Femina Logo

Envie de printemps

Réouvertures des terrasses: les adresses préférées de la rédaction

11 reouvertures des terrasses les adresses preferees de la redaction femina

Et au milieu coule une fontaine… Située en plein cœur de la vieille ville de Bienne, la terrasse du St-Gervais invite à oublier le temps au soleil en sirotant une boisson fraîche. Le bistrot est un des plus emblématiques de la ville bilingue: français et Schwiizerdütsch s’y mélangent harmonieusement.

© Page Facebook Restaurant St Gervais

Attention: en attendant la réouverture globale des restaurants, la rédaction de Femina a souhaité écrire sur les terrasses, qu’elle se réjouit de retrouver. Toutefois, elle vous encourage à suivre les recommandations de l’OFSP, à savoir de conserver une distance de 1,5 mètre avec les personnes qui ne sont pas du même ménage, de porter un masque dans le cas où cette distance ne peut être maintenue et de respecter les règles d'hygiène que tout le monde connaît par cœur désormais.

Restaurant de la plage à Genève (GE), par Juliane Monnin, responsable web

Une atmosphère de vacances à la mer. C’est vraiment ce qu’on ressent quand on s’approche de ce nouveau lieu genevois. D’un style ultra moderne, inondé de bleu Léman et de lumière, le Restaurant de la plage vaut la peine de s’arrêter. Dans un esprit de jetées californiennes, tant qu’il ne pleut pas et 7/7 jours, on commande au bar de la buvette un wrap grillé, un houmous pain pita, un banana bread avec une bière artisanale ou un verre de vin de la région. Tous les produits, comme ceux utilisés dans leurs super salades, sont issus de l’agriculture locale. Quant aux glaces maison - au hasard, au Moscow Mule ou au caramel beurre salé -, il faudra encore un peu patienter. Courage, c’est bientôt l’été!

Restaurant de la plage, quai Gustave-Ador 75, 1207 Genève

© Page Facebook Restaurant de la plage

La Tour de Gourze à Bourg-en-Lavaux (VD), par Julien Pidoux, journaliste

S’il devait y avoir un slogan pour ce bistrot perché au-dessus des vignobles du Lavaux, ce serait sans hésitation: «On y vient pour la vue, on y revient pour la fondue.» Car si le panorama y est grandiose - dites bonjour à Evian, au Mont-Pèlerin, au Bouveret, au Jorat et aux Préalpes -, la carte est simple et goûtue, faisant la part belle aux spécialités du coin. Il y a donc le fromage, déclinable en fondue ou en croûte, l’incontournable assiette du promeneur, des roestis, des omelettes et, forcément, des meringues, des pruneaux à la lie, des sorbets arrosés… que voulez-vous, ça monte raide pour y accéder, il faut bien reprendre des forces une fois arrivé!

Restaurant La Tour de Gourze, route de la Tour-de-Gourze 26, 1097 Bourg-en-Lavaux (ouvre en journée uniquement pour le moment)

© Instagram tourdegourze

Café du Rond Point à Genève (GE), par Charles-André Aymon, chef d’édition

Landolt, Couronne, Crocodile… au tournant des années 20 du siècle dernier, Genève était constellée de ces grandes brasseries Art Nouveau où l'on faisait et défaisait le monde autour d’une bière et d’un plat canaille. Le Rond Point, à Plainpalais, est un des derniers établissements du genre et il suffit de commander leur joue de bœuf braisée aux asperges et aux morilles pour être immédiatement convaincu de la vigueur gustative de ce rescapé. Installé sur la terrasse, on verra passer tout le quartier, du président du Grand Conseil à l’étudiant de l’Uni toute proche. En ce début de printemps, à la lumière rasante de 17h, la douceur se fait propice à tous les apéros languissants.

Café du Rond Point, Rond-Point de Plainpalais 2, 1205 Genève

© Café du Rond Point

Pavillon Bar & Kitchen à Lausanne (VD), par Valérie Fournier, cheffe beauté

La terrasse urbaine par excellence, en plein cœur de la ville, en marge de la tristounette place de la Riponne. Le Pavillon est un oasis de verdure au milieu du béton. Avec son mobilier de jardin old school et disparate, ses bacs de plantes, ses ardoises et ses détails vintage, on se croirait dans un Beer Garden de Brooklyn ou de Berlin. Bières artisanales, cocktails inventifs, vaste choix de gins, les boissons sont aussi soignées que le cadre. Côté restauration, la petite carte réserve de bonnes surprises, avec de délicieuses pizzas à la pâte fine ou des tapas originaux. L’intérieur est tout aussi cosy, grâce à une déco rétro et végétalisante qui porte la patte de Julia Christ.

Pavillon Bar & Kitchen, place de la Riponne 10, 1005 Lausanne

© Instagram pavillonbar

Bar de l’Univers à Neuchâtel (NE), par Muriel Chavaillaz, journaliste web

Située sur la jolie place pavée du Coq d’Inde, en plein centre-ville, l’adresse se démarque de ses concurrents. On y vient pour son côté très détendu et sa carte mettant à l’honneur les produits locaux et faits maison. Lorsque la situation le permet, l’établissement organise spectacles et concerts pour des apéros rythmés et riches en découvertes. De plus, l’Univers propose des cafés suspendus (cafés payés par d’autres clients anonymes) pour que chacun puisse déguster sa boisson chaude et ainsi passer un délicieux instant hors du temps. Pssst! N’hésitez pas à faire durer la pause: lorsque le soleil se couche, le magnifique lustre suspendu offre une atmosphère aussi magique qu’inattendue.

Bar de l’Univers, Coq-d’Inde 22, 2000 Neuchâtel

Auberge des Clefs à Lugnorre (FR), par Nicolas Poinsot, journaliste

C’est un havre de nature et de paix dont le Vully a le secret. En plein cœur de la région des Trois-Lacs, situé en haut des vignobles, ce restaurant gastro déploie une superbe terrasse ombragée dont le panorama fait voyager visuellement du lac de Morat, qu’elle surplombe, à la chaîne des Alpes se découpant à l’horizon. Même odyssée au niveau gustatif: le lieu est idéal pour inviter cuisine suisse ou française dans son assiette. Le hit est évidemment de goûter les fruits de mer et le vin de la région, dont les caves sont nombreuses aux alentours. Mention spéciale, également, aux desserts, qui promettent bien d’autres surprises.

Auberge des clefs, route de Chenaux 4, 1789 Lugnorre

La Ferme-Asile à Sion (VS), par Caroline Oberkampff de Dabrun, cheffe photo

Loin du tumulte de la ville, cette ancienne ferme reconvertie en espace culturel dispose d'un restaurant dont la terrasse est la plus bucolique de Sion. C’est le petit coin de nature idéal pour siroter un excellent cru de la région ou un jus de fruits made in Valais. Ici, on privilégie les producteurs locaux. Authenticité et qualité garanties! Les pieds dans l’herbe, on se prélasse sous les arbres fruitiers en fleurs dans des chaises colorées tout en dégustant les créations culinaires de Damien et Romain. Vous pourrez également vous laisser séduire par la programmation artistique du lieu, qui met en avant la crème de la création contemporaine. Un endroit parfait pour ravir vos papilles et vos yeux.

Ferme-Asile, Centre artistique et culturel, promenade des Pêcheurs 10, 1950 Sion

© Ferme-Asile

Le Volver bar à Berne (BE), par Géraldine Savary, rédactrice en chef

Sûr qu’on ne va pas prioritairement à Berne pour la qualité de sa cuisine, ni pour ses nuits endiablées, mais les terrasses de la capitale valent le détour. L’ambiance dans les rues de la vieille ville conjugue humeur bon enfant et parfum de rébellion alternative. On conseillera le Volver Tapas Bar, qui a ouvert sa magnifique terrasse depuis mercredi. Dans une ruelle couverte de jolis pavés, on peut boire des bières et des vins secs en face de l’Hôtel de ville. La terrasse fait l’angle, les tables sont disposées au petit bonheur la chance, l’air est tranquille et les assiettes de tapas se succèdent au gré des petites et des grandes faims.

Bar Volver, Rathauspl. 8, 3011 Berne

© Instagram volverbartapascafe

Café de l’Union à Bulle (FR), par Géraldine Savary, rédactrice en chef

Bulle détient deux records nationaux: celui du plus grand nombre de giratoires et celui de la plus grande concentration de cafés. On retiendra l’Union, institution connue de toutes les Bulloises et de tous les Bullois (à l’exception des Capucins qui y vécurent non loin ). Le café est pratique si on veut fuir les rencontres indésirables, puisqu’il est doté de deux entrées, l’une donnant sur la Place du Tilleul, l’autre sur la place des Alpes. La terrasse s’y déploie justement, et la fontaine est désormais occupée par la clientèle. Des chaises longues donnent à l’endroit un air de dolce vita romaine en pays de Gruyère.

Café de l’Union, place du Tilleul 9, 1630 Bulle

© Instagram cafe_de_l_union

Café Ex Machina à Nyon (VD), par Ellen De Meester, journaliste web

Situé à l’abri de la cohue, bien qu’au cœur de Nyon, ce joli café très apprécié promet une parenthèse de tranquillité, un moment en-dehors du temps. Doté d’une jolie cour ensoleillée, il propose des jus faits maison, ainsi que d’excellents cafés, accompagnés de plats tout frais et d’excellentes pâtisseries. Le dimanche, le brunch y est agrémenté de délices surprenantes. A midi, en semaine, il m’est toujours impossible de résister à l’appel du dessert (cakes, muffins, tartes…) lorsque je commande ma salade colorée et mon jus de gingembre. Une fois installée sous mon parasol, j’ai l’impression d’être en vacances… mais c’est quand même l’endroit idéal pour travailler, étudier, réfléchir, refaire le monde avec des amis et philosopher. Surtout philosopher.

Café Ex Machina, rue du Vieux-Marché 11, 1260 Nyon

© Instagram exmachinacafe

Terrasse du St-Gervais à Bienne (BE), par Alexandre Lanz, rédacteur en chef adjoint

Et au milieu coule une fontaine… Située en plein cœur de la vieille ville de Bienne, la terrasse du St-Gervais invite à oublier le temps au soleil en sirotant une boisson fraîche. Le bistrot est un des plus emblématiques de la ville bilingue: français et Schwiizerdütsch s’y mélangent harmonieusement. Caractérisée par sa coolitude, Biel/Bienne cultive jalousement sa réputation de ville underground, petite sœur punk de la Berne fédérale! Notons qu'en temps normal, chaque premier vendredi du mois, le Singe - comme le nomme ses habitués - se transforme en First Friday dès 17h, une grande fête lors de laquelle toutes les terrasses, galeries et boutiques de la vieille ville restent ouvertes jusqu’à 22 heures. On croise les doigts pour voir apparaître une date de reprise sur le site firstfriday.ch.

Terrasse du St-Gervais, Untergasse 21, 2500 Bienne (ouverture de la terrasse le 30 avril 2021)

© Page Facebook Restaurant St Gervais

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

La Rédaction vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E62: Comment apprendre la pleine conscience aux enfants

Dans vos écouteurs

E61: Ce que nos tocs et petits réflexes peuvent dire de nous

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné