Femina Logo

famille

Plus de 40% des mères arrêtent d'allaiter par manque de lait

Plus de quatre mères ayant un enfant de moins d'un an sur dix (43%) affirment avoir cessé d'allaiter par manque de lait. Les deux autres motifs cités sont la fatigue (29%) et la reprise du travail (19%).

D'après ce sondage, la quasi-totalité des femmes interrogées (92%) estiment que l'allaitement permet de renforcer les défenses immunitaires du nourrisson, contre 84% qui allaitent par envie, et 79% qui considèrent que cette pratique offre la possibilité de nouer un contact privilégié avec l'enfant.

Autre constat : 70% des mamans questionnées ont souhaité tester l'allaitement au sein dès la naissance. Un taux en forte baisse après la reprise du travail, qui se situe généralement vers le troisième mois (32%). A ce titre, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande un "allaitement maternel exclusif" au cours des six premiers mois du nourrisson.

Plus de huit sondées sur dix (85%) déclarent que leur conjoint est leur principal soutien pour l'allaitement. Suivent les professionnels de santé (63%), la mère ou la soeur (34%) et les amies (17%).

Cette étude a été réalisée en ligne en France, en juillet dernier, auprès d'un échantillon représentatif de 600 mères d'un enfant de moins d'un an.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E25: Vieillir en aimant son corps

Comment accepter les signes du temps qui ancrent sur notre peau chacun de nos rires, chacune de nos peines et les grands bouleversements de notre vie? Dans cet épisode, une psychologue nous aide à faire preuve de bienveillance envers nous-mêmes et à comprendre les changements qui accompagnent le passage des années. Pour s'accepter et s'aimer tels que nous sommes!

Avec le soutien du Groupe Mutuel

Dans vos écouteurs

E24: Oser dire "non" sans culpabiliser

Si vous êtes du genre à accepter toutes les sorties, à prêter main forte dès que vous en avez l'occasion et à éviter l'articulation d'un simple «non», cet épisode est fait pour vous. Une psychologue nous explique comment établir des limites (au travail ou en privé), clarifier nos propres besoins et créer le parfait équilibre entre le «oui» généreux et le «non» libérateur. Car ce petit mot délicat peut parfois s'avérer essentiel. 

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina