Femina Logo

coiffure

Tendance cheveux: on rêve toutes d’un balayage inversé

Tendance cheveux: on rêve toutes d’un balayage inversé
© Pint hairstylezz Irene Beuty IG mademoizelleadjoua

La nouvelle tendance capillaire qui agite la Toile est à des années-lumière des mèches roses façon Petit Poney, des colorations «Geode hair» et autres cheveux mauves. La sobriété aurait-elle repris du galon? Pas loin, à en croire les beautystas qui prônent le balayage inversé («reverse balayage» pour nos amis anglophones).

Christina, sors de ce corps!

Que l’on se rassure, pas question pour autant de se réapproprier la coupe de Christina Aguilera époque «Genie in a Bottle»: les longues mèches noir ébène qui dépassent d’un casque blond polaire… non merci! L’ombré hair est cette fois-ci beaucoup plus subtile. On laisse sa couleur naturelle mais on travaille les mèches du dessus pour donner davantage de relief à la coiffure. Si l’on est blonde, on effectue l’inverse: on fonce uniquement les longueurs et les pointes. Pas question de sauter sur des couleurs trop flashy, on préférera au contraire des tons qui se marient harmonieusement à sa teinte tels que le marron ou le caramel.

Pastelage, le balayage se la joue pastel

Cette façon de colorer, peu conventionnelle, a l’avantage de flatter toutes les carnations et d’apporter un coup de boost à nos coupes un poil trop fatiguées. Comme l’explique la coloriste Cassie Cohen au site «PopSugar»:

Le balayage «à l’envers» produit l’effet inverse du soleil. C’est une tendance qui peut être modifiée à l’infinie pour convenir à chaque couleur de cheveux.

Entretenir ses racines, une nécessité

Contrairement au balayage standard, celui-ci demande un peu plus d’entretien. Il est en effet conseillé de refaire ses racines toutes les 6 à 8 semaines pour ne pas créer de rendu «zébré» qui serait malvenu. Les couleurs réalisées sur les pointes devront également passer par la case rafraîchissement pour garder tout le peps nécessaire.

Les 10 salons de coiffure préférés de la rédac

Podcasts

DANS VOS ÉCOUTEURS

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

DANS VOS ÉCOUTEURS

E5: Adopter le rythme sportif qui nous convient pour booster notre forme

Ne pas faire de sport pendant 3 semaines ou préférer trois mini-séances de 10 minutes plutôt qu'un cours complet, ce n'est PAS GRAVE: et c'est une coach qui nous le dit! (Adios, culpabilité!)

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.