Femina Logo

Sélection

«Georgia O’Keeffe», «Les Strates»... 8 romans graphiques coups de cœur à dévorer

8 romans graphiques coups de coeur

A g.: Libre dans sa tête et dans son corps, elle sera la compagne de Man Ray, à répétition immortalisée par des Calder, Léger ou Utrillo. Sans jamais se fixer, ni renoncer à sa liberté. Kiki de Montparnasse (Ed. Casterman), ce sont 410 pages qui se dévorent comme un roman.

© DR

Japonisant: La jeune femme et la mer

C’est l’histoire d’une artiste qui part au Japon chercher l’inspiration dans une résidence au bord de la mer. Elle aimerait peindre la nature, et selon elle, c’est au Pays du Soleil Levant qu’on y serait le plus à l’écoute. Un séjour artistique un peu barré au cours duquel l’héroïne va s’initier aux coutumes locales avec ses deux mots de japonais. Avec un pinceau en poils de blaireau, quelques rencontres de locaux originaux pour ne pas dire allumés, elle va néanmoins finir par trouver un sens à son voyage. Le tout en logeant quelques nuits chez la mystérieuse demoiselle Nami…

La jeune femme et la mer, Catherine Meurisse, Ed. Dargaud

Rock’n’roll: Les amants d’Hérouville

Autant le dire d’entrée: quand on ouvre ce livre, on ne le referme plus jusqu’à sa deux cent cinquante-sixième page. C’est dit. D’abord parce que c’est une histoire vraie qui fascine autant qu’elle obsède, celle de Michel Magne, un compositeur de génie français dont la folie créative a emballé toute une palette de pointures musicales, de David Bowie à Iggy Pop en passant par Grateful Dead ou Pink Floyd. Ensuite, parce que son nid créatif, le château d’Hérouville, en plus d’abriter ses studios, comme le rappelle Rock&Folk, accueillait des fêtes mémorables et des concerts d’anthologie. Le tout avec en fil rouge une histoire d’amour, celle que Michel Magne entretenait avec sa muse Marie-Claude. Parsemé de dessins, de coupures de presse, de photos et de documents d’archive, c’est un véritable coup de cœur.

Les amants d’Hérouville, Yann le Quellec et Romain Ronzeau, Ed. Delcourt/Mirages

Artistique: Georgia O'Keeffe, Amazone de l’art moderne

Alors que la Fondation Beyeler propose jusqu’au 22 mai 2022 une grande exposition rétrospective sur Georgia O’Keeffe, figure marquante de l’art moderne américain, cette biographie romancée met en scène la peintre au Nouveau-Mexique, en plein tri des œuvres du photographe Alfred Stieglitz, dont elle était la muse et l’épouse. Un récit entrecoupé de fragments de vie de l’artiste en pleine quête artistique à New York, entre 1907 et 1970.

Georgia O'Keeffe, Amazone de l’art moderne, Luca de Santis et Sara Coalone, Ed. Steinkis

Autobiographique: Les strates

Le livre se présente comme un journal intime, format Moleskine noir, sauf que pour se raconter, Pénélope Bagieu ajoute le dessin aux mots intimes. L’auteur s’y livre, de l’enfance à l’adolescence, avec des épisodes qui font sourire, comme l’achat du premier soutien-gorge ou le premier baiser, d’autres réfléchir, avec des allusions à des attouchements non voulus dans le noir. En quinze petites histoires, on apprend à connaître un peu plus cette autrice-dessinatrice prolifique et généreuse.

Les strates, Pénélope Bagieu, Ed. Gallimard

Transgénérationnel: La commode aux tiroirs de couleurs

Adapté du roman éponyme d’Olivia Ruiz, La commode aux tiroirs de couleurs reprend l’histoire de cette transmission mères-filles sur quatre générations, entre l’Espagne franquiste et la France d’aujourd’hui. Avec dix chapitres pour autant de tiroirs, qui renferment chacun un secret, de la médaille de baptême à l’acte de naissance en passant par une enveloppe, les femmes de la famille se racontent. Et chaque histoire trouve sa place dans cette commode totem.

La commode aux tiroirs de couleurs, Véronique Grisseaux, Amélie Causse et Winoc, Ed. JC Lattès/Grand Angle

Dévorant: En attendant Bojangles

Si vous avez aimé le roman signé Olivier Bourdeaut, ou son adaptation au cinéma en janvier dernier avec Virginie Efira et Romain Duris dans les rôles phares, vous allez succomber à sa version graphique. L’histoire d’un amour fou, qui se vit comme une fête perpétuelle entre Georges et Antoinette, sur des danses incessantes et enivrantes… jusqu’à s’y brûler les ailes.

En attendant Bojangles, Ingrid Chabbert et Carole Maurel, Ed. Steinkis

Libre: Kiki de Montparnasse

1901, Châtillon-sur-Seine. A peine sortie du ventre de sa mère, la petite Alice est déjà qualifiée de tête de pioche. Parce qu’elle survit, et parce qu’elle s’accroche, élevée par sa grand-mère. A douze ans, on l’envoie à Paris rejoindre sa mère, pour faire son éducation, une bouteille de pinot noir dans le sac (ndlr: un objet d’ailleurs fil rouge tout au long de l’histoire). Placée comme bonne à tout faire chez un boulanger, lasse d’être maltraitée, elle pose d’abord un peu par hasard pour un sculpteur, avant de s'absorber dans une vie de bohème du côté de Montparnasse. Elle devient Kiki, surnom que lui donne le peintre polonais Mendjisky. Libre dans sa tête et dans son corps, elle sera la compagne de Man Ray, à répétition immortalisée par des Calder, Léger ou Utrillo. Sans jamais se fixer, ni renoncer à sa liberté. 410 pages qui se dévorent comme un roman.

Kiki de Montparnasse, Catel Muller & José-Louis Bocquet, Ed. Casterman

Enivrant: Anaïs Nin, sur la mer des mensonges

On croyait avoir tout lu sur Anaïs Nin. Ses amours, ses écrits, ses errances, sa combativité. Voici que la Genevoise Léonie Bischoff nous fait découvrir une Anaïs Nin accro à son journal, véritable drogue qui la fait passer par tous les états créatifs. Une mise en bouche aussi de sa rencontre exaltée avec Henry Miller pour qui n’est pas d’attaque à lire les plus de 600 pages de la «Correspondance passionnée» (Ed. Stock) entre elle et le romancier américain. Ce roman graphique inspiré et inspirant est un magnifique encouragement à se plonger dans ses écrits.

Anaïs Nin, sur la mer des mensonges, Léonie Bischoff, Ed. Casterman

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Fabienne vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E81: Comment aider nos proches vivant un burnout ou une dépression

Dans vos écouteurs

Podcast Tout va bien E80: L'utilité de l'EFT dans la gestion du stress

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné