Femina Logo

famille

Par miracle, il survit pour assister à la naissance de ses enfants

Par miracle, il survit pour assister à la naissance de ses enfants
© Instagram cocoscaravan

Il y a des histoires qui vous donnent immédiatement la chair de poule et les larmes aux yeux. Celle de Jennifer et de Justin Hanks en fait partie. Le couple avait tout pour être heureux et filer un bonheur sans nuage. Mais en août 2013, deux mois après s’être dit «oui», alors que le jeune homme se plaignait de douleurs à la poitrine, ils apprennent que Justin souffre d’un cancer des testicules. «On était dévasté, a déclaré Jennifer à «People». Il a déprimé pendant un moment. La maladie nous a pris beaucoup: notre vie de jeunes mariés, notre mariage.»

Une fécondation, deux jumeaux et un nouveau cancer

Une opération a lieu pour enlever la tumeur. Et en 2014, Justin connaît une rémission de courte durée. Le couple démarre alors la procédure pour effectuer une fécondation in vitro. Et en septembre 2017, ils sont sur un petit nuage: ils apprennent que des jumeaux viendront agrandir leur famille. Jennifer se rappelle de la joie de Justin:

À la seconde où l’on a appris qu’on attendait des jumeaux, il était content. Ensuite, quand il a su qu’on attendait des garçons, il était surexcité. On était si heureux!

Après le cancer de son fils, Michael Bublé arrête la musique pour se consacrer à sa famille

Toutefois, la santé de Justin se dégrade rapidement. Pourtant, le futur père s’oublie totalement pour prendre soin de son épouse. «Il se battait pour avoir une vie normale, se souvient-elle. Il allait au travail, à l’école et était en chimio. Lorsqu’il ne se sentait pas bien le matin, il se levait quand même et me préparait le petit-déjeuner. Il était formidable.»

«J'avais l'impression d'être témoin d'un miracle»

Au septième mois de grossesse, les médecins leur annoncent la pire des nouvelles: selon eux, Justin ne vivra pas assez longtemps pour rencontrer ses fils. Mais le jeune homme déjoue tous les pronostics et, le 10 avril 2018, il sert Everett et Marshal pour la première fois dans ses bras. Jennifer n’oubliera jamais cet instant si spécial:

C’était extraordinaire. J’avais l’impression d’être témoin d’un miracle. Je savais à quel point il voulait être là, donc avoir la chance de voir et d’avoir ce moment avec ses garçons, c’était le monde pour lui. Maintenant, je peux dire qu’il a eu ce moment. Je pense que cela va m’aider à aller de l’avant.

Pendant quelques mois, la famille Hanks a vécu à quatre. Puis le 7 juillet, Justin s’en est allé dans son sommeil. Sur son compte Instagram, Jennifer partage son quotidien ainsi que des moments vécus en compagnie de Justin. En légende d’un cliché représentant les jumeaux avec leur père et le chat, elle écrit: «Les matins où nous nous prenions entre sandwich avec les bébés et le chat me manquent […] Justin n’avait pas beaucoup de force, il lui était difficile de se lever et de porter les enfants. Il appréciait vraiment que je les pose à côté de lui. Il lui était plus facile ainsi d’en prendre soin et de me tenir la main.»

Après le décès de Justin, Jennifer s’en est voulu d’avoir eu de l’espoir, d’avoir cru qu’il pourrait guérir, qu’il emmènerait les garçons pêcher, qu’il aurait du temps pour écrire des lettres d’adieu aux enfants. Mais finalement, croire en des jours meilleurs est probablement ce qui a permis à son mari de vivre si longtemps.

«Sans espoir, je n’aurais pas deux magnifiques garçons avec moi aujourd’hui, écrit-elle. Sans espoir, nous n’aurions pas vécu ces moments inoubliables à quatre. Nous n’avons jamais vécu un jour en pensant qu’il allait mourir, et c’était la meilleure façon de vivre. Maintenant, mon espoir a changé: je sais qu’un jour je le reverrai à nouveau.»

«J’ai décidé de ne rien cacher de mon cancer»

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E19: Vos questions sur la charge mentale

Ah, la charge mentale! Afin d'aborder ce vaste sujet épineux et délicat, nous vous avions proposé de nous envoyer toutes vos questions à ce propos. À l'aide d'une psychologue, nous vous apportons des éléments de réponse, dans cet épisode destiné à alléger la pression. Pour se rappeler que même si la lessive n'est pas faite et que nos cheveux sont hirsutes, tout-va-très-bien-se-passer!

Dans vos écouteurs

E18: Comment apprivoiser le silence

Vous aussi, vous avez du mal à supporter le silence? Dans notre société rapide et bruyante, on ne réalise pas toujours à quel point nous sommes entourés de bruit, d'un tumulte incessant qui, au fond, nous rassure. Dans cet épisode étonnant, une psychologue nous parle des nombreuses vertus du silence et nous offre quelques pistes pour le réintroduire dans nos vies. Car même s'il peut faire peur, il ne nous veut que du bien!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina