Femina Logo

En vrac s'il vous plaît!

Nouvelles épiceries: nos bonnes adresses pour faire le plein de produits locaux

Nouvelles épiceries: nos bonnes adresses pour faire le plein de produits locaux

Dans ces épiceries nouvelle génération, tel «Comme un arbre...», on trouve (presque) de tout. Des œufs frais de la ferme, du pain croustillant comme celui de La Mie cale, du miel (ici celui de Féchy) et – évidemment – des légumes de saison à foison.

© Corinne Sporrer

Ouvrir une épicerie d’un nouveau type au centre de Lausanne, au début de cette année, voilà le pari – insensé – de trois complices. Ce n’est ni le lieu, ni la période. Et pourtant… «Certes, ce n’est pas l’idéal, sourit Julien Friderici. Nous débutons en pleine pandémie alors que le centre-ville est désert. Paradoxalement, c’est peut-être le temps de se poser les bonnes questions, car aujourd’hui les gens ont envie de consommer des produits frais, de proximité. C’est maintenant qu’il faut s’inquiéter de notre alimentation et trouver des solutions.»

«Comme un arbre…» est une épicerie qui offre une respiration dans le quartier du Flon. «Nous avons choisi ce nom car nous voulons ramener la vie, la nature, le végétal dans le minéral», ajoute Alexandra Noth.

«L’image de l’arbre avec ses ramifications, qui grandit et s’étend, correspond bien à notre philosophie.»
© Corinne Sporrer

Ici, c’est un agréable marché qui se déploie devant nous, avec des fruits et des légumes de saison qui proviennent des fermes alentour. «Nous ne sommes pas une épicerie fine, reprend Julien Friderici. Notre objectif est d’offrir un complément aux marchés du mercredi et du samedi, avec des produits de qualité à un prix correct.»

Le lieu recèle bien des merveilles et, avec son coin salon et sa décoration festive, possède ce brin de culture que cultive Julien Friderici, bien connu en tant que directeur de la Nuit des musées. Avec Alexandra Noth, diplômée en gestion des ressources naturelles, et Yael Stutz, diplômée en biogéosciences et pédologie, ce sont trois talents différents qui se sont rencontrés lors d’un séjour à la ferme de Rovéréaz, sur les hauts de Lausanne. Tous sont d’accord: «Nous aimerions que cet endroit ne soit pas uniquement un magasin, mais également qu’il soit une plateforme de réflexions et d’échanges sur l’agriculture ou sur la consommation durable.»

Le bonheur est dans le bocal

Les nouvelles générations veulent savoir ce qu’elles mangent. Pour elles, la nourriture n’est plus un produit comme un autre. Dans cette optique sont nées des épiceries participatives, éco-responsables, en vrac, qui toutes prônent le circuit court et offrent une alternative aux grandes surfaces. A Nyon, un groupe de jeunes de la région a lancé en septembre 2019 «Le Local». C’est Nina qui nous répond: «Nous avons des membres bénévoles, des amis et des coopérateurs qui travaillent chacun leur tour.»

«Notre objectif est de revenir à une consommation locale, de minimiser les déplacements et de favoriser les produits dans une notion de durabilité.»

A Genève, rue Lissignol, le «Bocal Local» est une épicerie éco-responsable qui fleure bon le terroir. «Notre philosophie est de donner accès à un mode de consommation différent des grandes surfaces, de promouvoir les produits avec une transparence et une traçabilité sur leur provenance», explique Déborah Rouault. Une démarche que les épiceries en vrac ont adoptée depuis quelque temps déjà. A Cortaillod (NE), Claudia Giorgis tient depuis octobre 2019 «Ton bonheur en vrac». «L’idée est de limiter les emballages. Chez moi, on vient avec ses propres contenants, que l’on remplit suivant ses besoins afin d’éviter le gaspillage. On paye ce que l’on veut manger. Tout ceci participe du respect de l’environnement et de la valorisation de notre région.» 

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

La Rédaction vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E69: Comment reconnaître et gérer les troubles anxieux

Dans vos écouteurs

E68: Comment ajouter plus de fibres à notre alimentation

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné