Femina Logo

en suisse

7 idées pour sortir cette semaine

Lundi 01.02.2016

Direction Bâle pour admirer la rétrospective dédiée au peintre français Jean Dubuffet. Multifacette et précurseur d’un genre unique, qui a influencé Keith Haring entre autres, l’artiste est à découvrir via une centaine d’œuvres présentées (en photo: «Mêle moments», 1976).

«Jean Dubuffet - Metamorphoses of Landscape», Fondation Beyeler, Bâle, jusqu’au 8 mai 2016.

Mardi 02.02.2016

C’est l’histoire d’un exil, vu à travers les yeux d’un enfant afghan. Lui, c’est Enaiatollah Akbari, qui fuit son pays, seul et sur injonction de sa mère, dans l’espoir d’une vie meilleure en Italie. Un récit de cinq ans de voyage clandestin qui résonne furieusement avec l’actualité.

«Dans la mer il y a des crocodiles», Théâtre de Poche, Bienne, 20 h 15.

Mercredi 03.02.2016

A priori, ces trois artistes français n’ont rien en commun. Si ce n’est leur amour des mots et de la chanson. Concept unique, ce concert les réunit sur la même scène et mélange les répertoires.

«Vincent Delerm, Jeanne Cherhal et Romain Didier», Théâtre du Crochetan, Monthey, 20 h, Théâtre de Beausobre le 4 et le 5 février 2016 au CO2 de Bulle.

Jeudi 04.02.2016

On plonge dans un océan étrange au Musée cantonal de zoologie, qui a mis en majesté les poissons en papier réalisés par les étudiants en préapprentissage du Centre d’enseignement professionnel de Vevey. Star du musée, le grand requin blanc fait ainsi face à ce nuage de papier, en majesté.

«Nuage de poissons», Musée cantonal de zoologie, Lausanne, jusqu’à fin juin 2016.

Vendredi 05.02.2016

Cette création chorégraphique réunit sur scène, dans un duo familial, la danseuse japonaise Kaori Ito, 35 ans, et son père sculpteur, Hiroshi, 67 ans. Une relation filiale, disséquée et magnifiée, qui se tisse autour de la danse comme moyen de communication.

«Je danse parce que je me méfie des mots», de Kaori Ito, l’Octogone Théâtre de Pully, 20 h 30.

Samedi 06.02.2016

On ne présente plus Lady Faithfull. L’icône pop des sixties n’en finit pas d’écumer les scènes depuis ses fracassants débuts en 1964. On retrouve l’Anglaise ce soir au Victoria Hall de Genève, pour un concert qui se veut intimiste, organisé dans le cadre du Festival Antigel. Un joli coup pour ce rendez-vous alignant, durant une quinzaine de jours, une programmation originale et hétéroclite.

«Marianne Faithfull», Victoria Hall, Genève, 20 h 30, Festival Antigel, jusqu’au 14 février 2016.

Dimanche 07.02.2016

Février se place sous le signe du film documentaire au Muséum d’histoire naturelle de la ville de Genève. Avec comme thème la loi de la gravité. On y découvrira donc une sélection de films scientifiques, sportifs et même un dessin animé (Planes, aujourd’hui) à donner le vertige. Les projections sont gratuites.

«Gravité - Science et sport de l’extrême», Mois du film documentaire du muséum, Genève, jusqu’au 28 février 2016, les mercredis, samedis et dimanches. Aujourd’hui, «Planes» à 10 h 30.

A lire aussi:
Two Door Cinema Club au Rock the Pistes Festival 2016
L'émouvant hommage de Madonna aux victimes des attentats
Yael Naim se confie après son concert

1 / 6

«Dans la mer il y a des crocodiles», Théâtre de Poche, Bienne, 20 h 15.

© Jonas Haenggi
2 / 6

«Vincent Delerm, Jeanne Cherhal et Romain Didier», Théâtre du Crochetan, Monthey, 20 h, Théâtre de Beausobre le 4 et le 5 février 2016 au CO2 de Bulle.

© DR
3 / 6

«Nuage de poissons», Musée cantonal de zoologie, Lausanne, jusqu’à fin juin 2016.

© DR
4 / 6

«Je danse parce que je me méfie des mots», de Kaori Ito, l’Octogone Théâtre de Pully, 20 h 30.

© Gregory Batardon
5 / 6

«Marianne Faithfull», Victoria Hall, Genève, 20 h 30, Festival Antigel, jusqu’au 14 février 2016.

© DR
6 / 6

«Gravité - Science et sport de l’extrême», Mois du film documentaire du muséum, Genève, jusqu’au 28 février 2016, les mercredis, samedis et dimanches. Aujourd’hui, «Planes» à 10 h 30.

© DR

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

Episode spécial: Interview de Noël avec Juliane et Ellen

Vous entendez nos voix au début de chaque épisode, lorsque nous vous racontons ces petites anecdotes (véridiques) de notre quotidien. Ainsi, au moment de boucler la première saison de Tout va bien, on s'est dit qu'il était temps qu'on se présente pour de vrai, qu'on vous parle de nos goûts, de nos personnalités et de nos expériences. Pour vous remercier d'être de plus en plus nombreux à nous écouter chaque semaine!

Dans vos écouteurs

E20: Gérer les tensions familiales pour une vie plus apaisée

Rendre visite à ses beaux-parents, présenter son nouveau conjoint à ses enfants, survivre à un interminable dîner familial, relancer une communication essoufflée... que de petits challenges que nous présente la vie, lorsque les tribus se réunissent. Afin de prendre un pas de recul sur ces situations et les gérer au mieux, un psychologue nous donne des clés de compréhension et des solutions. Parce qu'au fond, on l'adore, notre famille!

Vidéos

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina