Femina Logo

famille

Une alimentation plus équilibrée pourrait bénéficier aux enfants hyperactifs

Selon les auteurs ayant effectué une revue des études récemment publiées sur la question, les bénéfices des régimes à base de suppléments alimentaires ou supprimant certains produits de l'alimentation sont difficiles à évaluer et peuvent se limiter parfois à un "effet placebo".

Les interventions au niveau nutritionnel pour traiter l'ADHD doivent donc être considérées comme des traitements alternatifs, conclut la revue menée par des docteurs de la faculté de médecine de Chicago. "Porter une attention plus soutenue à l'éducation des parents et des enfants pour qu'ils suivent un régime alimentaire sain, laissant de côté les aliments qui semblent prédisposer à l'ADHD, est peut-être le remède pratique alternatif ou complémentaire le plus prometteur pour traiter l'ADHD", écrivent-ils.

Les conclusions des médecins remettent en revanche en cause l'intérêt de certains régimes alimentaires très ciblés et populaires, comme le régime Feingold, qui préconise de ne pas consommer de colorants alimentaires de couleur orange ou rouge, du raisin, des pommes, des saucisses ou des hot-dogs. "Des études contrôlées n'ont pas réussi à confirmer que ce régime était aussi efficace que proclamé" par ses promoteurs, soulignent-ils.

De la même manière, des régimes destinés à éliminer de l'alimentation tout allergène potentiel - comme les germes de blé, les oeufs, le chocolat, le fromage ou les noix - a pu avoir un succès limité chez des enfants atteints d'ADHD, "mais un effet placebo n'est pas à exclure", pointent-ils.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Podcasts

Dans vos écouteurs

Episode spécial: Interview d'été avec Juliane et Ellen

Avant la petite pause estivale du podcast, nous voulions vous remercier pour votre écoute et votre présence, toujours plus nombreuse! Dans cet épisode spécial, chacune d'entre nous interviewe l'autre quant à ses meilleurs souvenirs et anecdotes d'été... pour vous mettre dans l'ambiance des vacances.

Dans vos écouteurs

E37: Mieux comprendre et gérer l'hypochondrie

S'il vous arrive d'angoisser à l'idée d'avoir contracté une maladie, avant de réaliser que vous vous êtes inquiétés pour rien, cet épisode est pour vous! Une psychologue nous parle de l'hypochondrie, de ses possibles causes, et nous propose des exercices destinés à l'enrayer, à raisonner notre cerveau inquiet et à interrompre les cycles de pensée anxieux. 

Avec le soutien du Groupe Mutuel

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina