Femina Logo

stop aux injonctions

L'étoile du Dry January pâlit

Dry january palit

La société de l'après-Covid aura-t-elle envie de libertés nouvelles?

© A P / Unsplash

«L'hygiénisme est une plaie qui mène à la dictature, 2020 nous l'a assez montré.» Ce commentaire, assorti de bien d'autres, a accueilli le sujet de la RTS consacré au soutien officiel à l'idée d'un janvier sans alcool. «On pourrait aussi avoir un mois sans connerie?» ajoute un autre, résumant une pensée qui prend de l'ampleur sur les réseaux: alors que de plus en plus de choses nous sont interdites, Covid oblige, les injonctions sociales à être vertueux ont de plus en plus de mal à convaincre.

Vegan January

Pourtant, c'est dans cette ambiance un brin insurrectionnelle que la marque de cosmétique Aveda lance son Vegan January, assurant que se priver de viande durant 30 jours permet à chacun de sauver 30 vies animales et d'économiser plus de 150'000 litres d'eau. La firme emboîte le pas a une tendance qui a déjà séduit 4723 personnes en Suisse, qui se sont annoncés sur le site vegan.ch pour commencer leur Veganuary.

Vers une libération

Reste que l'opposition aux injonctions sociales de tous horizons pourrait être profonde. Selon le Dr Nicholas Christakis, professeur en épidémiologie sociale à l’Université de Yale, la fin de la lutte contre le Covid pourrait bien tout changer:

«La société rattrapera le temps perdu une fois en sécurité.»

Ainsi, le spécialiste prévoit-il que, dès 2024 environ, alors que le nouveau coronavirus ne sera plus qu’un mauvais souvenir, s’ouvrira une ère de liberté sexuelle, de consommation effrénée et de libération des mœurs comme on en connaît habituellement après les grandes pandémies.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Charles-André vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E48: Comment se libérer de nos émotions négatives

Dans vos écouteurs

E47: Comment renouer avec nos passions

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné