Femina Logo

randos spectaculaires

12 balades à la découverte des sentiers emblématiques de Suisse

A la decouverte des sentiers emblematiques en suisse1

Une rando spectaculaire qui démarre à Harder Kulm (BE) et qui vous entraîne sur une crête aérienne surplombant le lac turquoise de Brienz. La récompense de l’effort sera la sensation d’avoir marché dans le ciel.

© Sébastien Staub / Suisse Tourisme

Le Grand Bisse d’Ayent (VS)

Il est si beau et impressionnant qu’il figure sur nos billets de 100 francs, le grand bisse d’Ayent. La balade du même nom, qui montre l’incroyable ingéniosité de nos ancêtres pour irriguer leurs champs et leurs vignes, dure quelque 3 heures pour 11 kilomètres, et serait plutôt déconseillée – à certains endroits – aux victimes de vertige! [JP]

Plus d'infos

Le Lac Taney et le Grammont (VS)

Au départ de Miex (privilégiez les transports publics, le parking est petit!), c’est une ascension plutôt sportive à travers la forêt et les champs qui mène en une heure au bord du lac Taney. On se récompense avec une bonne fondue moitié-moitié, et on en profite pour découvrir la légende de la Vouivre, le monstre du lac, liée à l’histoire de Vouvry. Les plus courageux pourront continuer jusqu’au sommet du Grammont, pour la vue – dingue – sur le lac Léman. [EDM]

Plus d'infos

© David Carlier / Valais/Wallis Promotion


Les plats de la Lée (VS)

Familles – même avec poussettes! – bienvenues! Au fond de Zinal, les plats de la Lée offrent un paysage lunaire magnifique et permettent d’admirer des vaches d’Hérens en liberté. La boucle, ultra-facile, fait 4 kilomètres, et une buvette magnifique permet de se désaltérer au départ – ou à l’arrivée! Envie d’un peu plus de challenge? On monte à 1937 mètres (comptez 1h30 de marche) pour visiter l’ancienne mine de cuivre, la seule de Suisse ouverte au public. [VF]

Plus d'infos

© Steven Van Aerschot / Alamy Stock

La gouille du dragon (VS)

Une envie de voir si la légende, narrée dans le «A la recherche des lacs secrets de Suisse romande» de Stefan Ansermet (Ed. Favre), dit vrai? Depuis Bourg-Saint-Pierre (VS), on se dirige vers l’alpage de Fournoutse avant de monter en direction du col sud des Planards et suivre les indications. Le fameux dragon ne sortirait du lac que la nuit… et serait plutôt effrayant. Mais quand il dort, les lieux sont d’un calme monumental, à l’écart des sentiers fréquentés. [JP]

Lacs secrets de Suisse romande, Stefan Ansermet, Ed. Favre

© Sonia Fonseca

Les Gorges de la Jogne (FR)

Cette balade relie le village de Broc au Barrage de Montsalvens en suivant le cours de la Jogne. Il faut compter une petite heure pour remonter les gorges jusqu’au barrage en traversant petits ponts de bois, tunnels et galeries. Il est possible de s’arrêter pour pique-niquer ou tremper ses pieds le long du chemin, ce qui en fait un parcours idéal à faire en famille. [NM]

Plus d'infos

Tour des Gastlosen (FR)

On surnomme ce petit massif rocheux les Dolomites suisses à cause de son profil déchiqueté. Cette randonnée étant très prisée en été, on vous conseille de la pratiquer plutôt en semaine. Le départ se fait depuis la station supérieure du télésiège à Musersbergli au sud de Jaun, et forme une boucle d’environ 4 heures. Mais c’est avant tout le paysage féérique des Préalpes fribourgeoises qui vous coupera le souffle. [NM]

Plus d'infos

© Martin Maegli / Suisse Tourisme


Les Gorges de la Poëta-Raisse (NE)

Difficile de ne pas croire à l'existence de la Fée verte en longeant ce chemin au cœur de la forêt. Après avoir découvert la cascade de Môtiers (NE), sans oublier la fameuse grotte, on suit ensuite un sentier jonché de ponts et de passerelles au travers des gorges. Attentions aux mollets, la montée s'avère assez musclée. [MB]

Plus d'infos

© Neuchâtel Tourisme

L’étang de Bollement (JU)

On peut venir admirer le calme de cette combe en 5 minutes depuis le parking tout proche, ou en profiter pour flâner de Pré-Petitjean à Glovelier (environ 3h30), en marquant une halte au bord de ces eaux mystérieuses (et interdites à la baignade). On a de la peine à imaginer l’agitation qui régnait ici autrefois, lorsque plusieurs moulins attiraient paysans et artisans loin à la ronde. Ici, «tout est calme et repose dans la fraîcheur, même au plus fort des chaudes journées de l’été», comme le souligne Stefan Ansermet. [JP]

Plus d'infos

© Jonathan Vallat


La via Suworow (TI-GR)

La via Suworow, du nom d’un général russe qui a traversé les Alpes suisses au XVIIe siècle avec son armée, part d’Airolo, au Tessin, pour se terminer à Ilanz, aux Grisons. C’est long – 11 étapes – mais il est possible d’en effectuer un petit bout, comme le joli tronçon entre Klöntal et Glaris, qui longe le lac méconnu de Klöntal (considéré par certains comme le plus bleu du pays). 14 kilomètres bucoliques, et les plus chanceux pourront peut-être récupérer le trésor de l’armée russe qui – paraît-il – a été immergé dans les parages… [JP]

Plus d'infos

Augstmatthorn (BE)

Cette rando spectaculaire démarre à Harder Kulm, au-dessus d’Interlaken, où l’on accède grâce à un funiculaire. On suit ensuite les panneaux Augsmatthorn qui nous entraînent sur une crête aérienne surplombant le lac turquoise de Brienz. Depuis le sommet, soit on revient sur ses pas, soit on descend sur l’alpage de Lombach. Il faut ensuite réserver un bus alpin pour revenir à Interlaken. Il faut compter environ 5 heures (sans les pauses) pour cette marche de 11 km, il est donc conseillé d’avoir une bonne endurance et le pied sûr. La récompense de l’effort sera la sensation d’avoir marché dans le ciel. [NM]

Plus d'infos

Les Gorges du Taubenloch (BE)

Cette promenade se cache, de manière assez improbable, à cinq minutes du centre-ville de Bienne. En fait, il s’agit des seules gorges en Europe à proximité immédiate d’une agglomération! Facile d’accès et très praticable, elle est ouverte à toute la famille. D’une longueur de 3 kilomètres, ces gorges à la fraîcheur bienfaisante permettent d’admirer une étonnante structure géologique, âgée de millions d’années. Et pour se remettre d’aplomb, le Restaurant des Gorges vous attend au bout de la balade, à Frinvillier. [MB]

Plus d'infos

© Michael Szoenyi / Keystone

Le chemin des trois cascades (BE)

Une balade, trois cascades, qui dit mieux? En partant de l’embarcadère de Bönigen, au bord du sublime lac de Brienz, on découvre d’abord la cascade d’Erschwandenbach, puis celle du Mülibach, avant de terminer avec les spectaculaires chutes de Giessbach. Et soit on emprunte le plus vieux funiculaire d’Europe (!) pour redescendre sur la rive, soit on passe une nuit dans l’historique Grand Hôtel de Giessbach. [JP]

Plus d'infos

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

La Rédaction vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E63: Comment mieux vivre la ménopause

Dans vos écouteurs

E62: Comment apprendre la pleine conscience aux enfants

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné