Femina Logo

Sexisme

Norvège: L'équipe féminine de beach handball s’oppose au bikini

Norvege lequipe feminine de beach handball soppose au bikini

A l’instar du beach volley féminin, qui a abandonné en 2012 le maillot deux pièces au profit du short, le beach handball va-t-il enfin pouvoir lui aussi dire adieu au bikini?

© Norway's Handball Federation

Pouvoir choisir sa tenue sportive, en 2021? Beaucoup trop demandé pour la Fédération européenne de handball (EHF) qui vient de sanctionner les joueuses de l'équipe nationale féminine de Norvège pour avoir joué en short plutôt qu’en bikini. La sanction est tombée le 19 juillet 2021, lors du championnat d'Europe qui se déroulait à Varna en Bulgarie.

Les Norvégiennes n'ont peut-être pas gagné leur match disputé contre les Espagnoles mais ont tout de même marqué un point contre le sexisme, en refusant de jouer en maillot deux pièces, tenue toujours imposée par la Fédération internationale de handball.

En effet, face aux Espagnoles, les sportives scandinaves sont apparues en short, à l’instar de leurs homologues masculins. D'après l'AFP, la Norvège avait informé l'EHF de cette décision avant le début de la compétition et avait bien compris les amendes passibles liées au refus d’endosser la culotte de maillot de bain officielle. Mais au lendemain du match, la commission de discipline de la Fédération européenne de handball a effectivement statué sur cette entorse au règlement et les à sanctionnées d’une amende de 1500 euros, soit environ 160 fr. par joueuse.

Vision machiste

Jugé dégradant et peu pratique par les athlètes, le règlement de la Fédération internationale de handball stipule que «les joueuses doivent porter des bas de bikini [...] ajustés et échancrés». Alors, à l’instar du beach volley féminin qui autorise dans sa réglementation depuis 2012 le port du legging ou du short, ainsi que du t-shirt à manches courtes ou longues, le beach handball va-t-il enfin pouvoir dire adieu au bikini, lui aussi?

Pour l’heure, les concernées ne peuvent que s’indigner. Sur Twitter, nombreux sont les commentaires qui s'accordent à dire que cette vision aussi macho de la femme appartient à une autre époque. «En 2021, ça ne devrait même pas être un sujet», a bien résumé le président de la Fédération norvégienne de volleyball, Eirik Sørdahl. «Est-ce que c'est l'expression d'une domination internationale des hommes avec une vision particulière des femmes?», a encore tweeté le ministre norvégien de la Culture, Abid Raja, chargé des questions sportives. Affaire à suivre.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Juliane vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E62: Comment apprendre la pleine conscience aux enfants

Dans vos écouteurs

E61: Ce que nos tocs et petits réflexes peuvent dire de nous

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné