. Peu de viande, du poisson et surtout beaucoup de légumes et d’herbettes cueillies parfois dans le jardin attenant à la terrasse. Des mélanges de saveurs étonnants et une explosion de couleurs sont garantis dans chaque assiette, y compris les desserts, à tomber. Le restaurant Les Jardins Sauvages est ainsi l’un des seuls de France à être certifié bio à 100%.


© DR

7. Le silence

Tout autour, on ne voit que la nature. On entend des centaines d’oiseaux et d’insectes pépier, gazouiller, crisser, chanter. Et rien d’autre. Le village de La Gacilly est atteignable à pied en 15 min par un petit chemin qui sent la noisette. L’hôtel reste modeste dans sa capacité d’accueil, les hôtes sont aussi discrets que possibles et, incroyable, il n’y a pas de wifi ailleurs qu’à la réception!


© DR

8. Le village de La Gacilly

La Gacilly et ses 3942 habitants recensés en 2014 (Wikipedia) est un village figé dans le temps au coeur du Morbihan. Les côtes bretonnes sont à moins d’une heure, Paris à un peu plus de 2h de TGV, l’aéroport de Rennes à 45 minutes. Les rues étroites encadrées de petites maisons en pierres sont le théâtre chaque année d’un festival de photos à ciel ouvert qui a sa petite notoriété (le plus grand de France, durant tout l’été, 2017 ayant été sa 14e édition).


© lagreedeslandes.com

9. Le grenier d’Yves

Entre un glacier et une boutique de souvenirs, la maison d’enfance d’Yves Rocher est conservée dans son état de l’époque. On peut la visiter sur réservation et découvrir le grenier où tout a commencé. Où le jeune homme timide a concocté sa première pommade suivant une recette de grand-mère à base de ficaire, et d’où il lancera son fameux système de vente par correspondance.


© DR

10. Le Végétarium

La volonté d’Yves Rocher était de faire vivre son village. Outre le Jardin botanique, qui collectionne 1100 espèces végétales et l’usine de production qui est un gros employeur de la région, le Végétarium incarne lui aussi toute la philosophie de la marque. Un café brasserie en bordure de La Gacilly, prolongement du restaurant gastronomique de La Grée des Landes, qui propose ici aussi une cuisine de saison, végétale et raffinée, avec parfois des petits apéros concerts. En face, le flagship store Yves Rocher concentre tout l’assortiment de cosmétiques. Le tout dans un cadre bucolique à souhait, un ancien moulin au bord d’une rivière. En mode slowlife...


© Emmanuel Berthier

Y aller: en TGV depuis Paris, arrivée à la gare de Redon puis 10 minutes en taxi. En avion jusqu’à Rennes, situé à 65 km, ou Nantes, à 95 km.
Chambre double de 100 à 250 euros selon la période


A lire aussi:
10 raisons de s'offrir une thalasso en Bretagne
Sha, hôtel-clinique de prestige en Espagne
Bien-être: 3 spas où se ressourcer en juin

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.