Femina Logo

digestion

Bien-être abdominal: les bons réflexes pour chouchouter son ventre

Les abdos si saillants qu’on dirait dessinés à l’Airbrush font fureur sur Instagram. Le fantasme du six pack est cependant plus culpabilisant qu’inspirant, même si une ceinture abdominale forte reste la clé d’un ventre en bonne santé. «L’aspect esthétique du ventre, ce n’est que la pointe de l’iceberg, rappelle Joëlle Bildstein, coach sportive et fondatrice de la méthode The Belly Lab. Hippocrate disait que toutes les maladies commencent dans le ventre. C’est le centre de nos émotions, dès qu’on ressent une contrariété, on a mal au ventre. Et les femmes y sont beaucoup plus sensibles que les hommes, sans qu’on sache vraiment pourquoi.»

Pour cette spécialiste du ventre et des problématiques féminines qui y sont liées, la voie vers le bien-être tient à un travail sur les muscles profonds et sur les émotions, via la respiration (lire ci-dessous). Un point de vue que partage une autre experte du bien-être abdominal, Anaïs Jazmine, qui publie ce mois un livre: «La méthode Belly Sculpting pour un ventre plus plat» (Éd. Leduc).

Elle promet autant d’améliorer la silhouette que de booster le métabolisme, renforcer le périnée ou soulager les règles douloureuses, avec un mélange de Pilates et de «stomach vacuum» (mouvement d’aspiration de l’estomac).

«Le stomach vacuum agit comme un véritable massage qui va à la fois vous permettre d’étirer vos lombaires, et de masser vos viscères tout en renforçant votre plancher pelvien et votre transverse, précise la Française. Il y a un véritable travail de profondeur sur le renforcement musculaire. Ce mouvement de vague et de simple pression sur les organes va stimuler votre transit, créant ainsi une résonance sur l’ensemble des organes digestifs et sur les hormones.»

Des aliments à privilégier?

Toutes deux insistent sur l’approche holistique, nutrition comprise, en favorisant certains aliments ou associations d’aliments. Sans créer de frustration, contre-productive, comme le rappelle Johanie Sulliger, diététicienne HES à Lausanne: «Du point de vue de la physiologie humaine, il est normal qu’au fil de la journée, le ventre prenne une petite forme étant donné que le système digestif se remplit et que les organes se distendent. On peut toutefois éviter les aliments ballonnants comme les pois chiches, lentilles, haricots, etc. ainsi que les légumes crus et les fruits si on y est sensible». La spécialiste ne préconise pas en revanche le régime dissocié qui peut entraîner des carences, rappelant que les recommandations de l’OMS sont de manger une source de féculents et de protéines à chaque repas.

L'avis de l'experte

Joëlle Bildstein est coach certifiée et fondatrice de la méthode «The Belly Lab»

Comment agir concrètement sur le bien-être abdominal?
Ma méthode est holistique. Intérieure, en travaillant sur le renforcement du muscle transverse, le gainage, sans exercices violents, et extérieure, par les émotions, par la respiration, pour faire baisser le taux de cortisol, hormone du stress. Cette respiration abdominale est primordiale pour débloquer le diaphragme et amener de l’oxygène dans le ventre. C’est la première étape, à pratiquer dès qu’on en ressent le besoin.

Est-ce vraiment si simple, on voit des résultats rapidement?
Dès la première semaine, vous constaterez une différence dans votre ressenti. Il s’agit de mettre en place une routine pour se sentir bien, et non de vouloir obtenir les abdos tels qu’on en voit sur Instagram, qui sont une aberration. Après, on est d’accord, cela ne suffit pas. Il faut également adopter les bons réflexes alimentaires. Je donne des conseils, sans qu’ils soient restrictifs. Ce qui compte, c’est le temps accordé aux repas, à mastiquer longuement, et l’association des aliments. Éviter de consommer ensemble les protéines et les féculents, et mettre du vert à chaque repas. On s’inspire des Asiatiques en buvant un verre d’eau chaude avant de manger et on évite les boissons gazeuses et l’alcool, bien sûr.

Cela fait quand même beaucoup de contraintes, comment rester motivée?
La motivation ne suffit pas, c’est un concept trop vague, qui reste au niveau du cerveau. La clé, c’est la discipline, ce qui n’est pas pareil, et plus difficile! Il faut créer un cercle vertueux, en commençant par un petit pas, par exemple ne pas manger de pain aujourd’hui, ou même juste à midi. Chaque petit pas est une victoire, qui engendre de la satisfaction et nous fait avancer.

1 / 5

On veut un ventre plat de naïade, Atelier Nubio, 33 fr. 50 les 20 ampoules

© DR
2 / 5

La Solution + Fermeté, sérum raffermissant pour le corps, Absolution, 39 fr. les 100 ml.

© DR
3 / 5

Morning Boost, tisane drainante, Panda Tea, env. 19 fr. les 28 sachets

© DR
4 / 5

Huile de massage réconfort ventre (pour bébé), Pranarôm, env. 11 fr. les 30 ml. (en pharmacie)

© DR
5 / 5

Gélules charbon et argile verte, digestion facile et ventre plat, Naturado, 21 fr. les 120 gélules.

© DR

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Valérie vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

Podcast Tout va bien E80: L'utilité de l'EFT dans la gestion du stress

Dans vos écouteurs

Tout va bien podcast E79: Le rôle du mental dans l'arrêt de la cigarette

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné