Femina Logo

Sauf que dans la vraie vie, le scénario n’est pas tout à fait conforme à la bluette susdite. En vérité, il y a bien lui et vous mais il y a aussi ses EX. Une bonne poignée d’EX. Et comme il n’est pas du genre à brûler ce qu’il a adoré, il évoque ses anciennes amours avec une grande affabilité. Trop grande, à votre goût.

Quand il fait un arrêt sur les images de ses tendres relations d’avant, il adopte toujours la même posture. Ses yeux pétillent, sa voix s’adoucit pour détailler la divine plastique de l’une, l’intelligence redoutable de l’autre. Pire, il ne lésine pas sur les détails pour valoriser TOUTES celles qui ont partagé son existence.

Alors? Certes, ses flash-back élogieux vous remuent les sangs. Cependant, vous ne supporteriez pas qu’il dénigre, méprise, tienne des propos outrageux sur celles qui vous ont précédée. Ce qui prouve au passage que vous êtes un esprit torturé. Il n’empêche, dans un monde idéal, vous préféreriez au mieux qu’il fasse silence radio sur le sujet ou au pire qu’il en parle de manière ultrasuccincte. Genre? Elles s’appelaient Lucie, Virginie, Patricia et Isabelle (il y a toujours une Isabelle dans l’histoire) et elles étaient sympathiques. Point. Final, donc. Nous sommes toutes d’accord?

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Podcasts

Dans vos écouteurs

Episode spécial: Interview d'été avec Juliane et Ellen

Dans vos écouteurs

E37: Mieux comprendre et gérer l'hypochondrie

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina