Femina Logo

Erica, 45 ans, Court

Que vous dire sur elle? Eh bien, qu’il faut oublier tout de suite les clichés sur la belle-mère qu’on n’a pas envie de voir, même en peinture. Avec la mienne, c’est tout le contraire. Dès les premières minutes, les clichés se sont envolés très loin. C’est une personne formidable, une confidente, une amie. Oui, c’est bien de toi que je parle Erica. Cela fait six ans que tu fais partie de ma vie, de ma famille. Autant de moments partagés, heureux ou pas, en rigolant ou en séchant nos larmes. Autant de temps passé à parler de tout et de rien, à nous reposer, à courir de gauche et de droite. Nos moments à nous pour jouer au Rami ou au Trivial Pursuit avec la famille (mais pas l’édition suisse, hein?)… Tu es une belle-maman à l’écoute et pleine d’humour, une femme forte, une grand-maman moderne et aimante. Je suis tellement fière d’avoir une belle-maman comme toi. Et avec ces quelques lignes, je tenais à te rendre hommage pour tout ce que tu es.

Je me suis enrichie de chaque instant passé en ta compagnie, j’ai appris aussi à voir la vie sous un autre angle et, pour ça également, je te remercie de tout mon cœur. J’espère que plus tard, quand ce sera mon tour d’être une belle-mère, je conserverai en mémoire les moments de complicité partagés avec toi pour pouvoir à mon tour les vivre avec ma belle-fille. Mais bon, j’ai encore le temps avant de connaître cette expérience…

Alors, à toutes ces choses que nous ferons encore pendant longtemps! Et, d’ailleurs, c’est pour quand notre prochain souper «belle-maman/belle-fille»?

La semaine prochaine retrouvez Sonja grâce à

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E25: Vieillir en aimant son corps

Comment accepter les signes du temps qui ancrent sur notre peau chacun de nos rires, chacune de nos peines et les grands bouleversements de notre vie? Dans cet épisode, une psychologue nous aide à faire preuve de bienveillance envers nous-mêmes et à comprendre les changements qui accompagnent le passage des années. Pour s'accepter et s'aimer tels que nous sommes!

Avec le soutien du Groupe Mutuel

Dans vos écouteurs

E24: Oser dire "non" sans culpabiliser

Si vous êtes du genre à accepter toutes les sorties, à prêter main forte dès que vous en avez l'occasion et à éviter l'articulation d'un simple «non», cet épisode est fait pour vous. Une psychologue nous explique comment établir des limites (au travail ou en privé), clarifier nos propres besoins et créer le parfait équilibre entre le «oui» généreux et le «non» libérateur. Car ce petit mot délicat peut parfois s'avérer essentiel. 

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina