Femina Logo

news people

Vitalii Sediuk, serial agresseur des stars

Vitalii
© Instagram Vitalii Sediuk

Il ne va pas oser, tout de même ? Ah ben si, il a osé. Tandis que Kim Kardashian marchait tranquillement dans les rues de Paris, entourée de photographes, un certain Vitalii Sediuk s’est habilement faufilé jusqu’à elle. Rapide comme l’éclair, il s’est permis de poser un bref baiser sur les fesses de la star, avant d’être immobilisé par ses gardes du corps. Sous le crépitement des flashs, Kim a bien évidemment bondi de surprise, le visage crispé d’horreur; et on la comprend.

«J’ai voulu protester contre les implants fessiers de Kim, a-t-il expliqué plus tard depuis son compte Instagram. Je voudrais qu’elle et le reste du clan Kardashian popularisent la beauté naturelle parmi les adolescentes qui les suivent aveuglément.»

Un acte de protestation

Ce n’est pas la première fois que cet homme, incarnation du pire cauchemar des stars, se fraie un chemin jusqu’à eux pour leur jouer un mauvais tour: le jeune ukrainien était également parvenu à soulever Gigi Hadid la semaine précédente, à sa sortie du défilé Max Mara à Milan. Folle de rage et certainement pas avare de jurons, la top s’est farouchement défendue d’un violent coup de coude.

Dans un communiqué publié par «The Hollywood Reporter», Vitalii Sediuk justifie ainsi ses actes: «Même si je trouve Gigi Hadid magnifique, j’estime qu’elle et son amie Kendall Jenner n’ont rien à faire dans le monde la haute couture. Par ce geste, j’ai voulu encourager l’industrie de la mode à placer de vrais talents sur les podiums et en Une de Vogue, plutôt que des filles connectées venues d’Instagram.»


©Getty

Le terroriste attitré des stars

Mais peut-on toujours parler de simples farces lorsque ces agressions deviennent une habitude? Vitalii Sediuk sévit en effet depuis 2011 et son habileté est carrément effrayante: il faut dire qu’il parvient presque toujours à atteindre ses victimes, qu'il choisit parmi la crème de la crème d'Hollywood.

Spécialisé dans les premières de films, conférences de presse et autres Fashion Weeks, cet ancien reporter pour la chaîne ukrainienne «1+1» semble trouver la proximité des stars exhilarante. En 2011, il avait profité de ses accès presse pour approcher Madonna, à la Mostra de Venise. Disons qu’il a commencé de manière plutôt soft, puisqu’un an plus tard, il essayait de voler un baiser (sur la bouche) à Will Smith, récoltant au passage une gifle bien méritée.

En 2014, lors de la Première du film «Maléfique», il avait même réussi à enlacer Brad Pitt, au grand dam de son arsenal de bodyguards… (L’homme serait-il en possession d’une cape d’invisibilité ?) La liste de ses victimes est longue et compte également Adèle, Anna Wintour, Bradley Cooper et America Ferrera.


©Getty

Infatigable

Ces assauts répétés (Sediuk avait déjà agressé Kim Kardashian lors de la Fashion Week de 2014) sont-ils le signe d’une véritable obsession? Un séjour en prison et son licenciement de la chaîne ukrainienne pour laquelle il travaillait au début de sa carrière de serial agresseur n’ont pas suffi à y mettre un terme, suggérant que ses actions ont bien quelque chose de malsain.

Cherche-t-il simplement à faire parler de lui, à véhiculer de manière plus efficace ses messages de protestation (qui semblent, avouons-le, quelque peu tirés par les cheveux lorsque révélés post-agression) ou Vitalii Sediuk souffre-t-il d’un léger déséquilibre? Ce qui est sûr, c’est que ses récents «exploits» lui ont attiré la haine de la Toile, furieuse qu’il ait osé toucher à ses stars préférées.

Que les gardes du corps ouvrent l’œil; le fléau d’Hollywood est en pleine forme ces jours-ci.


A lire aussi:
Agressions sexuelles: le casting de la série «Girls» se mobilise
Street style: les idées mode à piquer au filles de la London Fasion Week
Canon, le bodyguard de Jennifer Lawrence affole le web

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.