Femina Logo

Girlboss

Laetitia Roch a mis l'eau de Lavey en bouteille

Femme femina lavey eau thermale Laetitia Roch

Après avoir travaillé pour une société de jets privés, Laetitia Roch s'est rapprochée de son papa, administrateur des Bains de Lavey, pour «rêver à deux» ce projet et créer un produit simple qui convienne à tout le monde.

© Alexandre Dimitropoulos

C’est qui?

Une girl boss en mal de défis, comme se lancer dans ce projet de bien-être, après avoir vendu des jets privés! Laetitia Roch, 33 ans, est la créatrice de la nouvelle marque Eau de Lavey. Celle qui se décrit volontiers comme une aventurière s’est prise de passion pour les avions à 17 ans, après une visite à Duxford, en Angleterre, une base militaire et son musée consacré aux vieux zincs. Elle passe sa licence de pilote avant son permis de conduire! De retour en Suisse après de solides études en business à Londres et à Paris, elle trouve un travail dans une société de jets, suivant ce qu’elle appelle «les hasards et les rencontres de la vie». «Mon titre, c’était sales engineer, ce qui donnait peu d’indications sur mon rôle mais en jetait! Devenir vendeuse cependant n’était pas mon mojo. J’ai quitté cet emploi sans avoir rien derrière. Certains trouveront ça risqué, moi c’est mon mode de fonctionnement, aller de l’avant résolument: je suis Taureau ascendant Bélier!»

Pourquoi on en parle?

Son papa est administrateur des Bains de Lavey. Il lui fait découvrir le centre et, ensemble, ils rêvent d’un produit «simple» qui apporterait les bienfaits de l’eau thermale à tout le monde. Les premiers sprays Eau de Lavey sont sortis de production début mars, prêts à rafraîchir le monde avec une formule naturelle et suisse. L’eau thermale est brassée pour éliminer l’odeur de soufre, puis filtrée, la formule y ajoute du thym et de la monarde pour apaiser l’épiderme, un peu de glycérine pour le confort. Un geste ressourçant pour tous et à tout moment de la journée.

«Il s’intègre à toutes les routines sans bouleverser les habitudes cosmétiques. C’est une touche de plus, pour préparer la peau à recevoir les soins, pour hydrater, pour calmer les démangeaisons.

Chaque jour, je découvre de nouveaux usages à travers les témoignages des clients et je trouve ça merveilleux», s’enthousiasme sa créatrice.

Et la suite?

Seule ou presque aux commandes de cette entreprise, Laetitia avoue avoir vu grand tout de suite. C’est qu’il faut assurer face aux investisseurs et aux fournisseurs. On n’est pas dans l’artisanat, même si c’est une histoire familiale, et que parfois, sa maman lui donne un coup de main pour la logistique. La marque se veut très professionnelle et se destine rapidement à l’exportation. Tout en restant modeste dans son extension de gamme:

«Eau de Lavey est très différente des marques de dermocosmétique comme Uriage ou Avène, avance Laetitia Roch. Le flacon, en alu, avec un flacon pompe recyclable et, à terme, remplissable, nous différencie complètement des sprays sur le marché.»

Des développements sont au programme, bien sûr, mais restent pour l’instant secret industriel!

Ce qui la fait sortir du lit

«Je suis clairement une personne du matin! Dès que j’ouvre les yeux, pas besoin de café, je suis prête à vivre une nouvelle journée remplie d’aventures»

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Valérie vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E63: Comment mieux vivre la ménopause

Dans vos écouteurs

E62: Comment apprendre la pleine conscience aux enfants

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné