Femina Logo

Le matériel

La pâte à sel se compose d’une dose de sel de cuisine, de deux doses de farine blanche et d’une dose d’eau tiède. (On peut ajouter une cuillère de glycérine pour l’élasticité de la pâte, mais c’est optionnel). Munissez-vous de ciseaux, de sachets en plastique, d’une petite baguette du style brochette en bois et de rubans.

1. Confection de la pâte

Mélanger la farine, l’eau et le sel dans une terrine et former une boule. Si la pâte colle aux mains, elle est trop humide: remettre de la farine. Si au contraire elle reste friable, ajouter une goutte d’eau. La glycérine augmente l’élasticité.

2. Picotage décoratif

Utiliser un sachet en plastique comme sous-main, cela évite à la pâte de rester collée. Prendre une part de pâte. Aplatir à la main comme une galette très fine. Opérer un trou en haut pour faire passer le ruban. Il ne reste plus qu’à picoter le motif avec la baguette en bois.

3. Incisions

La pâte à sel est tellement souple qu’on peut inciser facilement son pourtour au ciseau, et produire ce joli bord à franges.

4. Impressions

Pour créer des dessins inattendus sans se fatiguer, utiliser un objet (ici une boucle d’oreille) comme tampon. Effet étonnant garanti! On peut également créer des formes avec des emporte-pièce pour biscuits.

5. Suspension

Laisser sécher à l’air libre, gentiment. Plus c’est épais, plus c’est long. Si on la sèche trop rapidement, la pâte peut devenir cassante. Au final, garnie d’un joli ruban, cette décoration de Noël donne un ton résolument nordique au sapin.

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.