Femina Logo

La commission des affaires juridiques a donné suite à leur pétition et a adopté une motion qui en reprend les exigences. Ce texte demande que toute personne adulte, quel que soit son état civil ou son mode de vie, puisse adopter si cette solution est la meilleure pour le bien-être de l'enfant. Il devra encore être soumis au plénum, ont indiqué mercredi les services du Parlement.

La loi sur le partenariat enregistré interdit actuellement aux couples homosexuels d'adopter, alors qu'un gay ou une lesbienne célibataire conserve, en théorie du moins, ce droit. Par 97 voix contre 83, le National a refusé lors de la session d'automne de donner suite à la pétition des milieux gais et lesbiens.

La gauche et quelques libéraux-radicaux y étaient favorables alors que la droite conservatrice s'y est opposée. Le Parlement a interdit à dessein l'adoption, avait alors fait valoir Yves Nidegger (UDC/GE). Il n'en va pas de l'amour porté à l'enfant mais de la construction de son identité sexuelle, selon lui.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Podcasts

Dans vos écouteurs

Episode spécial: Interview d'été avec Juliane et Ellen

Dans vos écouteurs

E37: Mieux comprendre et gérer l'hypochondrie

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina