Femina Logo

Allure

Street style: la mode, selon les jeunes Romand.e.s

Killian, 20 ans, Neuchâtel

FEMINA Comment définis-tu ton style?
Killian
Je dirais que mon style change en fonction de mes humeurs, mais aussi de mes journées. Chic, punk, féminin et extravagant sont des termes qui à mon sens décrivent bien ce que je renvoie stylistiquement.

Quelle est ta pièce favorite du moment?
Les sacs à main! Plus particulièrement ceux de petite taille. Je trouve qu’ils apportent à un look une tout autre dimension. Je trouve ça cool que les hommes puissent aussi en porter. Ajouter un mini-sac à une tenue apportera, selon moi, une marge de sex-appeal inégalé.

Street style Kilian, photo Christiane Nill.
1 / 10© Christiane Nill

Quelles sont les personnes qui t’inspirent?
Les people ne m’inspirent pas vraiment. Il m’arrive fréquemment d’être plus inspiré par des gens dans la rue que par des gens à travers les réseaux sociaux. Un mouvement qui m’intéresse beaucoup, c’est le punk. Il revient au goût du jour avec des influences gothiques. Quand elles sont bien interprétées, elles apportent une profondeur énorme à une tenue.

Quel est ton premier souvenir de mode?
Je devais avoir 5 ans quand j’ai entouré ma taille avec des foulards de ma mère. Je défilais fièrement dans mon corridor en ayant l’intime conviction d’être une princesse star.

Comment imagines-tu ton look dans vingt ans?
J’espère rester fidèle à moi-même. Mais comme je ne sais déjà pas comment je m’habillerai dans deux jours, alors dans vingt ans? Je pourrais autant avoir un look à la pointe ou porter des toges de couleur dans la forêt.

«Mon pendentif en saphir me tient très à cœur. Je l’ai trouvé dans une brocante et depuis plein de belles choses m’arrivent. Je remercie le ciel de l’avoir mis sur mon chemin et en plus à un prix aussi accessible!»
Street style Kilian, photo Christiane Nill.
2 / 10© Christiane Nill

Emily, 17 ans, Lausanne et Annemasse

FEMINA Comment définis-tu ton style?
Emily
Je définirais mon style d’inspiration street US, mixé avec des pièces vintage pour une touche classe. J’adore également ajouter de faux ongles et un élément très féminin comme le petit sac à main.

Quelles sont les personnes qui t’inspirent?
Mon inspiration vient principalement des danseuses de hip-hop américaines, comme Ysabelle Capitulé, je me reconnais totalement dans son look. Ma mère est aussi une source d’inspiration, elle a un style jeune décalé et ne se met pas de barrières. Elle m’apprend à aimer tous les styles.

Street style Emily, photo Christiane Nill.
3 / 10


© Christiane Nill

Quel est ton premier souvenir de mode?
Ma mère a toujours chiné des pièces de seconde main, petite ça m’a fait découvrir le monde des friperies. J’ai gardé cette habitude depuis.

Quelle pièce rêves-tu de porter?
Pour le moment, je suis satisfaite de ce que je porte. Je suis contente de trouver parfois des pièces rares en friperie, ce qui fait que mes rêves se porteraient ailleurs que sur des habits.

Comment imagines-tu ton look dans vingt ans?
Je pense que je ne me mettrai pas de barrières quant à mon look ou aux pièces que je porterai en fonction de mon âge. Donc, je me laisse la porte ouverte.

«J’adore mélanger les différents styles d’habits pour un rendu original. Là, je porte un short de basket de l’équipe des Lakers – il appartient à mon frère jumeau – et des baskets Jordan 1 Chicago Black Toe, accessoirisés d’un foulard et de lunettes vintage.»
Street style Emily, photo Christiane Nill.
4 / 10© Christiane Nill

Marie, 16 ans, La Tour-de-Peilz

FEMINA Comment définis-tu ton style?
Marie
J’aime mélanger des pièces classiques comme un beau pantalon avec un haut streetwear, ou l’inverse. J’aime également accessoiriser mon look avec beaucoup de bijoux.

Quelles sont les personnes qui t’inspirent?
Je m’inspire beaucoup des photos qu’on peut voir sur Instagram. J’aime les comptes de Marie (@marieggch) et Iris (@irisloveunicorns), deux influenceuses.

Street style Marie, photo Christiane Nill.
5 / 10© Christiane Nill

Ton premier souvenir de mode?
Un jean que ma maman m’avait acheté avec un motif de fleur que je mettais en permanence.

Quelle pièce rêves-tu de porter?
Les bottines Monolith de Prada.

Comment imagines-tu ton look dans vingt ans?
Difficile à dire, mais je pense que j’aimerai toujours mélanger plusieurs styles et peut-être même avoir quelques pièces de marque.

«Depuis petite j’adore bricoler, alors dès que ma sœur s’est lancée dans la fabrication de bijoux (@les.aquatiques), j’en ai profité pour me fabriquer ce collier. Les boucles d’oreilles ainsi que mes bagues sont des créations de ma sœur.»
Street style Marie, photo Christiane Nill.
6 / 10© Christiane Nill

Adrian, 18 ans, Genève

FEMINA Comment définis-tu ton style?
Adrian
Mon style n’a pas vraiment de nom ou de genre. Je m’amuse et je porte ce qui me plaît. Je n’hésite pas à mélanger les trends, les matières, les coupes ou les couleurs. Je ne m’arrête pas non plus aux codes vestimentaires instaurés par la société, par exemple «pas plus de trois couleurs dans une tenue». Pour ce look, j’ai mixé plusieurs styles, ce sont des références à la culture punk, émo, harajuku (du nom d’un quartier de Tokyo, ndlr). Le foulard, les lunettes de soleil Chanel et le petit sac Kangol sont d’un style plus fashion vintage.

Quels sont les styles dans ton cercle amical?
La diversité ce n’est pas ce qui manque, du style gothique au streetwear, en passant par du harajuku et pour finir avec du vintage classique fashion.

Street style Adrian, photo Christiane Nill.
7 / 10© Christiane Nill

Quel est ton premier souvenir de mode?
Lorsque j’avais 10-11 ans, j’ai commencé à demander à ma mère si je pouvais choisir moi-même mes vêtements. Un de mes premiers choix a été une paire de Vans tie & dye bleues.

Quelle pièce rêves-tu de porter?
Une paire de bottes noires Tabi de chez Maison Margiela.

Comment imagines-tu ton look dans vingt ans?
Toujours dans la même démarche de m’éclater et de porter ce qui me plaît, mais je pense qu’il y aura forcément d’autres inspirations et que mes choix de vêtements évolueront.

«Je porte un collier Vivienne Westwood auquel je tiens particulièrement. Mes amis se sont réunis pour me l’offrir lors de mes 18 ans. Sachant que Vivienne Westwood est ma créatrice préférée, j’ai trouvé leur attention touchante et émouvante.»
Street style Adrian, photo Christiane Nill.
8 / 10© Christiane Nill

Anaelle, 20 ans, Tolochenaz

FEMINA Comment définis-tu ton style?
Anaelle
Je ne pense pas avoir un style précis. Je prends des idées un peu partout, par exemple j’adore les années 70, mais la base d’une tenue, c’est la couleur. La majorité de ce que je porte provient de la seconde main. On peut trouver des pièces tellement uniques, j’adore. En plus, c’est tellement plus éthique que d’acheter du neuf. Sans compter que tu peux trouver des habits de si bonne qualité pour tellement moins cher, comment dire non.

Quelles sont les personnes qui t’inspirent?
Ma référence ultime c’est Stevie Nicks, l’une des chanteuses du groupe Fleetwood Mac. Sinon, je m’inspire via Instagram, particulièrement de gens vivant en Angleterre. J’adore leur style, ils osent les mélanges de couleur, de motifs, etc.

Street style Anaelle, photo Christiane Nill.
9 / 10© Christiane Nill

Quel est ton premier souvenir de mode?
Je voulais ressembler à Floricienta, l’héroïne d’une série argentine qui passait à la télévision à l’époque. Pour mon anniversaire, j’ai demandé des Converse que je portais avec des jupes midi, exactement comme elle.

Quelle pièce rêves-tu de porter?
Je n’ai jamais porté de robe de soirée. Alors, si je pouvais choisir n’importe laquelle, je voudrais une robe comme celle que les stars portent pour aller au Met Gala. Une pièce complètement loufoque!

Comment imagines-tu ton look dans vingt ans?
C’est dur d’imaginer, un style, ça évolue de jour en jour en fonction des découvertes que tu fais! Mais je pense que je porterai toujours de la couleur!

«Cette veste zébrée, je l’ai trouvée posée sur une benne lors d’un voyage à Londres. Comme quoi il faut garder l’œil ouvert!»
Street style Anaelle, photo Christiane Nill.
10 / 10© Christiane Nill

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

La Rédaction vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E62: Comment apprendre la pleine conscience aux enfants

Dans vos écouteurs

E61: Ce que nos tocs et petits réflexes peuvent dire de nous

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné