Femina Logo

Go Girl!

Fenty: la marque de Rihanna bouscule les codes (et on adore ça!)

Fenty: la marque de Rihanna bouscule les codes (et on adore ça!)

Aweng Mayen Chuol, 20 ans, a appris à accepter les cicatrices sur sa peau.

© Instagram awengchuol

Dire «stop» à Photoshop? Pas toujours facile, surtout lorsque l’on travaille dans le monde du luxe. Qu’importe, montrer la peau des femmes telle qu’elle est vraiment ne fait absolument pas peur à Rihanna. Pour la dernière campagne de sa marque, Fenty, la chanteuse a pris la décision de ne pas retoucher les photos réalisées.

Variée et inclusive

La mannequin Aweng Mayen Chuol, 20 ans, a été choisie pour promouvoir une boucle d’oreille. La Sud-Soudanaise n’a pas une peau parfaite, et c’est tant mieux: sur le cliché, on distingue nettement les cicatrices sur la joue de la jeune femme. Et sur Twitter, les internautes saluent la démarche, à l’instar de Farah:

«Ça me plaît de voir que les images promotionnelles de Fenty ne sont pas retravaillées et que la peau des mannequins ne répond pas à la «perfection» imposée par les normes sociétales.»

«Moi qui ai des cicatrices, ça me va droit au cœur, a commenté une autre utilisatrice du réseau social. Je n’ai plus aucune raison de me sentir mal vis-à-vis d’elles après avoir vu ça.» Aweng Mayen Chuol, de son côté, a accepté les marques sur son visage depuis bien longtemps, comme elle l’explique à «Dazed & Confused»: «Les gens me disent que je ressemble à un jaguar ou que je suis «exotique». Parfois, j’ai envie de leur crier que mes cicatrices ne me résument pas, que je suis un être humain. Mais je comprends, c’est de la curiosité. Je sais que je suis différente, que mes traits du visage ne sont pas les mêmes. Pour moi, c’est ça la beauté.»

Fenty n’est pas la première marque à avoir sauté le pas, même si les initiatives sont rares dans le domaine. Urban Decay avait tenté l’expérience en 2018 tandis que Gucci a fait appel à des femmes aux dentitions singulières pour promouvoir ses rouges à lèvres. Le mot d’ordre de la marque de Rihanna? Illustrer toute la diversité au féminin, illustrée notamment à travers le choix de ses mannequins. Slick Woods, muse de Fenty, a défilé enceinte en lingerie à la Fashion Week de New York. Inclusive, la firme n’a ainsi pas non plus hésité à faire appel à JoAni Johnson, top âgée de 68 ans, pour promouvoir ses vêtements.

Espérons désormais que d’autres marques suivent la voie tracée par l’interprète de «Diamonds».

Muriel vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.